bannecrete.jpg

L'olivier omniprésent en Crète

L'olivier est présent en Crète, depuis le Minoen 3.000 ans av. J.C, L’olivier était déjà présent en Crète. Dans la mythologie grecque, il est né de la lance de la déesse Athéna. Cet arbre vénéré depuis les temps anciens est représenté sur des fresques du palais de Cnossos. Le récit de l’Odyssée qualifie son huile d'or liquide. Il symbolise la force, la sagesse, la victoire, ses branches étaient tressées et couronnaient les vainqueurs des Jeux Olympiques.

Ses premiers fruits

L’olivier met 5 à 7 ans avant d’offrir ses premiers fruits. Il peut vivre plus de 600 ans et donne de 5 à 10kg d’huile, selon son âge, et la fréquence de l'arrosage et de la pluie. La récolte des olives débute à la mi- novembre et se termine fin mars au plus tard.

La récolte des olives

Dans le passé, pour récolter les olives, les branches étaient frappées à l’aide de grands bâtons mais aujourd'hui, la plupart des familles possèdent un batteur mécanique, modernité oblige !
Les olives tombent dans de grands filets disposés tout autour du tronc sur le sol, elles sont mises en sac et ensuite conduites vers le pressoir du village ou de la coopérative. Là, elles sont lavées et débarrassées des impuretés, des feuilles et des brindilles. Ensuite elles sont broyées; puis subissent une pression à froid. L’huile est ensuite décantée, c’est-à-dire filtrée. Son acidité est enfin contrôlée, elle peut avoisiner 1%, pas davantage.

Toute la différence !

L’huile d’olive vendue dans les villages crétois n'est pas industrialisée, elle n’est donc pas raffinée, elle conserve de ce fait toutes ses vertus premières : sa belle couleur naturelle, sa délicieuse saveur et son parfum.
En Crète il existe différents types d’olives. Dans la région de Chania on trouve la Tsounati et la Kontroulia. Au-delà de 800m d’altitude l’olivier disparaît du paysage.

Les Crétois sont de grands consommateurs d'huile. Elle fait partie du fameux régime crétois. Ses vertus sont mondialement connues. Elle prévient les maladies cardio-vasculaires, elle neutralise le mauvais cholestérol. Elle est riche en vitamines
Attention néanmoins ! Comme toute huile, cette huile végétale est très calorique.

La mondialisation et ses aliments industrialisés

Au siècle de la mondialisation qui exporte ses fast-foods, ses aliments industrialisés et ses conserves, les bienfaits indéniables de l'huile d'olive vierge de la Crète et de son régime méritent d'être âprement défendus !
En France, une personne sur deux est en surpoids et ce phénomène menace tous les pays de la vieille Europe. Les fabricants de l'agroalimentaire sont confrontés à une rude concurrence et doivent surveiller les coûts. Ils distribuent des aliments au goût souvent agréable mais de piètre qualité pour notre santé. Au siècle des surgelés et des plats préparés, les édulcorants, le sucre, le sel, les matières grasses envahissent nos assiettes. Bien manger coûte cher. Préparer un bon repas exige du temps.

La Crète vit à son rythme

Les Mamans et Yayas crétoises prennent encore le temps nécessaire pour mijoter au coin du feu ces préparations qui ont fait la renommée de la cuisine crétoise. Les laitages, fromages et légumes dans les villages de Crète ne sont pas industrialisés. Les viandes vendues en boucherie ne proviennent pas de l'élevage intensif.
La Crète vit presque en autarcie et cela fait toute la différence, ou presque ! Les fruits et les légumes devraient être consommés en abondance. Condiments et épices divers devraient remplacer le sel. L'exercice physique journalier ne devrait pas être négligé. Tiens, nous venons d'énumérer tous les vertus du régime crétois !


Retour à la page "Connaître"


Retour à la page d'Accueil