bannecrete.jpg

Le sujet de la semaine du 10 avril 2015

Les rumeurs les plus folles circulent

La Grèce est en train d'élaborer des plans pour nationaliser le système bancaire du pays et d'introduire une monnaie parallèle, à moins que la zone euro prenne des mesures pour désamorcer la crise latente et adoucir ses exigences, selon un rapport vu dans le Daily Telegraph.

Une partie de poker se joue

Les rumeurs d’un défaut de paiement de la dette vont grandissantes, une stratégie extrêmement risquée. Aucun pays développé n'a jamais manqué aux institutions de Bretton Woods.

Pas question de céder

Le gouvernement grec se dit prêt à envisager le pire plutôt que d'abandonner ses promesses électorales. «Nous allons fermer les banques et les nationaliser, puis émettre des reconnaissances de dette si nous le devons, et nous savons tous ce que cela signifie. Il est bien entendu à Athènes, que telle action équivaut à un retour à la drachme. La Grèce envisage et espère la possibilité d’être en mesure d'obtenir une partie des 7,2 milliards restants du financement de sauvetage en échange d'une partie des réformes exigées par les les créanciers mais trois fonctionnaires européens, sous couvert d'anonymat ont dit qu'il n’en est pas question ! Pour eux il ne peut y avoir d’ accord partiel.

Elle se radouci

M. Tsipras, qui a visité Berlin et Angela Merkel est demeuré sur sa faim, se référant aux réparations de guerre réclamées par la Grèce à l’Allemagne, Angela Merkel a déclaré: «Politiquement la question des réparations allemandes pour l'Allemagne est résolu, en ajoutant toutefois: «Nous savons comment les Grecs ont souffert du régime nazi. Nous ne ignorons pas la question des dommages. Nous allons discuter avec la Grèce ".

L'exécutif allemand pourrait-il changer d'avis?

Michael Roth, secrétaire d'Etat aux Affaires étrangères, a en effet proposé d’augmenter la contribution de Berlin à un fonds germano-grec, qui a pour but de financer des projets économiques et sociaux en Grèce. Pas sûr cependant que cette esquisse de compromis suffise à satisfaire les réclamations grecques.

Eux, demeurent inflexibles !

Le Groupe de travail du personnel technique de la zone euro donnait à la Grèce mercredi soir un ultimatum de six jours ouvrables pour présenter ses propositions en ce qui concerne une série de réformes qui pourrait débloquer l'aide financière au pays à court d'argent lors de la prochaine réunion de l'Euro groupe qui se tiendra à Riga le 24 Avril.

Les brèves du 10 avril 2015

Le tribunal a tranché

Licenciements illégaux sont considérés ceux des 2.915 travailleurs d’ERT, ( La Télévision d’Etat ) faites en Juin 2013. Le tribunal de première instance d'Athènes, dans son jugement ordonne la réintégration immédiate de 198 travailleurs. Existe la menace d’une pénalité de 100 euros, pour chacun et pour chaque jour de retard de cette obligation.

Une promesse tenue

Le paiement forfaitaire de 5 euros pour toute visite dans les hôpitaux et les infrastructures publiques du système national de santé vient d’être aboli. L'annonce annoncée par le gouvernement est devenue une réalité. Le Premier ministre a annoncé l'embauche immédiate de 4 500 personnes, pour doter les centres de santé et renforcer les structures couvrant les besoins urgents. Vont être recrutés des médecins, des infirmiers et du personnel paramédical, dont 700 seront placés en priorité dans les îles de la mer Égée, la Thrace, la Macédoine occidentale et Thesprotia.

Les responsables se plaignent

Des dysfonctionnements à l'aéroport d’Héraklion sont inévitables suite aux nombreuses lacunes existantes et le manque de personnel, l'incapacité d’embaucher suite au «gel» des ... engagement pris par le gouvernement précédent. La situation est explosive à "Nikos Kazantzakis» selon ses responsables qui disent tout faire pour éviter une telle possibilité, mais sans garantir quoi que ce soit.

