bannecrete.jpg

Les dates des fêtes fixes

Les fêtes s'échelonnent toute l'année

Les danses ancestrales s'apprennent à l'ecole Le 31 décembre : veille du Nouvel an ''Protokronia''. Les jeux de hasard sont à l'honneur. Apres minuit sonnant, Les hommes sortent les cartes, l'argent est sur la table. Celui qui gagne en aura toute l'année ! Les fenêtres s'ouvrent pour accueillir l'air régénérateur de l'an nouveau.
Le 1 janvier : Nouvel An.
Le 6 janvier : L'Epiphanie ''Agia Teofaneia'' Les Eaux sont bénites, la croix qui sera jetée à la mer également. Les jeunes plongent et tentent de la saisir. Celui qui la ramène en vainqueur sera protégé durant l'année.
Le 25 mars : C'est la fête nationale et religieuse ''Evagelismos Théotokou''qui commémore le souvenir du soulèvement populaire de 1821 contre l'occupant turc.
Le 1 mai : La fête du Travail ''Ergatiki yiorti'' et des Fleurs. Des couronnes de fleurs sont tressées, elles sont accrochées et garnissent les portes d'entrée des maisons.
Les 5-6 mai : La récolte des oranges est fêtée à Skines.(14km de Chania ).
Le 15 août : La Dormition ''Kimissis'' de la Vierge. Sur les icônes la Vierge est souvent, pour ne pas dire toujours représentée somnolente au moment où elle quitte la Terre.
Le 7 octobre : Service religieux au monastère de Gouvernetso. Une procession descend jusqu'à la grotte où aurait vécu et y serait décédé saint Jean l'Ermite (O katolikon)
Le 28 octobre : Le jour du Non ''Ochi'' Prononcé par le général Metaxas aux troupes de Mussolini stationnées en Albanie, qui avaient demandé le libre passage.
Le 7 novembre : Services religieux en souvenir des morts et de leur sacrifice au monastère d'Arkadi en 1866.
Le 17 novembre : Jour du soulèvement des étudiants de l'École polytechnique en 1973 contre la junte au pouvoir à l'époque.
Le 25 décembre ''Kristougenia''. Noël, fête de famille autour du sapin.

Les saints du calendrier orthodoxe

Dans toute la Grèce, contrairement à chez nous, l'anniversaire d'une personne revêt beaucoup moins d'importance que le jour de sa fête. Tout le monde connaît le prénom de ses voisins, de ses amis et connaissances. Par contre, à part les proches, peu de personnes connaissent leur date de naissance.
Yiani, Yiorgos, Eleni ne seront pas oubliés.

Le jour de sa fête, Yiani recevra visites et cadeaux. Ses proches, ses amis ne manqueront pas de lui souhaiter "Kronia polla" ( Beaucoup d'années).Ce qui se traduit par "Longue vie !".
Yiani en retour, se fera un plaisir et même un honneur de bien accueillir tout ce petit monde. Gâteaux, mezés, boissons, seront distribués. La table sera dressée, mets et vin seront servis. L'épouse de Yiani aura travaillé dans la cuisine des heures durant pour que ce moment de grande fraternité soit conviviale.

C'est quand sa fête ?

