bannecrete.jpg

Le sujet de la semaine du 6 juin 2011

La Journée mondiale de l'Environnement

Les enfants de l’école primaire de Georgioupoli ont nettoyé le contour du lac de Kourna, situé à quatre kilomètres de leur école. D’autres bénévoles et d’autres jeunes des écoles ont nettoyé, ce 5 juin, de nombreuses plages crétoises. Dans des zones vertes des arbres furent plantés. Des programmes d’information ont débattu de la protection des espèces, de la tortue de mer, Caretta caretta, de ses nids existants sur les plages, devenus zones de ponte fragilisées.

Le lac de Kourna

Ce plan d’eau, appelé autrefois Korisia, n’est pas bien grand. Sa longueur maximale est de 1.087 mètres, sa largeur de 880, mais il est l'unique lac naturel d’eau douce de la Crète, ce qui en fait sa particularité et sa renommée. Sa profondeur maximale est de 22 mètres et il est situé à 20 mètres au-dessus du niveau de la mer. L’endroit est agréable pour la farniente. Un flanc rocheux, des osiers et des myrtes bordent le lac. Existe une petite plage de sable, on y fait du pédalo et ses eaux calmes, aux couleurs changeantes invitent à la baignade. De nombreuses tavernes permettent de partager le couvert et le vin en famille, c'est le passe-temps favori des crétois !

Une zone protégée

La zone malgré l’existence des tavernes qui bordent le lac, ses berges garnies de transats et de parasols, son plan d’eau, où l’on peut faire du pédalo, est protégé par le programme « Natura 2000 ». Cette zone humide abrite des tortues, murènes, serpents d’eau et certaines plantes endémiques menacées. Les oiseaux aquatiques y transitent durant leur migration. Le lieu possède ses mythes et ses légendes, une mentionne un lac sans fond, des théories anciennes affirment que le lac possède des champs électromagnétiques bénéfiques pour les uns, maléfiques pour d’autres.

Le lieu possède sa fée, qui était la fille d’un paysan de la région. Ce dernier, aurait tenté d’abuser d’elle mais les esprits du lac ont accourus à son secours.
Une autre légende parle du temps où les habitants de la région vivaient loin de la voie de Dieu. Ce dernier en colère, inonda par des pluies diluviennes village et villageois. La seule survivante fut la fille du prêtre, qui apparaît encore aujourd’hui, assise sur un rocher dans les profondeurs du lac, occupée à peigner sa longue chevelure. C’est elle, la protectrice des canards et autres petits animaux vivant dans la région.

Le savoir de nos aïeux

Les chercheurs de l’Université de Crète se sont penché sur le savoir de nos aïeux. Ils ont contacté des dizaines de personnes âgées pour les interroger sur les techniques employés autrefois dans les villages reculés, difficiles d’accès et souvent même oubliés. Trucs et astuces traditionnels, y furent transmis de génération en génération.
Les gens des zones rurales, en cas de blessure, appliquaient une toile d'araignée pour arrêter le saignement. La toile d’araignée possèderait effectivement des propriétés hémostatiques. Ces Anciens, utilisaient les huiles essentielles comme la sauge, pour stimuler la mémoire. Aujourd'hui, les entreprises homéopathiques se concentrent également sur ces substances.
Un autre exemple est l’emploi des colorants naturels, alors qu’aujourd’hui on utilise inconséquemment les colorants chimiques.
Les déchets des olives provenant du pressoir étaient employés pour supprimer les parasites sur la peau des moutons. La menthe, en décoction soulageait les rhumes, sa tisane soignait l’estomac et une friction avec ses feuilles soignait les verrues. Un autre sujet préoccupant est aujourd’hui, celui de l’emploi abusif des pesticides. Des solutions de rechange existantes furent évoquées à l’heure où la bactérie E-colie, à l’origine mystérieuse, loin de la Crète, cause trop et tellement de graves ravages.

Nos sages aïeux désapprouvent

Hélas, en Crète comme ailleurs, les valeurs se perdent, certains comportements d'aujourd'hui vous révoltent, des agissements vous scandalisent. Hier après-midi Yiani a détruit des nids d'hirondelles. C'était la Journée mondiale de l'Environnement !

Les brèves de la semaine du 6 juin 2011

Les perspectives sont bonnes

La saison touristique a plutôt bien débuté, les principaux aéroports enregistrent plus de 4% d’arrivées par rapport à l'an dernier et les réservations à ce jour dans les hôtels sont en hausse de 10%.

