bannecrete.jpg

Le sujet de la semaine du 6 janvier 2014

Des chiffres qui donnent le tournis

L’ancien ministre Akis Tsohatzopoulos, après un long procès, a été reconnu coupable de fraude, de corruption et de blanchiment d'argent. L'affaire concerne des énormes "pots de vin" reçus, via les commandes d'armement, du temps qu’il était ministre de la Défense nationale.

Condamné à 20 ans de prison, il ne devrait purger qu'un cinquième, en raison de son âge, 73 ans. Ses biens sont confisqués et son épouse V. Stamatis, ainsi que sa fille Areti, l'ont rejoint derrière les barreaux. L'effet domino qui suivra va faire tomber d'autres têtes.

Le représentant grec de l'entreprise d'armes allemande « Krauss -Maffei Wegmann » a été arrêté à Athènes, soupçonné de corruption envers un fonctionnaire du ministère de la Défense pour assurer la vente de matériel militaire.

Dimitris Papachristou également, a été placé en détention après que Antonis Kantas, la tête de l'ex- adjoint des marchés au ministère entre 1996 et 2002, poursuivi également, allégua qu'un total de 16 millions de dollars de pots de vin a été distribué pour décrocher les contrats.

L'ancien directeur adjoint de l'armement, Antonis Kanta en détention provisoire, promet que l'argent sera retourné à l'Etat !

Selon un communiqué de ses avocats, Kantas affirme aux juges, avoir reçu 550 000 euros sur un compte bancaire suisse, 100,000 euros dans une banque allemande et 100.000 euros en espèces.

Antonis Kantas, le repenti, a déjà versé 7.039.000 euros à l’ administration grecque.

Papachristou de son côté, aurait fait valoir que Kant a reçu 950.000 euros et non pas 750.000, comme le prétend l'ancien fonctionnaire du ministère.

Un conseil des juges des délits de justice a décidé vendredi que Panayiotis Efstathiou, âgé aujourd'hui de 83 ans, ancien représentant de la firme allemande Atlas Elektronik, devrait être libéré, moyennant une caution de 500.000 euros. Le tribunal a également interdit Efstathiou de quitter le pays et lui a ordonné de se présenter à son poste de police local trois fois par mois.

Les avocats ont déclaré qu' Efstathiou est en mauvaise santé, souffrant d'un cancer, et ont insisté sur le fait qu'il n'était pas un risque de fuite.

Bien au contraire ! Il a d'ailleurs été transféré à l'hôpital jeudi soir après avoir donné des signes de faiblesse après 12 heures d'interrogatoire. Il aurait impliqué au moins 10 membres des forces armées dans le cadre de commissions occultes de l'État, mais aucun homme politique.

Rappelons que le contrat a été signé le 5 Juillet 2001 dans les bureaux .... d'Akis Tsohatzopoulos le ministre de la Défense, avec la société Krauss -Maffei Wegmann pour un montant de près de 200 millions €.

Les brèves de la semaine du 6 janvier 2014

Entrer du bon pied

Le « podariko » est l'une des plus anciennes traditions de la Crète . La première personne de l’année qui entre dans la maison d’un ami ou d’un membre de la famille doit franchir l’entrée du pied droit. Aussi le jour du Nouvel An, la première fois que quelqu’un ouvre un robinet, il dit : « Tout comme coule cette eau, que coulent chez moi que joies et amour ». Au Nouvel An, beaucoup de familles se rendent à l'église . Grands-parents et proches parents de la famille donnent aux enfants de « bonnes mains" , c'est à dire de l'argent et les soirées s’égaient de chants traditionnels.

La menace est réelle

Le gouvernement mercredi a insisté, qu’il ne pouvait envisager de réduire la taxe sur le mazout de chauffage et de plus en plus de ménages grecs se chauffent avec des foyers et des poêles à bois.

Le smog envahit les grandes agglomérations que sont Athènes, Salonique et autres et le gouvernement a décidé d'octroyer un tarif préférentiel à ceux qui choisiront de se chauffer à l'énergie électrique. Quand aux familles fragilisées financièrement, elles recevront le courant gratuitement durant deux jours, pour chaque journée qui verra la concentration de particules en suspension dans l'air dépasser 150 microgrammes par mètre cube.

