bannecrete.jpg

La bataille de Crète

Les marins Anglais rendent les hommages au victimes de la Bataille de Crète J'étais présent lors des commémorations du 70ème anniversaire de la Bataille de Crète, qui eurent lieu dans toute l’île. Villes et villages se sont souvenus de ceux qui ont lutté et perdu leur vie pour que la liberté leur survive. L'événement majeur eut lieu au cimetière militaire de Souda où reposent 1.500 militaires des forces du Commonwealth, dans le côté nord-ouest de la baie de Souda, parmi les oliviers et à front de mer.
Le mémorial, haute croix dressée vers le ciel bleu, nous rappelle la tragédie de cette deuxième guerre mondiale, les sacrifices de nos aïeux. Quelque dizaines de Vétérans venus de loin, de très loin, d’Australie, de la Nouvelle-Zélande, d’Angleterre, aujourd’hui valeureux nonagénaires étaient au rendez-vous.

Présents et émus

Pris en charge, entourés de tous les soins, accompagnés de leurs proches, ils semblaient heureux d’être là, de pouvoir se recueillir, de se souvenir de l’Ami perdu, sans s’apitoyer sur leur propre jeunesse gaspillée., Ils se souviennent de ce 20 mai 1941 lorsque les Allemands lancèrent une massive attaque aérienne et que les Junkers allemands parachutèrent des milliers de soldats et de paras sur l’île.

Les stelles du cimetière nous rappellent leur sacrifice Les troupes alliées inférieures en nombre et sous-équipées furent vite débordées. Elles livrèrent une bataille désespérée, résistèrent férocement avant de devoir se replier, et tenter de fuir. Du 28 au 31 mai, dès l’obscurité venue, la Royale Navy, réussira, non sans pertes, à évacuer 18.000 militaires vers l’Egypte, mais le coût de, cette opération de sauvetage est énorme.
Un transporteur de troupes, deux bâtiments de guerre, six croiseurs, sept destroyers furent gravement, endommagés. Trois croiseurs et six destroyers furent coulés et, 2.000 hommes perdront leur vie dans cette opération de sauvetage. Dans les combats aériens, la Royale Air Force perdit 47 appareils. Le 1 juin 1941, l’évacuation complète, est terminée. Plus de 12.000 hommes sont prisonniers et la Crète est désormais entre les mains des Allemands qui eux, ont perdu 4.000 hommes.

Recueillement et réconciliation

Un Vétéran accompagné par l'affection de ses proches Délégations politiques et militaires de tous ces pays, en costumes d’apparat rendent les hommages. Les Prélats des Eglises prient. Couronnes et gerbes de fleurs, s’amoncellent au pied du mémorial et au nom de la réconciliation des peuples, les Allemands s'y recueilleront à leur tour, y déposeront une gerbe sous les applaudissements fraternels de l'assistance.
A l’entame des hymnes nationaux, spectacle émouvant, les Vétérans péniblement se dressèrent, se figèrent au garde à, vous, soutenus par un bras ami, qui se veut discret dans, ce moment fort qui les projette 70 années en arrière, qui leur rappelle que chaque goutte de sang versé, renforçait leur quête de survie.

Les voltiges des pilotes de chasse D’autres, cloués dans un fauteuil roulant, redressent péniblement la tête. Puis le lieu se fait silence, silence qui rapproche vivants et morts durant un court instant.

Puis vint l'apothéose

, Le lendemain, chacun était invité à rejoindre le vieux port de Chania, pour assister à un spectacle impressionnant, offert par neuf pilotes de chasse de la RAF, formation, appelée : Tornado. Ayant baptisé leurs avions « Red Arrows, (Flèches Rouge ). Acrobaties aériennes en formation groupée effectuées à une vitesse de 700km/Heure., Voltiges, arabesques et manœuvres, nécessitant précision et maîtrise, ont enthousiasmés la foule présente. Les passages en rase motte ont soulevé l’admiration des, spectateurs, ravis d'avoir pu assister à ces trente minutes du spectacle se terminant dans le ciel en forme de cœur.

Retour à "Histoire"


Retour à la page d'Accueil