Autre scandale

Le Tribunal de première instance d’Athènes devra examiner un dossier impliquant des irrégularités financières au sein du ministère du Tourisme. En 2008 et 2009, les dépenses des Relations publiques ont explosé. De nombreux frais : voyages, cadeaux, etc, ne seraient nullement justifiés.

Les opérations militaires dérangent

Un appel a été lancé pour décongestionner l'aéroport Daskalogiannis de Chania. Les opérations militaires concernant la Libye, contrarient le bon fonctionnement des vols civils, en particulier celles relatives au tourisme. Des vols charter sont retardés, parfois détournés car l'Autorité qui contrôle les voies aériennes ne peut donner l'autorisation d’atterrissage, les pistes et voies aériennes étant surchargées par les vols constants des avions de transport militaire. Cause de profonde préoccupation pour les exploitants d'entreprises touristiques dans le comté car retards ou reports des vols charters peuvent causer de graves problèmes économiques dans les entreprises touristiques, et l'ensemble de l'économie de la Crète occidentale. Il est demandé d’employer uniquement les aéroports militaires ou ceux dont le trafic touristique est moindre.

Des agences bancaires sans le sou

Fin mai, un vent de panique a soufflé sur la Crète. Des centaines d'épargnants se sont précipités aux guichets des agences bancaires pour y retirer leur argent. Des rumeurs alarmistes envisageaient la sortie de la Grèce de la zone euro et annonçaient le retour du drachme. Des agences bancaires se sont rapidement trouvé à court de liquidités ! Heureusement, le calme est revenu dès le lendemain.

Retour en haut

Les brèves de la semaine du 13 juin 2011

Un nouveau musée à Chania

La maison de la famille de Mikis Theodorakis située dans le faubourg de Galatas à Chania, deviendra bientôt un musée. Y seront exposés des objets liés à la vie de ce brillant compositeur.

Les personnes handicapées paient la crise

Des personnes handicapées ont manifesté dans les bureaux de la caisse de la sécurité sociale, IKA. Le gouvernement a ordonné aux gestionnaires de l'organisme de réduire de 50 pour cent sa contribution financière sur le matériel nécessaire à ceux qui souffrent de handicaps lourds(Chaises roulantes, etc).

L'heure est aux économies

Un seul employé des services publics pour 10 qui partiront à la retraite sera engagé jusqu'en 2015. et pas moins de 75 organismes du secteur public seront fusionnés ou carrément supprimés.

Une réforme surprenante

Toutes les écoles du secondaire enseigneront l'année prochaine une seconde langue, qui sera choisie parmi le français, l'italien ou l'espagnol. Chaque direction d'école sélectionnera  la langue que souhaitera apprendre la majorité des élèves de l'établissement.

Moins de bateaux sur l'eau

La liaison Héraklion - Le Pirée se fera dorénavant avec un seul ferry d'ANEK, au lieu de trois et avec le Superfast XII »du Groupe de l'Attique.
La ligne Chania - Pirée, sera assurée par les ferrys Elyros "et" Lato "d'ANEK. Le rapide « Blue Horizon» du Groupe Attica est supprimé.
Enfin, en ce qui concerne la ligne Patras - Igoumenitsa - Ancône, trois navires assureront le service : « Hellénique Spirit » d'ANEK, le «Superfast VI» et le «Superfast XI» du Groupe Attica.

L'heure des Jeux

Ce lundi matin, jour de la fête de la Pentecôte, débute le voyage de la flamme des Jeux Olympiques spéciaux. La flamme olympique est arrivée à Chania ce lundi matin avec le ferry Elyros. Les relais s'effectueront jusqu'au stade du Panathaikos, pour l'ouverture des Jeux, le 25 juin.

La bactérie qui effraie

La panique semée dans toute l'Europe, l'épidémie causée par la bactérie E. Coli, touche durement la Grèce.
L'embargo décrétée par la Russie sur les importations de légumes de l'UE, y cause une perte estimée entre 80 et 100 millions d'euros.
Dans l'est de la Crète, les dégâts économiques seraient importants. Selon des informations parues dans la presse, on estime que le dommage atteindrait 20 millions de dollars.
En dehors de la Russie, les exportations de légumes crétois vers la République tchèque, la Hongrie et la Roumanie sont gelées. Par contre, la décision a été prise par Moscou, de lever l'interdiction d'importation des fraises grecques ! Poutine en raffolerait !

