bannecrete.jpg

Le drapeau grec flottera bientôt en Crète

Le drapeau grec Eleftherios Venizélos a proclamé arbitrairement le rattachement de la Crète à la Grèce en 1908. le gouvernement réticent ne le suivra pas mais la révolte d'un groupe d'officiers radicaux obligera le roi à appeler Venizélos au pouvoir. Ce dernier va conclure une alliance avec la Serbie, la Bulgarie et le Monténégro pour chasser les forces d'occupation ottomanes des Balkans.

Les deux guerres balkaniques

Les coalisés sortiront vainqueurs du premier conflit (Guerre balkanique 1912-1913). Mais ils ne parviendront pas à s'entendre sur le partage de la Macédoine et c'est ainsi que la Bulgarie déclenchera en 1913 la deuxième guerre balkanique contre ses deux anciens alliés. Georges I est assassiné à Salonique. Son fils lui succèdera sous le non de Constantin I.
De ces deux conflits, la Grèce en retirera de larges avantages son territoire s'agrandira considérablement : la Macédoine, Salonique, le Sud de l'Epire, Kavala et la Crète sont désormais sous le drapeau bleu et blanc de la Grèce. Le 1 décembre 1913, une cérémonie officielle à Chania célèbre l'événement

Le Traité de Lausanne

1920 - L'ancien roi Constantin revient au pouvoir. La Grèce est de nouveau en guerre avec la Turquie Kémaliste. La défaite militaire sera cuisante. Le 22 juillet 1923, le Traité de Lausanne ratifie la perte de territoires. La population grecque orthodoxe est expulsée d'Asie mineure, elle croise les musulmans, expulsés de Grèce; un drame profond pour des milliers de personnes.

Un régime dictatorial semble inévitable

La république est proclamée en mars 1924. La crise économique est profonde, le pays au bord du gouffre. En 1935, c'est le retour de la monarchie. L’année suivante aux élections législatives les communistes obtiennent 15 sièges. Le pays connait une période d'instabilité, l'économie s'effondre les manifestations ouvrières font désormais partie du quotidien. Une dictature militaire va prendre les rênes du pouvoir. Le 4 août 1936, le général Metaxas est nomme Premier ministre par le roi.


Retour à "Histoire"


Retour à la page d'Accueil