bannecrete.jpg

Les fêtes mobiles en Crète.

Pâque, la plus belle

les marrons cuisent Après 49 jours de jeûne, appelés ''nistia'',la fête la plus importante du calendrier religieux orthodoxe est toute proche. Elle sacre la victoire de la vie sur la mort, la Résurrection.

Le samedi à minuit se termine la grande messe de Pâque. Les gens se congratulent, s'embrassent en se disant:"kristos anesti" (Le Christ est ressuscité). A l'extérieur, sur le bûcher en flammes, une poupée se consume, elle symbolise Judas et la mort du traître.

La fête peut commencer !

La lumière Sainte se transmet de bougie à bougie et chacun tente de vaincre la brise pour ramener la flamme chez lui. De retour au domicile, on s'attable devant la Magaritsa. Une soupe préparée avec les abats de mouton et de feuilles de laitue. Le lendemain dimanche, l'agneau tourne lentement sur les broches.
Familles et amis se réunissent, les tavernes des villages se remplissent. Les œufs durs colorés en rouge garnissent les tables. Les œufs s'affrontent, se cognent, celui qui sort indemne de la confrontation verra les vœux de son propriétaire s'exaucer.

Le rituel de la Semaine sainte

Le lundi saint est consacré au nettoyage.
Le mardi saint, le prêtre bénit les fidèles.
Le mercredi saint, le prêtre lit des extraits des douze évangiles et stimule le parcours du Christ portant sa croix. A la maison les femmes confectionnent gâteaux et biscuits secs.
Le jeudi saint, c'est le jour de la Cène. Le dernier repas de Jésus avec ses apôtres, les œufs à la maison sont colorés en rouge.
Le vendredi saint est jour de deuil. L'Epitaphe, suivi par les fideles, est splendidement garni de couronnes et de bouquets de fleurs. Il parcourt les rues et ruelles du village, suivi par les fideles qui prient et jettent des pétales de fleurs à chaque carrefour.

L'Ascension
La Pentecôte ''Agios Pnéfmatos''

En Crète tout est prétexte à la fête

La distillation du raisin pour faire le tsikoudia, plus connu sous le nom de raki.
La cueillette des cerises, des noix. La châtaigne fêtée à Elos et à Prasé, en octobre,le troisième dimanche du mois. Les marrons sont grillés à même le sol, comme sur l'image, et offerts au public, venu nombreux.
Dans les bergeries, la tonte des moutons ( Kouros) se termine par le repas et le vin offerts aux bénévoles venus aider. Chaque village fête son Saint Protecteur (Panygiri).Les tavernes se remplissent, le vin coule en abondance. On danse au son de la lyre crétoise.
En Crète, les baptêmes et les mariages donnent lieu à des festivités grandioses. Les mariages réunissent des centaines de convives, viandes et vin sont offerts en abondance. La fête semble ne jamais se terminer, surtout pendant la saison estivale, lorsque mariages, baptêmes et fêtes de village se succèdent à un rythme endiablé.


Retour à "Festivités"


Retour à la page d'Accueil