../bannecrete.jpg

La famille en Crète.

Jeunes et vieux s'entraident

grand-mère vieillisante, se veut robuste Les Crétois respectent les traditions et la famille par-dessus tout. Dans les villages, les générations se côtoient. Souvent, jeunes et parents cohabitent ensemble ou vivent proches les uns des autres.
Yaya vieillissante se voudra robuste, elle se doit d'être active, car elle doit aider ses enfants. C'est elle qui prépare les repas, qui soigne le jardin, arrose le potager. C'est toujours elle qui s'occupe de la basse-cour, qui fait tourner la machine à lessiver, pend, sèche et repasse.

Parents et enfants

Quand aux parents, ils se sacrifiant énormément pour leurs enfants. Ces derniers grandissent sans malheureusement beaucoup s'assumer. La jeunesse crétoise, du moins celle issue des villages, ne se soucie guère de ses études. Elle se sait destinée au travaux de la terre, aux champs, avec en sus les animaux à soigner.

La grande majorité des familles crétoises vivent de l'agriculture. Ces familles crétoises possèdent des lopins de terre agricoles et elles sont propriétaires de leur logement. La plupart d'entre elles possèdent des oliviers, des orangeraies, des chèvres, des moutons, une basse-cour et vivent en complète autarcie.

Peu importent !

Pour elles, peu importent les crises planétaires. Les jeunes gens, du moins les plus courageux, arrondissent leur fin de mois grâce aux petits boulots en noir. Les filles sont à marier le plus tôt possible, quand aux garçons il n'est pas rare de les voir habiter chez leur parents des années et d'y vieillir vieux garçons.
La génération sacrifiée est celle née dans les années vingt. Elle doit souvent se satisfaire du trop peu, survivant avec des pensions de retraite qui frôlent l'indécence. Heureusement, que pour cette dernière, l'entraide familiale existe !

Ces iconostases qui bordent nos routes

Ces modèles réduits d'églises qui bordent les routes ont une histoire Les iconostases constituent une partie inséparable de la tradition religieuse et populaire crétoise.

Les iconostases sont ces modèles réduits d`églises, que vous rencontrez en bordure des routes, nationales ou départementales. Ils sont érigés sur l`emplacement d`accidents, soit pour exprimer la gratitude des rescapés, soit pour perpétuer la mémoire des victimes.

Sans le vouloir, elles nous avertissent du danger que l`on court à l`endroit précis où elles se dressent. Dans tous les cas, le sentiment religieux, s`exprime de manière figurative, selon les préférences personnelles et le vécu du donateur, lequel, dans le passé, fabriquait souvent l`iconostase de ses propres mains.


Retour à la page "Connaître"


Retour à la page d'Accueil