Le premier bain de l'An

A Malia, ils sont nombreux ceux qui se donnent rendez-vous sur la plage et plongent dans la mer le jour de l'An neuf. Le gâteau du Nouvel an la « Vasilopita », sera ensuite, entre eux, partagé.

Ils sont nombreux

Un patient atteint de cancer non assuré est décédé jeudi soir après avoir été incapable de trouver un hôpital public qui le traiter gratuitement, accuse la Clinique Communautaire Métropolitaine à Elliniko, dans le sud d'Athènes. Selon la clinique, qui fournit une aide médicale gratuite aux personnes dans le besoin le patient de 66 ans était sur une liste de 10 patients atteints de cancer pour lesquels des efforts été déployés pour les faire traiter dans les hôpitaux publics locaux par le biais d'une procédure de cas d'urgence. L'homme avait apparemment visité la clinique en Octobre. Adonis Georgiadis ministre de la Santé affirme qu'il n'y avait aucune raison pour que l'homme ne soit pas traité et a suggéré que son cas est exploité pour des «raisons politiques».

Des médecins fraudeurs

De nombreux médecins sont sous les feux de la criminalité financière, ils doivent rendre des comptes, fournir des données financières de la dernière décennie. Des obstétriciens et cardiologues, ont empoché des centaines de milliers d'euros et en ont déclaré des miettes. L'enquête porte sur un grand nombre de médecins qui ne peuvent justifier leurs revenus. La criminalité financière a commencé l'enquête dans les bureaux d'enregistrement, pour constater que dans la grande majorité des cas, qu'il n'y avait pas de documents concernant par exemple, les césariennes. La criminalité financière procède au calcul estimé des revenus non déclarés et les amendes infligées à chaque médecin vont suivre.

Maintenant, on paie !

A partir de cette année, chaque admission dans les hôpitaux publics sera facturée 25 euros. Cette mesure exclut les pauvres et les malades chroniques. Le ministre de la Santé a déclaré que 5 euros représentent les frais d’admission et 20 €, les frais médicaux. Le ministre s’est empressé d’ajouter : « N’irons pas en prison, ne vous inquiétez pas, ceux qui ne savent pas payer".

L'exemple vient d'en haut

L’ancien ministre des Transports, du gouvernement Karamanlis, M. Liapis a été arrêté par la police de la circulation pour un véhicule non assuré, non immatriculé et muni de fausses plaques ! Malgré les poursuites, Liapis s’est offert un séjour en Malaisie durant les vacances de Noël. A son retour, il fut condamné à quatre années de prison avec sursis et à une amende de 3000 euros.

Ne touchez pas à mon toit !

Virona Polidora, a été expulsée du groupe parlementaire de la Nouvelle Démocratie. Le gouvernement a adopté ce 21 Décembre, la loi sur les saisies et celle sur les impôts fonciers. La députée Virona Polidoras a voté contre le projet de loi sur les impôts fonciers individuels, tout en ne participant pas au vote sur les saisies. Elle a donc été exclue de son parti. 152 députés ont voté « pour" contre 143 « non » . Finalement, si la première maison possède une valeur objective maximale de 200.000 euros, elle sera protégée de toute saisie.

Retour à la page d'Accueil

Le sujet de la semaine du 13 janvier 2014

Le début de la Présidence de la Grèce, boudée par Tsipras

Les tactiques, critiques acerbes, déclarations tonitruantes adoptées par Tsipras, le leader de l’opposition, ont une longue tradition en Grèce. Les absences et démissions bruyantes, les boycotts théâtraux, sont les armes de base de nos politiciens, de nos dirigeants syndicaux et autres éternels irresponsables.

Est-ce par hasard que " L'Iliade " débute avec la rage d'Achille et de son retrait du champ de bataille de Troie, parce qu'il fut insulté par le roi Agamemnon ?

La tactique du retrait est né du narcissisme, de la conviction profonde que lorsque les choses ne vont pas selon nos désirs, que le jeu est faussé, que les dès sont truqués, mais ce n'est pas une excuse pour renoncer à sa responsabilité et de participer.