Ils ne veulent pas quitter

Cette semaine un sondage demandait "Etes vous d’accord de quitter la zone euro et pour le retour à la drachme". 82% des sondés sont en faveur de l'euro, 14% en faveur de la drachme et 4% ne ont pas répondu.

De mauvais contribuables

En Grèce les chaînes de Télévision sont privées et celles-ci accusent un arriéré de 40 millions d’euros. Sont concernés entre autres, Méga, Star, Sky, Alpha, Ant1, Nova, TV OTE, etc …. Ces chaînes privées utilisent les fréquences nationales et le chiffre annoncé, représente des sommes dues depuis 2011, jusqu’à ce jour ! Ce qui confirme la mauvaise gestion et l’incapacité du fisc grec !

Ekke nous arrive !

Comme chaque année le Flamme Sacré arrivera à Athènes de Jérusalem le samedi de Pâques. Un total de 11 vols ont été affrétés. En plus, certains vols commerciaux réguliers, amèneront la flamme à Héraklion, Chania, Rhodes, Santorin et Salonique.

Un tournoi de qualité

Le 1er tournoi international "Eftychios Krommydakis" aura lieu 13 au 19 Avril 2015, l'hôtel Caldera Creta Paradise Chania. Les organisateurs du tournoi, ce est le Groupe de sociétés "E.KROMMYDAKIS» et A.O.Kydon. Co-organisateurs de l'unité régionale de La Canée, la Municipalité de La Canée et Platanias. Jusqu'à présent ont enregistré environ 100 joueurs d'échecs de 12 pays, dont plusieurs Grand Maître et Maître International. Parmi eux se trouvent: Tamir Nabat (Israël 2592), Ioannis Nikolaidis (GM 2552), Vladimir Petkov (Bulgarie GM 2513), Nikita Meskovs (Lettonie IM 2450), Vladimir Sergeeva (Ukraine GM 2448), Angel Sandalakis (2409), Zachariev Zahari (Bulgarie IM 2401), Andreas Kelires (Chypre 2384), Tasos Pavlidis (2372).

Elle se plaint également

La municipalité d'Héraklion, littéralement décimée, se plaint également. Il n'y a que 751 employés dont 552 permanents et 199 à durée indéterminée, soit 511 employés de moins qu'en 2011, une réduction du personnel de 29%. Faudra également tenir compte des départs à la retraite d'ici à 2017, estimés à 210 personnes, selon les estimations.

Une nouvelle arrivée d'immigrants

Un avion C-130 grec a repéré un navire avec plus de 100 immigrants au sud de l’île de Gavdos. Un navire de la Garde côtière grecque a voulu de Paleohora rejoindre Gavdos, mais il était impossible d'atteindre l'île, en raison du mauvais temps qui sévit actuellement.

Le sujet de la semaine du 20 avril 2015

Qui ose dire que c'est facile ?

Traduire une langue, tout en respectant le sens de la phrase, n’est pas une évidence !

Voici quelques exemples : Un Grec ne dit pas «Je n'ai aucune idée de ce qui se passe" .. mais : «J'ai perdu les œufs et les paniers» (Εχω χάσει τα αυγα και τα καλάθια) .

Un Grec ne fait pas de votre vie un enfer" ... il "fait de votre vie un patin à roulettes" (σου κάνει την ζωή πατανι).

Une maison grecque n’est pas «désordonnée» ... mais, est un "bordel" (μπουρδελο).

Un Grec ne est pas seulement "très occupé" ... il court sans arriver"(τρέχει και δεν φτάνει).

Un Grec ne peut "vous irriter" ... il "brise vos nerfs" (σου σπάει τα νεύρα).

En Grèce, quelque chose n’est pas "insupportable ... mais ne peut être combattu" (δεν παλεύεται).

Un Grec n’est pas simplement «épuisé» ... ils est "en morceaux" (κομμάτια).

Une personne grecque ne est pas juste "haute, puissante, influente" ... elle est "à califourchon sur un roseau" (Εχει καβαλήσει καλάμι).

Une personne grecque n’est pas "stupide" ... elle est une "brique" (τούβλο).