Le sujet de la semaine du 20 juin 2011

Une tragédie grecque (Suite)

Les manifestations contre les mesures d'austerité sont fréquentes Il y a plus d'un an que la Grèce a signé un accord de renflouement de 110 milliards d'euros pour sauver son économie et le pays se trouve aujourd’hui au bord de l'effondrement. J'ai bien dit le pays, car en observant le vécu des familles crétoises, il est malaisé de comprendre comment elles peuvent nous sembler tellement heureuses. Comment font-elles pour être si sereines, réunies autour des tables des tavernes et des kaféinos

D'autres croient comprendre

Le journal londonien "Wall Street", n’hésite d’ailleurs pas à écrire :"le meilleur moyen pour la Troïka de s'attaquer au problème grec, serait de reconnaître que la Grèce ne possède ni les moyens, ni la volonté de payer ce qu'elle doit". D’autres écrivent : "les Grecs songent sortir de l'euro et revenir à leur ancienne monnaie : le drachme".

C’est trop facile d’écrire

Le Premier ministre Georges Papandreou C'est facile d'ignorer ceux qui subissent la crise, ceux qui en paient le prix fort. Jeunes diplômés au chômage, à qui on offre des emplois au salaire mensuel de 580€, les petits pensionnés qui survivent en ville avec des retraites de misère, les centaines de commerçants condamnés à la faillite. Les honnêtes pères de famille, surendettés. Les hommes d'affaires qui ont connu la gloire, qui prestent des services communautaires pour ne pas connaître la prison.
Ces gens-là, paient souvent pour l’incompétence de leurs dirigeants, les manquements des politiques qu’ils ont élus. Ils paient pour la gourmandise et la paresse de certains de leurs compatriotes.
Tous les Grecs ne sont ni paresseux, ni corrompus ! Une grande part de la vérité se situe certainement ailleurs.

L’appareil d'État, n'est pas apte pour fonctionner comme il se doit au 21e siècle !

a) Il existe en Grèce une fraude massive. Elle fut facilitée par l’inefficacité, l’incompétence des employés du fisc, du manque de moyens mis à leur disposition. Les contrôles rarissimes, le laxisme ont permis tous les abus. Que dire de la non-gouvernance des Politiciens ?
b) Durant des décennies l’Etat grec employait des dizaines de milliers d’employés inutiles. Ils seraient près d’un million ! Un fardeau très lourd pour les finances ! Dans le cadre du plan budgétaire imposé par la Troïka, 150.000 emplois dans le secteur public vont disparaître d’ici 2015 ! Ensuite, un seul remplacera cinq qui partiront à la retraite.
c) Non réglementée et non contrôlée est la situation du marché du Travail.

Le travail en noir durant la saison estivale

On le dénonce régulièrement, le travail en noir ! Selon les syndicats, sept employés sur dix ne seraient ni déclarés, ni assurés et nombreux sont ceux qui sont sous pression, subissent des réductions arbitraires de salaire, prestent des heures supplémentaires sans être payés. L'Inspection du travail de la Canée, brille par son absence, les contrôles effectifs sont rarissimes, les Responsables ne disposant même pas d’une voiture !

On pourrait multiplier les exemples de dysfonctionnement

Aujourd’hui la Grèce accuse une dette de plus de 300 milliards d'euros ! Des années de gouvernance irresponsable ont façonné une Grèce agonisante.
On impose aujourd’hui aux ouvriers, aux employés et retraités de lourds sacrifices, tandis que les entreprises publiques continuent d’alimenter quotidiennement le déficit national et l’ampleur de la dette ! Une économie en récession ne peut engranger les taxes espérées et il est plus que douteux que le plus grand programme de privatisation de l’Histoire grecque puisse atteindre l’objectif assigné.
Les syndicats le combattent, les actions de grève se multiplient, 16% de journées non prestées en moyenne cette année ! Les réformes nouvelles annoncées sont nécessaires, mais elles sont injustes pour de nombreuses personnes qui ne devraient pas payer pour les erreurs du passé.

Les brèves de la semaine du 20 juin 2011

Un bus Londonien à Chania.

Le célèbre bus à deux étages de type "ouvert" se déplacera cet été pour la première fois en Crète et c'est la ville de Chania qui en aura la primeur. A l'instar de nombreuses autres grandes villes européennes, les touristes pourront faire le tour de la ville, la découvrir sur un parcours commenté dans la langue de chacun. Le parcours est commenté en huit langues. L'inauguration a eu lieu vendredi 17 juin dernier. Le coût du périple est fixé à 15 euros.

Toujours bon à savoir !