En renonçant, on mine la démocratie, on l’abandonne entre les mains de minorités déterminées à imposer leurs diktats. Les malheurs subis par nos universitaires en sont la preuve tragique.

L'apathie de la majorité a permis aux minorités de fermer les universités durant des mois. La tactique de l'absence détruit les institutions, permet leur boycotte.

Ceux qui appellent au boycotte, se justifient en faisant valoir qu'il n'y a pas de place pour le compromis, qu'il n'y a pas d'autre choix que de détruire. Ils se vautrent dans les draps de l'auto- satisfaction, clament leur supériorité morale.

En boycottant la cérémonie du début de la présidence de la Grèce, Alexis Tsipras, qui veut être et sera peut-être le prochain Premier ministre, a montré ce qu'il pense du processus et comment il se comporte.

Il se refuse à des affrontements avec l'une des nombreuses factions existantes au sein de son propre parti, alors que l'Europe, mais surtout, son pays sont concernés.

Il se comporte comme un patron de syndicat débutant, qui met à l’ordre du jour un " tout ou rien ", persuadé que cela ne mènera pas à une impasse mais aboutira à la solution que lui, il exige.

Alexis Tsipras est favorablement placé dans les sondages, il a appelé à des élections générales si son parti arrivait en tête du scrutin pour le Parlement européen en mai. Compte tenu de la mince majorité gouvernementale ( 153 sièges sur 300 ), une défaite claire des deux partis au pouvoir, pourrait conduire à une longue période d'incertitude politique.

Les brèves de la semaine du 13 janvier 2014

La fierté de la Crète

Eve Serpetsidaki, jeune fille crétoise de 18 ans et joueuse d’échecs, est sacrée championne nationale dans sa catégorie. Le tournoi s'est tenu à Salonique du 2 au 8 Janvier. Le succès est particulièrement important, car elle n’était classée que 12ème dans le classement ELO, face à 18 joueurs d'échecs participants.

La première de l'année

La première transplantation cardiaque de 2014 vient d’être réalisée au Centre de chirurgie cardiaque Onassis, chez un patient de 56 ans. Le patient souffrait d'insuffisance cardiaque terminale, avec une cardiomyopathie hypertrophique sous-jacente. Le Centre de chirurgie cardiaque Onassis a effectué un total de 121 transplantations cardiaques. Aujourd'hui, sont en attente 24 personnes.

Toujours ces retardataires

1.645.000 propriétaires n'ont pas entièrement payé la " randonnée " ou taxe d’habitation pour 2012 , et 95 000 propriétaires de véhicules, n’ont pas payé la taxe de circulation pour 2014, ils étaient 325.000 en 2013.

Les non assurés sont nombreux

Sera remodelée et élargie la couverture de santé des financièrement faibles, aujourd’hui non assurés. Selon les estimations, 180.000 personnes sont concernées. Le plafond des revenus est fixé à 6.000 par an, 9.000 pour les personnes handicapées, augmenté de 20 % pour chaque membre à charge des familles bénéficiaires et de 30 % pour chaque enfant à charge de familles monoparentales. Le critère de revenu "flexible" sera pris en compte pour ceux souffrant de maladies chroniques, les femmes enceintes ou les incidents nécessitant une hospitalisation.

Les escrocs en col blanc

Un total de 25 personnes sont accusées de fraude, de blanchiment d’argent. En cause le scandale de la Hellenic Postbank, entre 2006 et 2012, des prêts suspects d’une valeur de plus de 400 millions d'euros sont sous la loupe des enquêteurs. La Police est à la recherche ou a arrêté des hommes d'affaires grecs et chypriotes, des anciens directeurs généraux et autres membres du personnel d'Hellenic Postbank. Un mandat d'arrêt avait été délivré pour le propriétaire d’Alpha TV, Dimitris Kontominas, ainsi que pour Kyriakos Griveas et Lavrentis Lavrentiadis. Kontominas a reçu en prêt la somme abyssale de 110 millions ! Puis, 17 millions, ce dernier céda à Lavrentis afin qu’il puisse acheter une propriété à Londres pour sa fille. L'identification d'autres prêts, accordés aux «amis et aux copinages», ne tardera pas. Selon des sources judiciaires, c'est avec l’aide des autorités et de la police turques, que Filippidis, envers qui avait été lancé un mandat d’arrêt international, a été trouvé à l’hôtel où il logeait. Les autorités ont tracé l'ancien président de la banque en utilisant le signal de son téléphone. Son extradition vers la Grèce a été approuvée samedi.

