bannecrete.jpg

Le sujet de la semaine du 4 novembre 2013

Trouver un accord sera difficile mais est incontournable

Le gouvernement grec refuse toute nouvelle mesure d’austérité, mais la troïka semble insister pour que de nouvelles mesures soient prises. Le gouvernement grec évoque le redressement de son économie, reconnu par les marchés. Un milliard d'euros du fonds de renflouement, voilà le prix de l’accord éventuel avec le gouvernement grec sur l'écart budgétaire de l'année prochaine !

Les représentants de la troïka sont finalement à Athènes ce lundi 4 novembre. La raison de ce report fut l' impossibilité de parvenir à un accord avec le gouvernement grec afin de couvrir le déficit financier qui, selon la troïka atteindra 2 milliards de dollars en 2014, alors que selon la partie grecque, il ne dépassera pas 500 millions d’euros.

Le gouvernement espère donc, produire 500 millions d'euros d'économies l'an prochain. La troïka, estime toutefois que ce n’est pas suffisant, que les dépenses d'aide sociale seront plus élevés que les chiffres fournis, en raison du chômage élevé et de l'incapacité croissante des entreprises à payer les cotisations de la sécurité sociale. Les prévisions des recettes fiscales de l'année prochaine, la troïka les conteste également. Ses représentants, vont également vérifier un des engagements principaux du pays, à savoir, le placement de 12.500 fonctionnaires dans un programme de mobilité.

4.000 licenciements de fonctionnaires seraient atteints d'ici la fin de l'année, mais il n'est pas du tout certain que la troïka approuvera les calculs du gouvernement, car 230 licenciements concernent des travailleurs licenciés pour avoir enfreint le code de conduite et 500 autres cas, sont des employés qui ont quitté l’Administration pour cause de mauvaise santé.

D'après les estimations de ses créanciers, la Grèce est exposée à une insuffisance financière de 10,9 milliards d'euros d'ici à 2015, dont 4,4 milliards en 2014.

Le gouvernement tente d'assainir le système

Dans le système de santé grec des dizaines de millions d’euros sont perdus chaque année. Pas de contrôles suffisants en ce qui concerne les hospitalisations à l’étranger, l’octroi d’aides, de fauteuils roulants. Ces deux derniers points ont coûté la bagatelle de 120 millions d’euros depuis début 2012, jusqu’à août dernier ! Une zone grise, même opaque, sans contrôle efficace, les hospitalisations à l'étranger ont coûté annuellement plus de 15 millions d'euros ! Un saignement économique causé par de nombreux abus et violations. Ces irrégularités, ces comportements illicites, les nombreuses carences les permettent, par exemple, il n'y a pas de planification centralisée, gérant un contrôle efficace. Il est révélateur que plus de 77 % des dépenses en ophtalmologie, furent prescrites par seulement 398 médecins, sur un total de 1.664 collègues !

Les contrôles s'intensifient

Après une restructuration en profondeur de l'administration fiscale, les contrôles se sont intensifiés et pas seulement sur la base de plaintes comme ce fut le cas par le passé. En Septembre, plusieurs sociétés offshore, 36 prêteurs sur gages et une pharmacie qui n'avait pas déclaré des revenus se chiffrant à plus de 2,5 millions d'euros, en vendant en noir des drogues illégales aux athlètes, sont tombés entre les griffes de la brigade financière. Une société offshore basée à Kranidi dans le Péloponnèse oriental devra payer un redressement fiscal de 9,6 millions d'euros pour les années 2003 à 2013, son propriétaire avait illégalement enregistré tous ses biens immobiliers en tant que propriétés de la société pour éviter de payer l'impôt. SDOE a également confisqué temporairement 92 voitures de luxe.

Les abus et les connivences

Un ambulancier dans le nord de la Grèce a réussi à s'absenter de son travail depuis le 1er Décembre 2006, jusqu’ au 9 Novembre 2011, sans informer ses supérieurs, sans produire un document quelconque, tout en percevant son salaire, même un deuxième, en travaillant à la cafétéria de sa sœur. Cependant, les distorsions du gouvernement ne s'arrêtent pas là, le conseil de discipline a imposé une peine mineure, une privation de salaire de trois mois seulement !