Tout dommage à l'équipement électrique causée par l'hypertension, sera dédommagé par la compagnie, fournisseur d'electricité.
Les indemnités varient, elles peuvent atteindre 400 euros pour un appareil triphasé et 300 euros pour tout autre appareil biphasé.
L'incident devra être signalé endéans les trois jours et l'appareil endommagé devra être déposé au service technique pour y subir des tests. Les indemnités seront dues uniquement dans le cas d'une interruption accidentelle.
La compagnie n'est pas engagée dans le cas d'une mauvais météo, d'orages, de séismes, d'incendies. Les demandes d'indemnisation seront traitées dans les 15 jours et si elles sont jugées recevables, l'allocation vous sera versée dans les trente jours.

Soyez prudents !

Durant ce dernier week-end, le taux de rayonnement des rayons ultraviolets était très élevé en Crète. Faut-il rappeler qu’à l’approche du solstice de l’été et que durant les mois de juillet et d’août que des précautions élémentaires devraient être respectées par tous ? Le taux maximum de rayonnements nocifs est généralement enregistré à la mi-juillet. Selon les experts, l’exposition au soleil, même par ceux protégés par un écran solaire ne devrait jamais dépasser 20 minutes au milieu de la journée. Crèmes solaire et parasols de plage n’absorbent que 40% des ultraviolets. En été, entre 11 et 16 heures, nourrissons et jeunes enfants ne devraient pas se trouver sur les plages. L’exposition excessive au soleil peut causer des coups de soleil graves et à long terme, les conséquences peuvent être beaucoup plus graves, photo vieillissement de la peau et évolution vers le cancer sous la forme de mélanome.

Ils sont combattus

La Crète a connu cette année des périodes de pluie en mai et juin. Les Autorités crétoises alarmées par l’apparition, l’an dernier, du virus du Nil, ont pris des précautions. Une campagne de pulvérisation, un programme de lutte contre les moustiques, facteurs de risque pour les humains, tant pour leurs piqûres ennuyeuses, que pour les maladies qu’ils peuvent propager a débuté.

Un nouveau ferry pour la Crète

La compagnie de ferrys "Anek", vient d'annoncer le lancement d'un autre ferry sur la ligne Le Pirée - Heraklion. Il s'agit du "Champion Olympique", un navire moderne et luxueux, capable de transporter 1.850 passagers et 670 voitures. Sa vitesse est de 31 miles.

Une nouvelle hausse

La TVA dans la restauration de 13% à 23%, alors que le chiffre d’affaire de la plupart des tavernes et restaurants annoncent une chute de plus de 15% par rapport à l’an dernier.

Petit bénéfice

Plus de 200.000 euros, c'est la somme recueillie par la municipalité de la Canée pour les parasols, lits de plage et cantines. Selon les sources officielles, le coût pour les sauveteurs surveillant ces plages atteindra la somme de 170 000 euros.

Un petit euro supplémentaire

Visiter Bali, coûtera dorénavent 1 euro de plus. Ainsi en a décidé le Conseil municipal de Kissamos, motivant sa décision par l'augmentation des frais de nettoyage et d'entretien de la zone.

Les brèves de la semaine du 27 juin 2011

Elles sont indésirables

La mendicité en Grèce est considérée comme un délit. A Heraklion, la police a lancé des opérations de contrôle dans différents quartiers de la ville. En une seule journée, onze personnes ont été arrêtées.

Il est repêché

Le Mirage 2000 qui gisait à 75 mètres de profondeur dans la zone maritime située au sud-ouest de l’île de Samos a été récupéré et transféré à Rhodes. L'avion biplace était tombé le 9 Juin, lors d'un vol d'entraînement. Les deux pilotes firent une chute contrôlée, d'une hauteur d'environ 1500 pieds et purent être retrouvés sains et saufs.

Ils remettent le couvert

Les syndicats Intensifient leurs mouvements de protestation et une nouvelle grève nationale de 48 heures est prévue pour les 28 et 29 juin prochains.

Le ciel sera dégagé

Ce mardi 28 et mercredi 29 juin, cette nouvelle grève nationale de 48 heures mobilisera les affiliés des syndicats des employés du secteur public et du secteur privé. Rien de nouveau, ces protestataires, à répétition manifestent leur mécontentement vis à vis de la politique d’austérité menée par le gouvernement et leur refus envers toute nouvelle privatisation. Cette grève aura une répercussion sur les vols, car les contrôleurs du trafic aérien et la fédération des employés de l’Aviation civile ont décidé de se joindre aux mouvements. Ils cesseront donc le travail de 8 à 12 heures le matin et de 18 à 22 heures l’après-midi, ce durant les deux jours. Des dizaines de vols, seront retardés. Les heures de départ vont changer mais comme d’habitude, peu seront annulés malgré la fermeture de l’espace aérien grec durant ces huit heures journalières.