Des efforts remarqués

La municipalité de Chania fait des efforts pour améliorer et renforcer l'information touristique, optimiser et valoriser les ressources naturelles et culturelles de la région. Des panneaux ont été placés dans différentes parties de la ville, des illustrations et une information courte et concise, donnent au visiteur les info qui ont été placés dans différentes parties de la ville mations de base.

On rénovera

Le Conseil archéologique central (KAS), l'organe institutionnel suprême pour la gestion du patrimoine, a approuvé une étude qui concerne la restauration du mur sud de l'Acropole, situé comme chacun le sait au cœur d'Athènes. Ce mur avait été partiellement endommagé par les fortes pluies en 2012. Selon le plan, la plupart des travaux de réparation devront se concentrer sur les ajouts de l'époque ottomane.

On abolit

Le gouvernement a décidé d'abolir la taxe controversée de 25 euros pour chaque admission dans un hôpital public. La taxe, qui est entrée en vigueur le 1er Janvier, serait plutôt passée sur le prix du tabac et du paquet de cigarettes, ce dernier devrait augmenter de plus ou moins 8 cents. Un amendement fut déposé au Parlement mardi soir. La hausse devrait générer quelque 40 millions d'euros. Les députés et partenaires de la fragile coalition avaient exprimé de fortes réserves sur les mesures. Le groupe parlementaire du PASOK, à l'unanimité avait décidé qu'il ne pouvait pas accepter une charge financière pour les hospitalisés. Par conséquent, le Premier ministre Samaras, a proposé l'équivalent de la solution et tout le monde est heureux ! Monsieur Venizelos a salué le retrait de la mesure et a noté que la question a été résolue d'une manière appropriée.

Une fuite remarquée

La police a lancé une chasse à l'homme à l'échelle nationale le mardi après qu’un condamné notoire, Christodoulos Xeros, qui purgeait une peine de prison pour actes de terrorisme et autres crimes graves, ait omis de se présenter aux autorités à la fin d’un congé pénitencier de huit jours, lui octroyé. L'avocat de Xeros interprète la disparition de son client comme un «acte politique, conforme à son action révolutionnaire. Le ministre de la Justice a déclaré que les autorités vont réexaminer la loi qui délivre les congés aux détenus et a annoncé la création d'une nouvelle prison de haute sécurité pour les criminels dangereux.

La java en prison

Mais l’histoire ne s’arrête pas ici ! Dix gardiens de la prison de Korydallos et cinq fonctionnaires, par décision du ministre de la Justice sont suspendus ; jusqu'à ce qu'une enquête complète soit terminée, elle concerne l’octroi du congé et une soirée du Nouvel An bien arrosée avec notre Christodoulos, qui se promenait en toute liberté dans l'aile de la prison !