Des faux diplômes universitaires, de baccalauréat, de faux certificats ont servi à être embauché dans l’Administration. 5 fonctionnaires avec de faux documents ont été trouvés à Athènes, quatre à Rhodes et à Kos. Jusqu'à aujourd'hui, plus de la moitié de 11.663 pièces justificatives est contrôlée, le nombre de falsifications se chiffre à près de 150 au total. Parmi les policiers municipaux de 178 communes du pays, ils sont nombreux, des centaines auraient présentés de faux documents ! Si la chose se confirme les municipalités concernées prononceront la révocation de toute nomination.

Les brèves de la semaine du 4 novembre 2013

On fait et on fera la fête en Crète

Le 3 novembre, Aï Yiorgi, dit l’enivrant fut fêté dans toute l’île. C’est le jour du vin nouveau, on ouvre les fûts, sans oublier le lendemain, car la récolte des olives devra se poursuivre.

Un ancien, très ancien rizitiko, chacun le connaît, le chante : "Πάντα΄στσι τpεισ του Νοεμπpιού και στά εικοστpεισ τ’Απpιλη πανιγυpάκι γινεται στ’ αï Γιωpγιού τη Χαpη …… ". Le 8 novembre, on fêtera l’église byzantine de l’archange Michel à Aradena. Une occasion rêvée pour découvrir ses fresques muraux du XIVe siècle, car l’'église est fermée toute l’année, sauf le 8 novembre, fête de l'Archange Michel, Saint Patron des aviateurs, des parachutistes et du village.

Un début de mois ensanglanté

Ce 1 novembre en Crète, devait être un début de mois, comme tous les autres, on n’y fêtait ni les vivants, ni les morts. Mais, .......

L’événement à fait le tour de la planète, chacun sait que ce premier novembre à 19h, que deux jeunes, membres de l’Aube Dorée, ont été tués sur l'avenue Héraklion, à Athènes, un autre grièvement blessé. L'une des victimes était le secrétaire de l'organisation locale. Les autorités examinent les images enregistrées, les vidéos, qui démontrent que l'assassin a agi avec rapidité et sang-froid. La scène ne dépasse pas une durée de 15 secondes.

La vidéo montre un homme s’approcher de quatre jeunes hommes qui sont à l'extérieur, devant l'entrée des bureaux de l’Aube Dorée. Arrivé à 15 mètres, il ouvre le feu. Une personne, parvient à fuir des balles, deux autres sont abattues et le troisième qui tente de fuir s’affale blessée sur le trottoir. Le tueur s’approche, l’achève avec une balle dans la tête.

Le monde politique condamne unanimement l'attaque terroriste.

Après deux années de silence sur le territoire grec, l’assassinat du rappeur antifasciste Fyssas, semble avoir réveillé des cellules révolutionnaires, des noyaux extrémistes de Gauche.

Des sources policières disent que le seul groupe terroriste qui a commis ce genre de meurtres en Grèce récemment fut la "secte des révolutionnaires", qui avait revendiqué l'assassinat du policier Nektarios Savvas en Juin 2009 et celui du journaliste Giolias Sokratis en Juillet 2010. Les 12 douilles de 9 mm trouvées furent envoyées aux laboratoires pour examen balistique, l’arme utilisée, déclarée propre, elle ne fut jamais utilisée auparavant. Le type d'arme utilisé est un pistolet semi-automatique «Zastava.

La démocratie est en péril, les conséquences imprévisibles. L’escalade de la violence entre extrémistes de Gauche et de Droite interpelle, mobilise le monde politique, émotionne l’homme de la rue, chacun demande que le sang cesse de couler.

Contre l'ouverture du dimanche

Le monde commercial d’Héraklion, est resté fidèle à son engagement de garder les magasins fermés ce premier dimanche. Une nouvelle loi permet l’ouverture des points de vente et ce durant une période d’essai de 7 semaines. Une grande chaîne a rompu le front en envoyant des travailleurs pour ouvrir son entreprise. Ces derniers ont tenté d' ouvrir , mais d’autres membres du personnel les ont empêché d’entrer.

