bannecrete.jpg

Manger comme le Crétois

Les Crétois ne dédaignent pas le restaurant Lorsqu’on passe ses vacances en Crète, on aurait tendance à ne commander que les plats grecs classiques connus.
Ne négligez pas les délicieuses spécialités crétoises. Vous les trouverez à l'intérieur du pays dans les villages en retrait du grand flux touristique, plus rarement au bord de mer, mais des exceptions heureusement existent

Le régime dont tout le monde parle

Cela est bien connu, le crétois mange beaucoup de légumes. Au printemps, il raffole des herbes sauvages comme le pourpier ou la vita (Feuilles d’amarante).
La viande d’agneau, de chèvre, de lapin et le poulet ont la préférence des Crétois. Porc et surtout la viande de bœuf sont plus rarement dans les assiettes. Une exception toutefois pour les côtes de porc qui sont servies grillées durant la belle saison dans les nombreuses tavernes de l'ile. Le fromage est consommé en entrée ou accompagne le repas. L’île en produit : le kefalotyri (sec et salé), la graviera (sorte de gruyère), et surtout la misithra, à base du lait de brebis.

Les escargots

Les escargots (Hockli) sont très appréciés par les crétois. Au printemps, dès la fin d'une averse, les villageois sac à la main partent à la recherche de cette précieuse bestiole. Les Crétois les préparent avec de l’ail en ragoût, cuits avec des courgettes ou simplement poêlés dans de l’huile d’olive puis arrosés de vinaigre en fin de cuisson.

Huile, fruits et légumes

Bref, est-ce vrai? Tous les livres le disent : si vous voulez vivre mieux et plus longtemps mangez et vivez comme les crétois le font depuis plus de 4.000 ans. Employez l'huile d’olive, au détriment du beurre ou de la margarine. Mangez peu de viande, mais osez les fruits, les légumes à volonté ! Ne négligez pas les légumes secs en hiver et buvez un seul verre de vin à chaque repas. On pourrait ajouter : Faites 10km à pied chaque jour et prenez la vie comme elle vient en sachant la retourner du bon côté.

Le modèle méditerranéen est moribond.

Nous avons tous entendu parler du régime crétois.

Trois amis crétois attablès soulèvent le verre de l'amitié Beaucoup de légumes, des fruits, du poisson, ce qu'il faut d'huile d'olive, peu de viande et deux verres de vin chaque jour, garantissent longévité et santé. Cette réalité, est-elle toujours présente en Crète?

Force est de constater que non ! L'obésité de ses habitants, même chez les jeunes adolescents, n'a rien à envier à celle présente dans nos pays industrialisés. En 30 ans, le crétois moyen a pris près de 20 kg. La Crète décroche même la palme européenne pour le taux de surpoids et d'obésité chez ses adolescents.

Le régime traditionnel crétois n'est plus qu'une belle idée abandonnée. Le mode de vie y a changé en s'ouvrant au tourisme. Le mode alimentaire occidental composé de produits industrialisés, de féculents, de laitages et de protéines animales, s'est peu à peu imposé. L'aire industrielle est passée par là.

Nous mangeons des produits transformés, raffinés, riches en lipides saturés et en protéines animales. Nous bougeons moins. Nous grossissons. Apparaissent les problèmes cardio-vasculaires, l’hypertension artérielle. Les Crétois consomment de plus en plus de produits issus de l’industrie agro-alimentaire, trop riches en graisses et en sucres. La malbouffe s'est installée en Crète, pourtant certains résistent et j'en fais partie !


Retour à la page "Connaître"


Retour à la page d'Accueil