Il manque un bout d'asphalte

Héraklion devrait être relié à Gazi par la route côtière, mais la route est tronquée en deux morceaux, les travaux quasi terminés à l’arrêt. La cause ? Une propriété illégale située au milieu ! La complexité de la bureaucratie, ne facilite guère l’évolution de ce dossier rocambolesque. Il aura fallu de nombreuses années pour résoudre les problèmes fondamentaux et trouver l'argent, et maintenant le problème existe à cause d’une propriété illégale qu’aucun service ne peut démolir ! La route est bloquée car l'administration décentralisée ne peut pas démolir, depuis qu’une opposition, une ordonnance de tribunal contre la décision de démolition, lui est parvenue! En effet, le propriétaire du bien litigieux, a obtenu l’opposition à la Cour d'appel ! Du côté de la municipalité d’Héraklion, le maire a souligné avoir un problème avec le judiciaire, être surpris et de devoir revoir ses avocats. Dans une déclaration commune le maire d'Héraklion et celui de Malebyzi disent que ce périmètre ouest est un projet important qui améliore la circulation d’Héraklion et de Malebyzi tout en dégorgeant le centre de ces deux communes et qu’il soulagera les nœuds sur le côté ouest d'Héraklion et de Xiropotamo où souvent le trafic est dense ! Le projet a une longueur totale de 2 km, une largeur de 10 mètres, existent des trottoirs de 1,5 mètre de chaque côté et de l'éclairage. Il est le prolongement naturel de la route côtière qui mène d’Heraklion Amoudara en passant par Xiropotamo . Il devait être construit pour ... les Jeux olympiques de 2004 ! Non pas parce que l'argent n'était pas arrivé, mais parce que le chantier n’avait pas été attribué !

Même des ex-ministres sont dans le collimateur

Y a-t-il fraude et escroquerie envers les intérêts financiers de la Communauté européenne ? Des villas de particuliers auraient été construites ou rénovées avec des subventions destinées aux gîtes et hébergement touristique. En cas de fraude avérée, outre les poursuites pénales, l'argent sera demandé en retour.

Retour à la page d'Accueil

Le sujet de la semaine du 20 janvier 2014

Au port de Chania, les chevaux sont bien gardés

Les calèches au port de Chania promènent inlassablement le touriste L’Association des Amis des animaux à chaque printemps, contrôle bénévolement les chevaux en Crète.

Je ne sais si ces derniers sont nombreux, mais les visites concernent surtout ceux qui promènent inlassablement les touristes en calèche durant toute la saison estivale.

Les fers souvent doivent être remplacés et la dentition des animaux est à chaque fois contrôlée.

Il n'en est pas de même ailleurs !

Mais la maltraitance animale qui sévit malheureusement en Grèce est établie et dénoncée régulièrement, depuis quelque temps, de nombreuses plaintes émanent de toute la Grèce, elles concernent la contrebande des chevaux et même des mulets et des ânes.

Une enquête ouverte en Mars 2013, n’a donné aucun résultat à ce jour. Les membres des circuits agissent dans différentes parties du pays et parviennent à en tirer un profit considérable.

La vente illégale d’un cheval se négocie à partir de 300 euros, elle peut grimper jusqu'à 1.000 euros, selon le poids de l'animal. Elle alimente la falsification alimentaire, car la viande de cheval vendue pour du porc, provient souvent de cette contrebande, soumise à aucun contrôle et entraînant un risque le consommateur.

Ces ventes illégales proviennent de sources diverses.

Il y a d’abord, les chevaux blessés, les handicapés, appartenant à des groupes équestres ou à des individus impliqués dans les hippodromes. Dans ce cas, les propriétaires choisissent de vendre leurs chevaux, lorsque le coût de la réparation des blessures est exorbitant. La deuxième catégorie concerne les chevaux appartenant à des races de chevaux sauvages, victimes littéralement d'enlèvements, on les appelle les chevaux «orphelins», c'est à dire ceux qui sont abandonnés dans différentes zones rurales du pays. Cette dernière catégorie concerne principalement les ânes et les mulets, qui souvent finissent sur l’assiette du consommateur.

Les ports d’Igouminitsa et de Patras sont des lieux d’expédition vers l’Italie, où il ya des abattoirs chevalins. Certains contrôles ont permis de découvrir l’horreur, l’inacceptable, des animaux drogués, aux pattes cassées, afin de pouvoir les entasser en plus grand nombre dans la cargaison.

Ce dossier accablant est dans les mains des procureurs et se concentre sur la zone d'Aspropyrgos. Même la Crète est concernée par cette maltraitance animale.

A Heraklion, il y a deux ans, environ 20 chevaux furent abandonnés sans nourriture et sans soins dans un club d'équitation délaissé de la périphérie d’Heraklion.