Un cœur tout neuf

Costas peintre de Archanes, vit désormais avec le cœur d’un soldat finlandais, décédé au volant à de sa voiture, à Salonique, lors d’un accident. Costas a attendu 47 mois la greffe qui lui donne à nouveau la vie, une véritable renaissance ! La famille du soldat finlandais, Costas exprime son désir de le connaître, il a acheté des nouvelles chaussures de sport et de cyclisme, afin de ne pas négliger l'exercice.

Trop d'impayés

Le marché de l'électricité en Grèce est en difficulté sérieuse, la société DEH se plaint des factures impayées, en hausse constante. Les fonctionnaires de DEH parlent d'une situation ingérable concernant le flux de sa trésorerie, qui s'aggrave de jour en jour.

Une fête nationale sous tension

Les procureurs se préparent à fournir de nouvelles accusations envers les députés de l’Aube Dorée, dans le cadre d' une enquête en cours sur les agissements de ce parti néo-fasciste. Le monde politique grec, ce 28 octobre, jour de la Fête nationale était en ébullition, la question était de savoir si les représentants de l’Aube Dorée devraient être autorisés à assister aux célébrations marquant la résistance du pays au fascisme, lors de la Seconde Guerre mondiale. Le gouverneur de la région de Macédoine centrale , Apostolos Tzitzikostas, avait inclut les représentants de l’Aube Dorée dans son invitation à se joindre à la parade commémorative annuelle de Salonique, attisant la colère des partis de gauche. Il a également outragé les fonctionnaires du PASOK en suggérant qu'ils auraient pu être exclus de la parade, vu que l’ancien ministre socialiste, Akis Tsochatzopoulos fut récemment condamné pour blanchiment d'argent. Le président du PASOK, Evangelos Venizelos et les partis de gauche ont boycotté le défilé.

Perçu comme outrageux

Il vendait le drapeau national, cet étranger venu de je ne sais où ! A Héraklion, un jeune Pakistanais qui vendait des drapeaux grecs a été molesté. Les coups reçus furent nombreux, ses vêtements déchirés, les drapeaux emportés. A l’arrivée de la Police, les auteurs avaient bien sûr disparu. La police a demandé à la victime de déposer une plainte contre inconnu. Une nouvelle épisode de violence raciale envers les immigrants en Crète.

Santorin se mobilise

Les plans de la future marina de Santorin sont acceptés. La marina sera située à quelque cinq kilomètres de Fyra, seulement à 2,5 km de l'aéroport de l'île. Le projet s’étend sur 90.000 mètres carrés de surface maritime et sur 28.500 m² de terre. Les navires de plus de 25 mètres de long y auront accès, les yachts de 35-50 mètres également. La nouvelle marina sera en mesure de servir les bateaux de passage qui sont normalement basés dans l'Attique ou en Turquie, aux entreprises de location, basées dans les Cyclades, le Dodécanèse et en Attique. Le budget de ce projet est estimé à 24 millions d'euros.

Une visite royale

Les membres de la famille royale de Bahreïn, à bord d’un yacht de luxe ont fait une escale à Kissamos, mobilisant des forces importantes de la Garde côtière. Le bateau est parti de Faliro, a visité les îles d'Anafi , de Cythère et d’Anticythère.

Unifié mais reporté

Un nouvel impôt foncier unifié, verra bientôt le jour. Il a été reporté de quelques semaines. Les fonctionnaires du ministère des Finances révisent le projet de loi, ce à la suite d’ objections véhémentes de certains députés de la coalition.

Il y a un siècle

Chania a fêté samedi matin les 100 ans d’existence de son Agora, son marché municipal, l'un de ces édifices, parmi les plus célèbres, qui fut inauguré le 4 Décembre 1913, par le Premier ministre d'alors Eleftherios Venizelos. Donc, à cette occasion, la ville de La Canée, l'association des commerçants et d'autres, ont organisé une série d'événements. Tôt le matin, devant le bâtiment, des véhicules anciens, des voitures classiques avec des chevaux, des vendeurs et professionnels de l'époque tels que cireurs de chaussures, photographes, etc, donnent le ton de la célébration , alors que dans le même temps, aux sons de la musique crétoise, des groupes traditionnels dansaient. En dehors du marché, s’offraient des produits traditionnels tels que caroubes, raki, pois chiches, etc. Un retour dans le temps apprécié.

