bannecrete.jpg

La dictature de Metaxas

La république est proclamée en mars 1924. La crise économique est profonde, le pays au bord du gouffre. En 1935, c'est le retour de la monarchie. L’année suivante aux élections législatives les communistes obtiennent 15 sièges. Le pays connait une période d'instabilité, l'économie s'effondre. Les manifestations ouvrières sont quasi quotidiennes. Le roi va nommer, le 4 août 1936, un militaire Premier ministre. Celui-ci, craignant le pire va instaurer une dictature militaire.

Le général Metaxas dirige le pays

Ce dernier va dissoudre le parlement. Tout est désormais contrôlé, censuré. Les partis politiques sont interdits, toute contestation est réprimée.
Les arrestations sont nombreuses, les communistes sont traqués, la police secrète est partout.
Contrôlé par une main de fer, le pays va retrouver une stabilité sociale qui permettra à l'économie nationale de lentement s'améliorer.

La protection sociale est améliorée

La semaine de 45 heures voit le jour, l'ouvrier bénéficie de quinze jours de congés payés. Les salaires augmenteront mais là-bas en Germanie la guerre se prépare.

L'ultimatum du Duce

Le 28 octobre 1940, Metaxas reçoit un ultimatum de Mussolini qui veut le libre passage de ses troupes, Metaxas, contrairement à ce qu'aurait pu penser le Duce refuse. Son "Non" qui se dit "Oki' en grec est entré dans l'Histoire et le 28 octobre est désormais, jour de fête nationale. Les Italiens vont mettre leur menace à exécution; ils attaquent en tentant de pénétrer par le nord mais ils seront défaits et repoussés jusqu'en Albanie.

L'Allemagne envahit le pays

L'Allemagne subit ce contretemps mais ne peut se permettre d'autres revers qui retardent la campagne de Russie. Début avril les troupes hitlériennes passent à l'offensive. Leur avancée est fulgurante. Le prince de Grèce est évacué par un avion de la Royale Air Force. La Crète sera occupée à son tour, après 10 jours d'héroïque résistance. Troupes britanniques, néo-zélandaises et australiennes sont en déroute. De la mer de Lybie, elles seront évacuées vers l'Egypte.


Retour à "Histoire"


Retour à la page d'Accueil