Les plaintes sur le continent sont nombreuses, citons entre autres, Rio Achaïe (Ρίο Αχαΐας), Lepenou Aetoloakarnanias (Λεπενού Αιτωλοακαρνανίας), Souli (Λάκκα Σουλίου), Olympus (Ολυμπος), où sur le côté sud de la montagne agissent les contrebandiers, qui tuent les chevaux sauvages de la région.

Citons également Alexandroupolis (Αλεξανδρούπολη) où en dehors de la capitale de l' Evros, sont empilés des chevaux sans soins, en attente de camions qui les emmène vers une destination inconnue.

Les brèves de la semaine du 20 janvier 2014

Georgioupoli se transforme

La place centrale de Georgioupoli va bientôt changer de visage, les travaux de réaménagement des espaces publics ont débuté le 15 novembre. Selon les estimations, tout devrait être achevé en mai. L’aménagement de la place et le projet du front de mer coûtera environ 1 million d'euros, cofinancés par des Fonds européens de développement régional. Un très bon système de canalisation d'eau a été achevé et deux fontaines que l’on dit jolies, enjoliveront la place. La deuxième partie du chantier concerne le front de mer, y est prévu un multiplex récréatif moderne. L’aire de jeux aura son Skate park, avec des rampes spéciales pour les amis de la planche à roulettes. L’aire de sport proposera des équipements de remise en forme. Un espace pour les événements culturels en plein air, est également prévu. L'éclairage et la plantation de la zone de fleurs et d’arbres, embelliront les lieux. Un parking pour soixante-dix voitures est prévu.

La vendetta, les obligea à fuir

En Crète, existe un petit village au nom de Faratsi, où aujourd’hui ne vivent que deux personnes : George Siganos et son épouse Bethléem. Ici, la vendetta, mot qui dérive de l’italien « vendico », signifiant « vengeance », a décimé des familles entières. Le litige qui les opposait était souvent un problème foncier, d’argent, de prix, tout en vous rappelant que le cadastre n’existait pas, que des actes de propriétés parfois, n’existaient pas, ne pouvaient être présentés lors des litiges. Les jeunes, les survivants ont déserté l’endroit les uns après les autres et c’est ainsi que parmi les ruines et les maisons abandonnées, Yioryos et Bethléem, sont les seuls témoins de l’histoire de ces lieux.

L'euroscepticisme gagne du terrain

En Grèce, la crise, la sévère récession, le chômage des jeunes, les scandales à répétition ont favorisé et facilité l’émergence des partis nationalistes et d'extrême droite. Il en est de même d’ailleurs, dans tous les pays européens et l’émergence des intolérances inquiète les démocrates. L'attaque verbale de Nigel Farage, chef du Parti indépendant du Royaume-Uni (UKIP), sur le Premier ministre grec, Antonis Samaras, à l'assemblée du Parlement européen, était particulièrement véhémente. Ses déclarations ont provoqué le dégoût et la colère, mais sans surprendre. Le 22 Novembre 2011, Farage avait lancé un assaut frontal sur le président du Conseil européen, Herman Van Rompuy, lui disant qu’il était le citoyen d'un "non-pays.( Belgique). La carte politique de l'Europe est en train de changer, les décisions prises par les dirigeants de l'Union européenne sont de plus en plus controversées. L'euroscepticisme qui n’était autrefois qu’une note de discorde, est en train de gagner du terrain.

Les élections sont proches

Apparemment, Samaras commence à mettre en œuvre un agenda politique, se préoccupe des prochaines élections car selon lui, le vote SYRIZA menace la perspective européenne du pays. Les idées de Tsipras sont anti-européennes , antioccidentales et anti- OTAN, même si sa rhétorique actuelle, s’est prudemment modifiée. Pour SYRIZA, en tête de quasi tous les sondages, le compte à rebours a commencé." Selon Tsipras, la seule préoccupation de Samaras et de Venizelos, est de rester autant que possible au pouvoir, la saisir, ne serait pas la sienne ? La totalité de la dette est aujourd'hui de 322 milliards et le pays ne peut s’offrir le luxe d’une crise politique prolongée. Espérons que les citoyens et hommes politiques grecs aient la sagesse de l’éviter.