Il incite, eux, ils exigent

Le leader de l’opposition, Adonis Samaras, est vertement critiqué. Il et accusé de mettre en danger l’Euro. Au lieu de convaincre ses concitoyens sur la nécessité des réformes, ce dernier incite les Grecs à refuser et à combattre les mesures économiques prises par le gouvernement, de saboter les changements demandés par la Troïka, qui elle, exige que cessent ces polémiques partisanes.

Ils seront solidaires

Des nouvelles mesures sont prises pour combler l'écart de 5,5 milliards constaté sur les objectifs du programme à moyen terme. Une taxe de solidarité voit le jour, elle sera appliquée comme suit :
1) Les revenus entre 12.000 euros à 20.000 euros verseront 1%.
2) De € 20,000 à 50,000 euros, 2%.
3) De 50 000 à 100.000 euros, 3% et 4% pour tous les revenus supérieurs à ce montant.
4) Et bel exemple, les députés, les élus des collectivités locales et les secrétaires généraux paieront une contribution de solidarité de 5%.

Les affres de l'hiver 2011

Une taxe supplémentaire sur le mazout de chauffage de 6 centimes le litre, sera appliquée dès le mois d’octobre. Le gouvernement promet un système de remboursement pour les faibles revenus et pour les régions froides de la Grèce continentale. Le seuil des revenus exonéré d’impôts qui était de 12.000 euros, passe à 8.000. Le taux d’imposition pour cette tranche de revenus serait de 10%. Toutefois, cette nouvelle mesure ne concernerait pas les pensionnés de plus de 65 ans, ni les jeunes handicapés de moins de 30 ans.

Alexandre sera grand

Ce 21 juin a débuté le placement de la nouvelle statue d'Alexandre le Grand (Le guerrier monté, comme on l'appelle officiellement les autorités de l'ARYM) sur la place centrale de Skopje, L'assemblage de la statue a commencé il ya une semaine. L'inauguration de la construction de la statue est prévue pour le 8 Septembre, le jour de l'indépendance de la Macédoine et les 20 années d'indépendance de l'ARYM.
La hauteur de la statue d'Alexandre à cheval Bucéphale, atteindra 13 mètres, le montage a été confié aux artisans spécialisés de l'atelier «Ferdinand Marinela" de Florence. La base sur laquelle sera placée la statue fera 10 mètres de haut. La construction aura une hauteur totale de 23 mètres ! Le coût de l'ensemble s'élève à 9,4 millions.
Les autorités américaine ont appelé ces derniers jours, le gouvernement Macédonien à éviter toute action qui pourrait être considérée comme provocatrice, côté Grèce.

C'est le premier

l'Union des Coopératives Agricoles de Rethymnon inaugure son premier parc éolien. Elle est la première coopérative qui utilise l'électricité éolienne à l'échelle nationale. Le parc éolien se compose de trois turbines de 800 MW chacune, elles sont placées sur la crête "Asiderotas" dans la municipalité de Lambi.
Le coût de l'investissement est de 3,1 millions d'euros, il sera amorti en trois ans.

Il veut le changement

Le Premier ministre Georges Papandréou a proposé un référendum à l'automne sur une proposition de révision de la Constitution grecque. Des changements radicaux seront proposés. Il dénonce le manque de méritocratie et de transparence dans le secteur public, il veut l'abolition d'une loi qui protège les ministres du gouvernement de toute poursuite et une refonte du système électoral.

Il est pourchassé

La Crète a connu cette année des périodes de pluie en mai et juin. Les Autorités crétoises alarmées par l’apparition, l’an dernier, du virus du Nil, ont mis en œuvre un programme de lutte contre les moustiques, facteurs de risque pour les humains, tant pour leurs piqûres ennuyeuses et les maladies qu’ils peuvent propager.

Une excursion d'un jour

Sur la côte sud de la Crète, à 32 km de Rethymnon, se trouve le port de Plakias. Existe la possibilité de passer une journée entière dans l’île de Gavdos, située à la pointe sud de l’Europe. Outre les bains de mer et le repos sur les plages de sable , existe la possibilité de découvrir les forêts de cèdres, d’observer les différentes espèces d’oiseaux qui nichent dans cette nature quasi vierge. L’île entière est d’ailleurs protégée par l’Union européenne et le programme « Natura 2000 ».
09.30 Départ du Port de Plakias, Rethymnon
12.00 Arrivée au port de Karave à Gavdos. A bord d'un bus. Transfert vers la plage Sarakiniko, distante de 2,2 km.
15,50 A bord d'un bus, retour au port d'embarquement
18,30 Arrivée au port de Plakias.

Retour à la page d'Accueil

Flèche de retour