bannecrete.jpg

La bonne orange crètoise.

L'oranger, tout comme l'olivier fait partie du paysage crétois L’orange serait originaire de la Chine. Les Sumériens la découvriront et la cultiveront à leur tour.
L’orange sera ensuite introduite dans le sud de l’Europe et en Crète par les Arabes aux environ de l’an 950 et ce ne sera qu’au 14è que ce fruit sera apprécié en Occident lorsque les navigateurs espagnols ramèneront d'Amérique du Sud une orange à la saveur bien plus douce.

Aujourd'hui, en Crète, il y a deux récoltes par an. La récolte de l'hiver donne des fruits délicieux, sucrés à souhait que l'on mange en savourant. La deuxième récolte a lieu en été et donne des oranges destinées à être pressées et consommées en jus.

Elles font le bonheur des touristes qui les apprécient fortement et goûtent la différence entre l'orange crétoise, non industrialisée, non exportée, et celle provenant des cultures intensives d'ailleurs, où ce fruit est certes calibré, possède une belle forme et une pelure sans tache mais dont la saveur ne peut soutenir aucune comparaison avec la bonne orange de Crète.


Retour à "Environnement"


Retour à la page d'Accueil