Un Grec ne dit pas "Va te faire voir... il vous dit «d'aller voir si les bateaux se déplacent" (πήγαινε να δεις αν κουνιούντε οι βάρκες).

En Grèce, un endroit ne est pas "vraiment très loin" ... mais n’est pas la mère du diable" (στου διαόλου την μάνα).

Un Grec ne reçoit pas des coups" ... il «mange du bois" (τρώει ξύλο).

Les Grecs ne vous demanderont pas de "partir" ... ils vous diront de "prendre la route" (πάρε δρόμο).

Les brèves du 20 avril 2015

La collecte des impôts défaillante

Le gouvernement annonce naïvement vouloir encaisser un total de 2,5 milliards d’euros d’impôts. Le ministre Panagiotis Nikoloudis en effet nous annonce que 5.500 dossiers contrôlés ont abouti à une différence de ….. 7 milliards d’euros, qui ne peuvent être justifiés. Toujours selon M. Nikoloudi, la collecte de ces arriérés sera lente, évitant d’envisager l’impossibilité ! La liste inclut des données à partir de 2010 et concerne les déposants ayant transféré 200.000 et plus à l'étranger, mais ce qui n’est pas résolu, c’ est la perception des impôts, un problème majeur de l'administration grecque, mais également de la législation qui permet trop de passe-droits.

Un problème majeur qui exige une solution rapide

Depuis la chute du régime de Kadhafi, en 2011, le nombre de migrants fuyant vers l’Europe à travers un pays en plein chaos a explosé. De la Libye, plaque tournante de l’immigration déferle un flux de plus en plus important de migrants. Plus de mille migrants venus de Libye ont encore débarqué jeudi en Italie. Les îles grecques connaissent le même problème et ont du mal à gérer l'afflux de ces personnes.

Le nouveau gouvernement doit gérer et prévoir la décongestion immédiate des petites îles où les immigrants s’entassent dans des conditions souvent déplorables, où existe un minimum d'infrastructures nécessaires. Le gouvernement prévoit d'affréter un navire et a déposé une demande à l'Union Européenne pour l'approbation d’un financement. L’afflux explosif de réfugiés, principalement de la Syrie, est un problème majeur, le pays n’est absolument pas préparé à gérer ce phénomène nouveau. Le premier trimestre de cette année a accueilli plus du double de la même période de l'année dernière ! Alors que l'Union Européenne avait condamné à une amende de 1 million d’euros le pays, l’an dernier, pour les conditions inacceptables qui prévalent dans les centres de détention ! Ces réfugiés ne sont pas des migrants économiques, ils savent qu'ils ne trouveront pas du travail. A Samos, île proche de la côte turque, le nombre d'immigrants gardés s’élève à 300. Ce phénomène devrait s’intensifier, avec l’amélioration des conditions météorologiques. Le nombre des immigrants qui arrivent en Grèce, en provenance des côtes occidentales turques à bord d'embarcations de fortune a considérablement augmenté ces dix derniers jours. Plus de 700 personnes sont arrivées la semaine dernière sur l'île de Mytilène, dans le nord-est de la mer Egée ! Les autorités italiennes, tout comme les grecques réclament plus d'aide et de solidarité de l'Union européenne défaillante. Les naufrages, ces centaines de noyés et de disparus, cette exode incontrôlée ne peuvent plus être ignorés, la responsabilité est collective et des mesures urgentes sont nécessaires.

Un début de panique ?

Le manque de progrès dans les négociations avec les créanciers du pays, pèse lourdement sur les cours en Bourse. L'indice des banques a atteint son niveau le plus bas, depuis 29 ans après l'effritement de 20% de ce début de mois.

A moins que ....

D'après des responsables du ministère des Finances, la trésorerie de l'Etat sera bientôt dans le rouge, il lui faudra puiser deux milliards d'euros dans les caisses de divers organes publics, dont des caisses de retraite et des administrations régionales. Sans cet argent, il manquera à l'Etat 1,6 milliard d'euros pour payer fonctionnaires et retraités. Les recettes fiscales, qui commencent à rentrer en début de mois, ne devraient apporter qu'un soulagement provisoire.