Pour une bonne cause

Un court moment de sport à caractère social, voilà comment on peut qualifier le jogging de 3 km qui a eu lieu ce dimanche à Chania. L’argent et les denrées récoltés sont destinés à l’épicerie sociale du métropole de Kydonia et d’Apokoronou Ce n’est pas tout ! Un concert afin de récolter des fonds pour la Clinique et Pharmacie sociale d’Agios Nikolaos, à l'initiative d'artistes locaux, aura lieu ce lundi 4 novembre à Chania, puis dans d'autres parties de la Crète. Le nombre de non-assurés a dépassé les 30% et augmente de jour en jour. En Grèce, rien n’est définitivement acquis, il faut avoir travaillé au moins 100 jours, durant l’année qui précède pour avoir droit aux soins de Santé.

Un triste anniversaire

Il y a plus de trois siècles, le 3 novembre 1666, le Grand vizir Fazil Ahmet Koprulu prenait la direction des opérations militaires en Crète occupée par Venise, qui résiste aux forces turques, depuis trop longtemps, déjà. Le printemps arrivé, les galères turcs partirent du Péloponnèse occupé, des milliers de combattants débarqueront en Crète. Après 20 années de siège, la ville de Candie (Heraklion tombera).

Où est notre facteur ?

Les temps sont durs pour les facteurs et les résidents de la ville d'Héraklion. Des voleurs, tenant kalachnikovs et à bord d'un moto de grosse cylindrée, ont arrêté dans le village, le facteur qui distribuait les pensions. Les malfaiteurs ont pris le sac et ont disparu, emportant environ 15.000 euros. La police a lancé une chasse à l'homme pour les localiser.

Elle rêvait d'une vie dorée

Une candidate indépendante de Patras ne manquait guère de bijoux et de montres en or, de colliers de perles. Les cambrioleurs devaient le savoir ! Leur but était le coffre, où apparemment, ils savaient que son contenu était évalué à 800.000 euros ! Le coffre-fort, ils ne pouvaient l’ouvrir, mais existait un ... plan B ! Depuis le balcon du premier étage, ils ont balancé le coffre, puis l’ont chargé dans un véhicule et ont disparu. La hommes de la Police ont déclaré que les voyous, au moins quatre, avaient laissé leurs empreintes digitales.

Retour à la page d'Accueil

Le sujet de la semaine du 11 novembre 2013

Ce jeune loup, est-il dangereux?

Lorsqu'on l'interroge sur l'initiative du SYRIZA, qui a déposé une motion de censure, Samaras répond que le but unique de Tsipras est de déstabiliser la majorité, de saper les négociations du pays avec la troïka, que c'est la première fois dans l'histoire parlementaire du pays, qu’un chef de l'opposition utilise la motion de censure contre un gouvernement pour obtenir un vote de confiance de son propre parti.

Concernant l'impôt unique sur l'immobilier, Samaras affirme que les changements annoncés le rendront plus équitable, tout en rappelant l'excédent budgétaire annoncé que personne n’attendait, ni espérait.

Les députés, vendredi ont donc commencé à débattre au Parlement d’une motion de censure contre le gouvernement, soumise par SYRIZA, en réponse à une descente de police dans le quartier occupé de l'ancien ERT, le télédiffuseur d'État.

Au Parlement vendredi, les gauchistes, ont condamné le gouvernement, jugé dangereux pour ses citoyens et pour la démocratie, tandis que les députés de la coalition ont accusé l'opposition de gauche de tenter de déstabiliser le pays au moment crucial des négociations avec les représentants des créanciers internationaux du pays.

Le gouvernement est certain de sortir indemne de cette motion de censure, les extrême-gauchistes et ceux de droite sont bien en deçà des 151 voix à la Chambre, qui compte 300 sièges.

IIl songe déjà aux élections

Tsipras embraye le grand braquet, songe aux élections, ses collègues sont présents dans toutes les manifestations. Des rassemblements sont organisés, invitant à décider ensemble! Car le dépôt de la motion de censure contre le gouvernement est, selon Tsipras, le reflet de la volonté du peuple qui veut renverser le pouvoir en place, et mettre un terme aux politiques qui persécutent la patrie !

