bannecrete.jpg

Les influences extérieures en Crète

Fresque mural de Knossos La Crète, à l'époque lointaine du Minoen, dominait la Méditerranée. Elle a ensuite sombré dans l'oubli et fut durant des siècles occupée, bâillonnée, martyrisée, exploitée.

Un pays de légendes et de mythes

Zeus y serait né, Le Minotaure, le Labyrinthe, Icare et Dédale, Ariane et Thésée, Phèdre et bien d'autres ont jalonné son histoire et ses légendes. Les influences extérieures sont multiples. Il y a eu les invasions, les migrations de populations, les échanges commerciaux, les guerres, les conquêtes mais également les défaites.
La légende de la belle Europe, enlevée et amenée en Crète par Zeus, serait selon certaines hypothèses d'origine Phénicienne. Elle épousera le roi Astérion et de cet union, elle donnera trois fils : Minos, Rhadamanthe et Sarpédon. Maître des mers, Minos contrôlera toute la mer Egée. Il dominera l'Attique.

Homère dans l'Odyssée mentionne l'ile de la Crète, où diverses populations se côtoient. Il nomme dans ses écritures les Achéens, les Doriens et les Pélasges. Homère, toujours lui, indique une relation crétoise avec l'oracle de Delphes.

D'autres influences étrangères

Les divinités égyptiennes étaient vénérées dans la région de Gortyne. La déesse Isis, associée à Artémis était présente dans les sanctuaires. Des statuettes représentant Sarapis ont été retrouvées dans la grotte de Ida, là même où la mythologie fit naître Zeus.

Un peuple de mercenaires

Un millier de Crétois ont participé à la campagne de Libye, dans les troupes de Ptolémée VIII.

L'occupation Vénitienne

Venise, durant l'occupation, avaient morcelé l'île en plus de 400 fiefs. Ce fut pour mieux les contrôler, Venise les distribua à ses nobles, à charge pour ces derniers de les administrer. La population était exploitée, miséreuse, elle ployait sur la lourdeur des taxes, mais elle allait souffrir davantage durant les siècles à venir car l'occupation des Janissaires turques fut bien plus répressive et cruelle.

La période Ottomane

Le Pacha avait droit de vie ou de mort sur ses sujets. Il ne s'en privera pas. Les soulèvements et manifestations populaires étaient cruellement réprimées. Les églises furent rasées ou transformées en mosquées. Vers 1850, en Crète, la population se composait de 50% de Musulmans. L'occupant turc, côtoie les Syriens, les Egyptiens et des tribus Arabes, chassées par la misère d'Afrique.

Epoques et occupations successives en Crète

  • 2600 – 1400 av. J.C. Epoque Minoenne.
  • 1400 – 1100 av. J.C. Déclin et invasions Mycéniennes.
  • 1100 – 67 J.C. La Crète est occupée par les Doriens.
  • Jusqu'a 395ap. J.C La Crète appartient à l’empire Romain.
  • 395 – 824 L’empire Byzantin y règne à son tour
  • 825 – 961 Occupation Arabe (Les Sarrasins.)
  • 961 – 1204 Retour des Byzantins.
  • 1204 – 1645 La Crète est aux mains des Vénitiens.
  • Sous la domination ottomane jusqu’au début du XXème siècle.
  • 1821 – Première révolution crétoise.
  • 1866 – Deuxième révolution crétoise – Le drame d’Akrotiri
  • 1898 – Intervention militaire de l’Angleterre, de la France, de l’Italie et de la Russie. Indépendance.
  • 1905 – Révolution de Thérissos.
  • 1913 – La Crète est rattachée à la Grèce
  • 1941 – 1945 Occupation allemande lors de la 2ème guerre mondiale.
  • 1946 – 1949 Guerre civile.
  • 1967 – 1974 Dictature militaire.

Retour à "Histoire"


Retour à la page d'Accueil