La résistance grecque inquiète

Le président américain Barack Obama a exhorté vendredi la Grèce à engager des réformes gouvernementales et fiscales, lors d'une conférence de presse commune avec le Premier ministre italien à la Maison Blanche. Les Grecs "doivent prélever les impôts. Ils doivent réduire leur bureaucratie, flexibiliser leur marché du travail". Matteo Renzi, en visite à la Maison Blanche, avait peu avant appelé le gouvernement grec à respecter les engagements passés avec l'Union européenne. M. Varoufakis, présent à Washington à l'occasion des réunions de printemps du FMI et de la Banque mondiale, a affiché la volonté de son gouvernement de mener à bien les réformes exigées par ses créanciers, mais il est confronté à un certain scepticisme et à une grande fermeté de la part de la directrice générale du FMI, Christine Lagarde. De son côté, la Grèce en se rapprochant sensiblement de Poutine affirme sa souveraineté et son indépendance en ce qui concerne sa politique étrangère. Tsipras en bon stratège rappelle à tous que son pays est géopolitiquement important et refuse de la brader.

La Crète se rebiffe !

Le Ministre de la Santé, M. Panagiotis Kouroumblis, a demandé la démission de tous les présidents et membres des conseils d'administration de tous les hôpitaux de la Grèce ! La première réaction vient de Crète, le président du conseil d'administration de l'Hôpital général de Réthymnon dit qu'il ne démissionnera pas.

Un marché lucratif et florissant

Le cannabis, l'héroïne, l'ecstasy, la cocaïne, autant de trafics illégaux, représentant un chiffre d’affaire évalué à près de 100 millions d’euros dans le pays, qui est un point de transit central, avec l'Italie, la Slovénie et la Hongrie, pour le commerce de cannabis en provenance d'Albanie. La contrebande de cigarettes est un autre grand soutien économique en Grèce, un chiffre d’affaire de 455 millions, selon certains ! En fait, les chercheurs ont constaté que les pertes de la TVA à partir de ces produits de contrebande, ajoutés aux produits contrefaits, représentent un peu moins de 3 milliards d'euros par an !

Des débiteurs soulagés

Intérêt exorbitants, surtaxes et taxes supplémentaires, réglementés depuis de nombreuses années, ne sont plus que souvenir. Comme annoncé par le ministère des Finances, le nouveau règlement, concernant les dettes fiscales offre des conditions plus favorables, apportant un soulagement significatif à un grand nombre de débiteurs, ménages ou entreprises. La régularisation pourra s’effectuer en 100 versements mensuels et le versement minimum est de 20 euros !

Une étoile montante

Dans la liste du magazine Time des 100 personnalités les plus influentes de 2015 est le premier ministre Alexis Tsipras. Le texte décrit le profil des personnes qui composent la liste établie. Tsipras y est décrit comme "L'étoile montante de la Grèce, fan de Panathinaikos, passionné du rock 'n' roll, qui se permet de voyager avec sa moto. Devenu premier ministre, il espère que les Grecs pourront combattre les politiques imposées et la récession dans le pays. Alexis Tsipras représente un européanisme, avec ceux qui comprennent que la démocratie devrait être liée à la souveraineté nationale et la justice sociale ".

La nouvelle saison est proche

En Crète, ce ne sont quelques hôtels qui ont ouvert et accueillent très peu de touristes, mais dès début mai, tous les hôtels seront prêts à accueillir les premiers touristes de la saison. Le mois d'Avril est considéré comme perdu et ne peut pas présager d'excellentes performances. L’occupation des hôtels ne dépassera pas les 40 à 50%. Les prévisions pour Septembre restent troubles. Il semble que le taux des réservations en provenance des pays Scandinaves est en croissance dynamique, atteint 15% à 18%. Le marché russe est en régression, les Allemands sont devenus négatifs et les Anglais freinent ! L'augmentation de touristes en provenance de France, des Pays-Bas, de la Belgique, d’Israël, de la Pologne et d'autres pays de l'Est, n’est pas considérée comme suffisante pour couvrir les pertes des marchés clés. N’empêche que juillet et août feront le plein !

