bannecrete.jpg

C'était hier, ils s'en souviennent encore

Où sont les rires d'enfants ?

Un billet de l'ancienne monnaie grecqueA une époque pas tellement lointaine, en Crète, tous les villages, même ceux presque inaccessibles, même les plus reculés, ceux enfouis dans la montagne étaient habités par des familles entières, les enfants y vivaient nombreux et heureux. La population rurale de ces villages, vivait simplement et modestement grâce aux maigres revenus agricoles.
Le travail de la Terre, permettait aux familles de vivre austèrement, de récolter de maigres revenus.

Ainsi me parle Manolis, qui avec nostalgie me parle du temps du drachme et de son village natal, aujourd'hui abandonné.

L'Europe décide, dicte ses règles

Une maison abandonnée On n’utilisait, ni ne connaissait les engrais chimiques, les pesticides, les insecticides. On ne parlait pas encore de méthodes de production intensive et le dur labeur de la Terre était exclusivement manuel. La Communauté Européenne était naissante, elle n’imposait pas ses règles, ses quotas, ses labels de qualité, de calibrage, etc.

Le quotidien crétois était certes difficile mais ces villages aujourd’hui, abandonnés résonnaient de rires d’enfants. Chaque village possédait son école primaire. Durant ces années 80, les enfants allaient à l’école du lundi au samedi, ils recevaient un repas frugal mais chaud à midi, la cuisine était attenante aux salles de classe. L’enseignant était un être dévoué, issu et habitant au village, il était respecté. Tout cela n’est plus que souvenir.

L'agriculture est moribonde

Les villages se meurent, les murs des écoles vides se lézardent.
L’agriculture est moribonde. L’huile d’olive du village, en Crète, se négocie à 3 euros le litre, lorsque la conjoncture est mauvaise, nettement moins ! En France, la même huile crétoise, bio, extra-vierge se vend presque à 30 euros le litre ! En Crète, les oranges pourrissent au sol. A quelques centimes le kilo, pas la peine de les cueillir !

Pas dans les normes ! Ainsi en a décidé l’Europe, pourtant elles sont tellement sucrées, parfumées et juteuses ! Je peux en témoigner !


Retour à la page "Connaître"


Retour à la page d'Accueil