Ce gouvernement, selon Tsipras, utilise la loi, selon les intérêts oligarchiques étrangers, au détriment du pays et de ses habitants !

Il accuse!

Tsipras accuse : la démocratie, la justice, une bonne gouvernance n'existent pas! Le travail, la santé, l’éducation sont mis à mal, les citoyens sont pris en otage par les banques. On défend les intérêts de quelques-uns et les générations futures sont en danger.

Le programme d’austérité, plonge plus profondément le pays dans la récession, a déclaré le président de SYRIZA, Alexis Tsipras. Selon lui, l'hypocrisie doit immédiatement cesser car derrière les chiffres, il y a des vies humaines. Tsipras dit, avoir en poche un plan alternatif visant à stabiliser l'économie. Le programme est basé sur l'augmentation des recettes, grâce à la réorganisation du système fiscal en taxant davantage les hauts revenus et les richesses. Toujours selon lui, une volonté politique est nécessaire pour combattre efficacement l'évasion fiscale, la fraude fiscale, la contrebande et les fausses factures. Le secteur bancaire, selon ce leader de l'opposition, devrait passer sous contrôle public, et le salaire minimum à 751 euros indépendamment de l'âge, devrait être rétabli, ce qui aurait un effet sur la croissance. Enfin, en ce qui concerne la motion de censure, que son parti a déposé, il a déclaré qu’il fallait supprimer ce gouvernement.

Une tâche lourde et difficile

La tâche du gouvernement est immense, il doit composer avec ses créanciers, qui eux, défendent les grands intérêts et règles économiques. Il doit corriger les rouages d’un système national, rongé par la mauvaise gestion et la corruption, tâche gigantesque, rendue encore plus ardue par les mauvaises finances de la nation et la fronde populaire.

Sévir contre les inepties existantes, lutter contre le gaspillage, mettre en œuvre des réformes audacieuses et des politiques de protection sociale pour les plus faibles de la société, les chômeurs et les personnes non assurées, c’est tout ce qu’on peut en attendre, mais la route est longue, le parcours pénible.

Dernière nouvelle

Avec 153 voix contre, 124 pour et 17 présents, la motion de censure déposée par SYRIZA a été rejetée.

Les brèves de la semaine du 11 novembre 2013

Les bâtiments de la Télévision d'Etat vidés

La presse internationale a largement couvert l’événement lorsque les policiers anti-émeute sont entrés dans le bâtiment de la défunte ERT, la télévision d'État, dans les premières heures, jeudi dernier. Les unités de police antiémeutes ont évacué les lieux qui étaient occupés illégalement depuis plus de quatre mois par les anciens employés. La décision du gouvernement de couper brutalement le signal en juin dernier, avait attiré la critique internationale. Le gouvernement, fut accusé d'autoritarisme, d’employer des méthodes qui rappellent les âges sombres des régimes dictatoriaux. Les employés licenciés, occupaient les bâtiments illégalement, continuaient a diffuser des programmes via internet.

Les marchands de guerre

Depuis peu, les contrôles en mer se sont intensifiés, en raison de l'évolution géopolitique en Méditerranée orientale. Un cargo, battant pavillon de la Sierra Leone, était parti d’Ukraine, transportant une grande quantité d'armes de guerre, on cite le chiffre de 20.000 fusils Kalachnikov AK47 et parmi les conteneurs, une grande quantité d'explosifs. Les contradictions concernant sa destination finale sont nombreuses, sont cités, le port syrien de Tartous, Tripoli en Libye, Eskenteroum en Turquie.

Certains se demandent

Où est le Conseil de la radiodiffusion? Honte sur tous les canaux qui montrent encore et encore la vidéo du lâche assassinat. Qui pense à respecter le chagrin des proches et de la famille ?

Aller à Gavdos

L’île de Gavdos sera connecté avec le reste de la Crète, le nouvel horaire vient d’être annoncé et signé entre le ministre de la Marine et le président de la société ANENDYK. Selon le tableau d’hiver, du lundi 11 Novembre au 31 Décembre 2013, il y aura deux départs par semaine à partir de Sfakia vers Gavdos, qui se déroulera chaque lundi et mardi avec des départs à 9 heures du matin de Ch. Sfakion et 11.30 de Gavdos. Au cours de la même période, deux départs de Paleochora vers Gavdos auront lieu tous les mercredis et tous les jeudis, avec départ à 8 h de Paleochora et 12h de Gavdos, qui sera desservi quatre jours par semaine.