Ils défendent leur emploi

Environ 500 enseignants de Salonique, Athènes, Kozani, Alexandroupolis, Lamia et d'autres villes, qui se plaignent de la mise en disponibilité, ont tenté de bloquer l'autoroute Athènes - Salonique en paralysant les stations de péage. La police a fait usage de produits chimiques afin d'ouvrir la voie. En Mars prochain, plus de 1.800 enseignants et environ 400 professeurs de l'enseignement technique, seront mutés ou mis au chômage.

Quelques statistiques

Le revenu du PIB par habitant était de 18.747 euros en 2011, une baisse de 5,9% par rapport à 2010, selon les détails fournis par l'Autorité des statistiques hellénique. Selon cette dernière, les régions les plus riches sont l’Attique et les Cyclades. Les régions les plus pauvres, sont l’Épire et la Thessalie.

Des dettes considérables

La dette professionnelle des entreprises se chiffre à 10 milliards d’euros. Une nouvelle loi sera votée à la Chambre sous la forme d' amendement dans les prochains jours. Actuellement 35% des entreprises ont des dettes avoisinant les 5000 euros, environ 18%, des dettes de 5.000 à 10.000 euros et enfin 40%, des dettes comprises entre 10.000 et 50.000 euros. Environ 270.000 sociétés doivent plus ou moins 5.000 euros, elles sont menacées de saisie imminente, en cas de non-régularisation rapide. Les autres, auront la possibilité de proposer un échelonnement des remboursements. Le ministère espère ainsi collecter environ 4 milliards sur le prochain exercice.

Il ne faut pas en rire !

Nombreux sont ceux qui se plaignent du fardeau et des nombreuses contraintes imposées par la bureaucratie grecque. L'équipe de direction de l’hôtel Costa Navarino, a révélé qu'il a fallu 15 années, 4.000 permis et 10.000 signatures avant que l'hôtel puisse finalement ouvrir en Juin 2010 ! Le propriétaire est mort sept mois plus tard ! Un autre cas : un Grec a quitté New York pour venir en Grèce avec l'espoir d’y investir, d’ouvrir une petite usine, proposant divers thés en bouteille. Douze ans plus tard, il est toujours aux prises avec les lois du 20ème siècle ! Un autre rapatrié, aujourd’hui propriétaire d’un Metro Mall à Athènes, a rapporté qu'il lui a fallu sept longues années pour aboutir, alors qu'il lui aura fallu moins d'un mois dans la Bulgarie voisine ! Un promoteur immobilier a révélé qu'il lui avait fallu 2000 signatures, une épreuve byzantine, selon lui. En 2012, plus de 61 000 entreprises ont fermé, une perte de 240 000 emplois ! La saignée s’est poursuivie en 2013, plus de 50.000 entreprises ont mis la clef sous le paillasson au premier semestre. La Grèce est un pionnier de la paperasserie et ce n'est pas un hasard si de nombreuses entreprises quittent et si d’autres n’envisagent pas d’y investir. Il existe toutefois des exceptions et c’est ainsi que Ryanair, qui possède une base sur le continent grec, à savoir Salonique, vient d’annoncer la création de nouvelles routes à destination et à partir de Chania et d'Athènes. Deux avions seront à l'aéroport " Eleftherios Venizelos " et un à Salonique , entraînant environ 2800 nouveaux emplois globaux. En ce qui concerne la base d'Athènes, les destinations nouvelles seront Salonique, Rhodes, La Canée, Paphos, Londres et Milan. Avant de conclure, il me faut aussi ajouter que les choses évoluent dans le bon sens, que les formalités se simplifient peu à peu.

Deux nouvelles arrestations

Il sagit cette fois de l'ancien directeur général de Skaramanga Shipyarads, Sotiris Emmanouil, et d'un associé de l'ex-ministre de la Défense Akis Tsochatzopoulos, Yiannis Beltsios.
Les mandats d'arrestation des deux hommes ont été émis après que l'ancien fonctionnaire du Ministère de la Défense, Apostolos Kantas allégua lors de son témoignage qu'il avait reçu des dessous-de-table dans le cadre d'un accord d'achat de sous-marins.

Retour à la page d'Accueil

Flèche de retour