bannecrete.jpg

La Pâque orthodoxe se termine

L'agneau pascal sur la broche La Pâque orthodoxe est terminée. Les œufs rouges sont cassés, Judas est brûlé, broches et rôtissoires sont arrêtés et la Lumière sainte éclaire les icônes dans les demeures.

La lumière sainte de Jérusalem

Comme chaque année, une délégation grecque dirigée par le vice-ministre des Affaires étrangères et des prélats de l’église orthodoxe, s'était rendue par vol spécial à Jérusalem pour y réceptionner la Lumière sainte des mains du Patriarche Théophile III.

Accueillie en Grèce

Arrivée sur le continent grec, elle y fut accueillie avec tous les honneurs de l’État. La Sainte Lumière fut ensuite transférée à l'Exarchat du Saint-Sépulcre à Plaka, d'où elle partit afin de rejoindre les villages les plus reculés du continent et des îles grâce aux vols d’Aegean Airlines et d’Olympic Air Lines. Participaient à cette opération d’envergure également des C130 et des hélicoptères de la Force aérienne.

Arrivée en Crète

La flamme est arrivée à Chania aux environ de 20h, les églises de la préfecture purent en prendre possession avant minuit. Comme chaque année, par bateau ou par avion des milliers de personnes sont arrivées en Crète. Les cérémonies religieuses du Vendredi et du Samedi furent suivies par la grande foule. Les automobilistes par milliers ont quitté la capitale pour passer la Pâque en famille. Pas moins de 750.000 voitures ont été comptabilisées !

Une coutume ancestrale

Une coutume en Grèce, mérite d’être contée : Le Samedi de Lazare, celui avant le jour des Rameaux, les enfants vont de maison en maison et chantent des chants, qui racontent la résurrection des morts, celle de Lazare. Œufs, fruits ou argent sont déposés dans leurs paniers, décorés pour la circonstance.

Ces enfants, principalement des filles en âge scolaire, sont appelées les « Lazarines, lazaritses, lazaroudisses. En fait, la résurrection de Lazare préfigure celle du Christ. Ces enfants, tiennent habituellement des lanternes colorées, ou un triangle de fer ou des bâtons ornés de fleurs. Ils sont bien accueillis, ces sympathiques petits chanteurs, apportent un air de fête, un brin de gaité et d’espoir.

Le Vendredi saint, changement d’ambiance, c’est la crucifixion du Christ. Dès le matin, des groupes d'enfants errent de maison en maison en chantant : «Σήμερα μαύρος ουρανός», " (Aujourd'hui ciel noir ) , également connu comme « Les lamentations de la Vierge ».

Selon la tradition , Lazare était alors âgé de 30 ans. Il devint évêque de Kition à Chypre et est mort à 60 ans. En Octobre 890, l'empereur byzantin Léon VI le Sage trouva à Chypre, les reliques de Lazare et les fit envoyer à Istanbul. Ces reliques sont célébrées le 17 Octobre.

Le temps espéré du renouveau

Les fleurs embellissent le paysage Les broches ont tourné, le vin a coulé. La ferveur, la dévotion et les réjouissances pascales ont fait oublier un instant les sacrifices demandés au peuple pour redresser une économie nationale exsangue. Kristos anesti ! (Le Christ est ressuscité). Le pays parviendra à surmonter ses difficultés, chacun en a la certitude.

La nature en éveil, resplendit de beauté. Les visiteurs du moment peuvent profiter de son épanouissement, de sa flore multicolore. Les plantes aromatiques : Basilic, romarin, sauge, thym, parfument l’atmosphère. Le Phlomis cretica aux belles fleurs, jaune vif attire les regards. Citronniers et orangers nous tendent leurs fruits. Le printemps et les beaux jours sont revenus. C’est le temps du renouveau. Kristos anesti!


Retour à "Festivités"


Retour à la page d'Accueil