Une pollution heureusement localisée

Une pollution, a été localisée en mer, en face de la plage de Koumbes à Rethymnon. Selon les habitants de la région, l’acte imbécile d’un inconscient.

Les plages mieux gérées ?

La nouvelle décision des ministères des Finances et de l'Intérieur apporte des changements par rapport au passé, tout en augmentant de 20% à 30% le prix de la location des plages. La décision sera effective pendant deux ans, ce qui permet pour la première fois, aux municipalités, de conclure des baux de deux ans. Sont définis les termes et conditions dans lesquelles peuvent être loués des sections de plage pour des installations de services, transats et parasols, des activités nautiques et cantines. Pour la première fois, interdits sont sur les plages, l'installation de planchers en bois, à l'exception des passerelles. Augmentation de 3 à 5 mètres, de la distance qui doit être maintenue libre entre les chaises longues et les vagues à marée haute. Les cantines ne pourront occuper que 15 m², soit la moitié de ce qui était en vigueur jusqu'en 2014 et toute installation sonore est dorénavant interdit. Sont également interdits les auvents ou toute structure amovible supplémentaire.

Le sujet de la semaine du 27 avril 2015

Un accord sera trouvé, chacun le souhaite !

Le ministre adjoint des Finances, Dimitris Mardas a créé un début d’affolement, déclarant qu’il manquait 400 millions pour payer agents et fonctionnaires fin Avril. Quelques heures plus tard, l'argent manquant fut trouvé via des fonds d’assurances déposés à la Banque Nationale de Grèce.

En mai ce sera plus compliqué

Monsieur Mardas devra trouver 2,5 milliards d'euros d'ici la fin du mois de mai ! Les municipalités ont reçu l’ordre de verser également leurs avoirs et monsieur Mardas s’est empressé de préciser qu’il existait d’autres ressources. Dans une mobilisation de trois heures, tous les services des municipalités furent fermés, protestant contre la décision gouvernementale de réquisitionner l’argent des organismes publics.

C’est ainsi que la trésorerie de l'Etat sera bientôt dans le rouge, il lui faut puiser deux milliards d'euros dans les caisses de divers organes publics, dont des caisses de retraite et des administrations régionales. Sans cet argent, il manquera à l'Etat 1,6 milliard d'euros pour payer fonctionnaires et les retraités en mai.

Petit soulagement et contestations

Les recettes fiscales, qui commencent à rentrer en début de mois, ne devraient apporter qu'un soulagement provisoire. Lors d'une réunion d'urgence à Athènes, les maires en colère ont appelé au refus de se conformer au décret. Citant un besoin «extrêmement urgent et imprévu d’argent ", le décret d'urgence du gouvernement concerne également l'opéra national, la galerie nationale d'art et même les hôpitaux et les écoles maternelles !

Une séance houleuse au Parlement s’en suivit, avec des échanges véhéments entre législateurs de la coalition et de l'opposition, qui s’insurgeait contre le décret du gouvernement qui oblige les organes de l'Etat et les autorités locales de transférer leurs réserves de trésorerie à la Banque de Grèce.

L'impatience gagne du terrain

La nécessité de trouver rapidement un accord global sur la Grèce, malgré les différences substantielles existantes est évidente a déclaré la tête de l'Eurogroupe Jeroen Dijsselbloem, lors de la conférence de presse, suivant la réunion du Conseil des ministres des Finances de la zone euro. « Le temps passe et il doit aboutir à un accord. Celui du 20 Février reste le cadre pour l'achèvement des négociations, mais on a perdu du temps et les progrès sont limités.

«Nous avons besoin de voir une liste complète des réformes, afin de progresser vers un accord global, at-il dit, en ajoutant : que la situation sera réévaluée dans le prochain Eurogroupe du 11 mai. La réunion de l'Eurogroupe, à Riga, en Lettonie, s’est déroulée dans un climat tendu, la partie grecque était mise sous pression, les institutions de l'Eurogroupe, se plaignant que les progrès ne sont pas satisfaisants.