Le 1 janvier : Vasili
Fotini : Le 6 janvier
Ioanna, Yanoula, Yiannis : Le 7 janvier
Vasilissa : Le 8 janvier
Theodossi : Le 11 janvier
Tania, Titi : Le 12 janvier
Adonis, Adonia : Le 17 janvier
Sakis, Thanassi : Le 18 janvier
Efthimio : Le 20 janvier
Le 6 février : Fotinos
Le 8 février : Zacharis
Le 9 février : Nikiforos
Le 18 mars: Edouardos
Le 19 mars: Chrisanthi, Chrisanthos,Doria
Le 20 mars : Claudia, Rodia, Rodianos
Le 22 mars: Drosos, Drosoula
Le 25 mars : Evangellos
Durant le Carême, période d'abstinence, pas de fêtes célébrées ! Elles seront toutes reportées à plus tard et célébrées après Pâques !
Le 15 avril : Anastasia, Anastasios, Leonidas
Le 16 avril : Niki
Le 17 avril: Eirini, Rafaîl
Le 21 avril : Alexandra
Le 23 avril: Yiorgos, Yiorgia
Le 24 avril : Elisabeth
Le 25 avril : Markos
Le 30 avril : Argiri
Le 21 mai: Constantinos et Eleni. Constantinos est également le saint patron de la ville de Salonique.
Le 26 juillet : Aghia Paraskevi. Ce saint est fêté à Kalives. L'église porte son nom.
Le 15 août : La Panaghia (Maria. C'est la fête des très nombreuses Maria mais uniquement de celles qui sont mariées. On fête également : Panagiota,Despina,Panagiotis,Marios
Les 28 et 29 août, c'est la fête au village de Stylos. L"ancienne église de Saint Jean le Théologien est à l'honneur.
Le 14 septembre : Stavros
Le 8 novembre : Mikalis, Stamati, Gavriel, Angela, Angeliki
Le 9 novembre : Nektarios, Nektarine, Roula
Le 16 novembre : Matheos
Le 17 novembre : Jour du soulèvement des étudiants de l'École polytechnique en 1973 contre la junte au pouvoir à l'époque.
Le 21 novembre : Maria, celles qui sont toujours célibataires, Panayioti, Yiota
Le 25 novembre : Katerina
Le 26 novembre : Stelios, Stela
Le 30 novembre : Andreas
Le 4 décembre : Varvara, Serafin
Le 5 décembre : Savvas
Le 6 décembre : Nikolaos, Nikos, Nikolas
Le 9 décembre : Anna
Le 12 décembre : Spiros et la municipalité crétoise de kissamos
Le 13 décembre : Loukas
Le 15 décembre : Eleftherios, Elefteria, Lefteris
Le 18 décembre : Sevastos, Sevasti
Le 22 décembre : Anastasia
Le 25 décembre : Krissoula, kristina, Kristos

Une particularité crétoise

Dans la municipalité de la Canée, trois fêtes religieuses sont considérées comme étant localement des jours fériés. Le 21 novembre, c’est la fête de la Vierge Marie, la patronne de la ville de Chania. Services municipaux et autres services publics, ainsi que les écoles seront fermés. Ceci concerne tout le territoire de la nouvelle municipalité, c’est-à-dire : Chania, Akrotiri, Keramia, El Venizelos, Therissos et Nea Kydonia. Il en sera de même, le 6 décembre prochain, car Saint Nicolas est le patron de la communauté de Souda. C’est notre deuxième jour férié local. Et enfin, le 12 décembre, Kissamos fait la fête en l’honneur de saint Spyridon.

Les Fêtes et ..... les différences

Les jeunes gens se jettent à l'eau pour tenter de récupérer la sainte croix Noël, Nouvel An ont été à la fête et de nombreuses familles viennent de partager, ce 6 janvier, le gâteau des Rois. En France, pays laïque, le 6 janvier, Fête de Jeanne d’Arc, éclipse le fait que c’est également une fête religieuse : la fête de l’Epiphanie.

En Grèce, comme dans tout pays orthodoxe, "Τα Θεοφάνια" Fête de l’Epiphanie, est une journée religieuse très importante, elle est célébrée dans tout le pays. les Eaux sont bénies. La sainte croix, après bénédiction, y est jetée par le Pope et nombreux sont les jeunes gens, qui bravant le froid, plongent pour tenter de la trouver. Celui qui parvient à la saisir, sera protégé du mauvais sort toute l’année. Telle est la croyance, mêlée d’une pincée de superstition, toujours très répandue dans le pays. Des milliers de croyants sont présents le long des plages, des quais, des berges, des lacs, des piscines et des barrages pour assister à la bénédiction des Eaux et voir qui attrapera la croix tant convoitée. Dans certaines régions du pays, trois colombes blanches sont lâchées, elles symbolisent la Sainte Trinité et font référence au baptême de Jésus dans le Jourdain. Il était également d'usage, en cette période de faire bénir sa maison, son habitation, mais cette pratique tend à se raréfier.

Autres différences

C’est dans la nuit du 31 décembre au 1 janvier, que l’on déguste en Grèce le vassilopitta, c’est-à-dire le gâteau des Rois, dans lequel, on y a placé une pièce, si possible en métal précieux. C’est durant cette nuit également, que saint Vassili, saint Basile, apporte les cadeaux aux enfants et non saint Nicolas le 6 décembre.


Retour à "Festivités"


Retour à la page d'Accueil