Les ministres des Finances en fait, ne cachent pas leur mécontentement face à l'absence de progrès, et ils ont accusé le ministre grec d’irresponsabilité, et d'amateurisme.

Les brèves du 27 avril 2015

Une nature enfin mieux protégée

Le gouvernement constate le manque de collaboration entre les municipalités de Kissamos et et de Kandanos-Selino et regrette que la gestion d’Elafonissi en souffre. Il menace, car la saison touristique débute. Sans réponse de la municipalité de Kandanos-Selino, la gestion commerciale du site sera confié à un investisseur privé. Situation étonnante lorsqu’on sait que la Municipalité de Kissamos gérait la partie ouest du site depuis une dizaine d’années !

Des changements heureux sont annoncés également à Balos, où deux cantines seront fermées, car elles exerçaient illégalement. La route de Kaliviani sera fermée et des aires de stationnement pour toutes les voitures mis en place, car il est interdit d'aller jusqu’à la plage en voiture. La Municipalité de Kissamos louera des bus pour emmener les touristes à la plage.

En vacances la prudence s'impose

Un nouvel incident devrait inciter chacun à la prudence. Cette fois, c’est dans les gorges de Skanonero, situées dans la municipalité d’Héraklion qu’un groupe de touristes, s’est perdu. Leur téléphone cellulaire sans signal, empêchait tout contact. Policiers et pompiers sont partis à leur recherché et heureusement les ont trouvé avant la tombée de la nuit.

Quoi de plus logique ?

Une décision du Conseil d'Etat met fin à une jurisprudence contradictoire et à la confusion qui règne. Les étudiants doivent être conscients que le risque permanant d’un zéro existe s’ils apportent aux examens de la documentation, des copions ou notes, des téléphones cellulaires, calculatrices et autre supports, ….. sauf ceux autorisés par le comité central d'examen par le décret présidentiel 60/06).

Des souhaits parmi tant d'autres

Le leader parlementaire des libéraux-démocrates au Parlement européen, Guy Verhofstadt, songeant aux perspectives des jeunes en Grèce, souhaite que ce gouvernement mettra fin au clientélisme. Il a ajouté que l'Europe attend un paquet sérieux de réformes structurelles en Grèce.

A la recherche de soutiens extérieurs

Yannis Varoufakis, dans une vidéo vidéo de dix minutes, s’est adressé à la diaspora grecque de Melbourne. "Même un enfant de dix ans comprend maintenant que la dette ne peut être remboursée dans les mesures d'austérité strictes, aujourd’hui existantes, alors que le revenu national de la Grèce a chuté de 25%», y déclare le ministre des Finances. En ajoutant : "En fin de compte si vous avez une vache malade et que vous la battez en permanence pour produire plus de lait, tout ce que vous allez réaliser, c’est de l'affaiblir davantage et elle ne donnera plus de lait."

Elle fait encore parler d'elle

La reconnaissance du génocide, du massacre des Arméniens par les forces ottomanes il ya 100 ans, le premier du 20e siècle" va accélérer la conversion de Sainte-Sophie en mosquée, a déclaré un fonctionnaire d’Ankara. Le Vendredi Saint des orthodoxes, des versets du Coran étaient récités à Sainte-Sophie, ce 84 années après avoir été convertie en musée par le fondateur de la Turquie moderne, Mustafa Kemal Ataturk. Il est difficile de comprendre comment une déclaration papale sur la question arménienne devrait peser sur Sainte-Sophie, car les routes de chrétiens catholiques et orthodoxes s’est séparée il ya près de 1000 années (en 1054). La Turquie est au carrefour de l'Orient et de l'Occident, entre autocratie et démocratie, entre tolérance et fanatisme. La conversion de Sainte-Sophie en mosquée plaira aux électeurs religieux de l'AKP, qui voudraient que le régime laïc fondé par Atatürk soit mort. Erdogan est dans l 'incapacité d’empêcher la reconnaissance internationale du génocide arménien. Il va apprendre qu'il ne peut ni ignorer l'histoire.

Retour à la page d'Accueil

Flèche de retour