Pas sur les balcons !

De grands remous a provoqué dans tout Viannou, une famille allemande qui avait placé le drapeau de leur pays sur leur balcon. Le balcon situé à l'entrée du village ne passe pas inaperçu et les résidents de la municipalité se sont précipités à la municipalité, l’affaire avait pris une dimension inattendue et Radio Crète y a consacré un reportage. Finalement, les drapeaux ont été abaissés. Outre la maladresse évidente, perçue comme une provocation, on apprend qu’une loi de 1978 interdit les drapeaux sur les balcons !

Une hausse agréable

L'augmentation du nombre de visiteurs, en Octobre, aux gorges de Samaria est impressionnante. 14,789 personnes ont traversé les gorges, une augmentation de 32,44% par rapport à Octobre 2012 !

Une nouvelle fois

Il n'y eut pas de vols internationaux de midi à 15 heures mercredi dernier et d’autres vols prirent du retard. Les transports en commun étaient en grève pour 24 heures. Les syndicats protestaient contre l'austérité en Grèce. Il y n'eut aucun train inter city, ni aucun service de chemin de fer sur le continent et les ferrys sont demeurés ancrés au port.

Cette nouvelle loi

Une nouvelle loi a créé pas mal de remous parmi la classe moyenne, les travailleurs et les syndicats, il s’agit de l’ouverture des magasins le dimanche. A Héraklion, dimanche dernier, près de la moitié des magasins dans la ville et les faubourgs avoisinants étaient ouverts. Des représentants de la centrale syndicale, dès le début de la matinée ont tenté de s'opposer à l'ouverture des magasins en ciblant les grandes chaînes de distribution. La situation a mis en évidence une fois de plus la pathogenèse de la société grecque, le droit du libre choix a été ignoré.

Attention à nos enfants !

Des tests effectués dans les cantines scolaires en Crète, révèlent que sur les 193 contrôlées, que 33 n’avaient pas de permis, que 28 vendaient des objets interdits et que 41 ne respectaient pas les dispositions de la santé.

Pas très démocrates !

Six mois de prison avec sursis, avec la possibilité d’aller en appel, c’est la peine affligée à 86 agriculteurs, sur un total de 92 accusés, concernant les incidents de 2009 à l'aéroport "Nikos Kazantzakis" à Héraklion. Un officier d’ELAS et deux gardes spéciaux ont été légèrement blessés par des éclats de verre, au cours de l' invasion du tribunal par des agriculteurs, qui ont brisé la porte, et ont appelé à l'acquittement.

Une fusion nécessaire

La caisse de la sécurité sociale de IKA, avoue un «Trou noir» de 1 milliard ! C’est la différence entre les cotisations déclarées en ligne et celles effectivement payées. Le 6 novembre prochain, déclarations et paiements des cotisations mensuelles seront fusionnés dans le système informatique. En cas de divergence, un rappel de paiement sera envoyé par voie électronique aux débiteurs. Ceux qui ne régleraient pas la dette perdront le droit de soumettre en ligne le mois suivant. Environ 200.000 personnes ou sociétés ont des arriérés, qui concernent des années antérieures à 2013 !

Que de bonnes intentions !

On annonce un renforcement des contrôles, afin de dépister ceux travaillant en noir. Les données déclarées dans le nouveau système " Ergani ", mentionnent chaque personne officiellement déclarée dans l’entreprise. En cas de fraude, c'est la grande amende de 10.550 euros par travailleur non déclaré qui tombera. Les cotisations sociales impayées par les employeurs se chiffrent à un milliard, alors le paiement des amendes, vous le comprenez bien, il se fera attendre !

Yiannis est éffondré

Le ministre du Travail Yiannis Vroutsis s’arrache les cheveux, pensez-donc, la troïka insiste pour une réduction de 3,9% des cotisations sociales payées par les entreprises grecques pour le personnel qu'ils emploient ! Le but, alléger la charge pesant sur les entreprises . Mais le gouvernement est réticent, craignant l'impact sur les fonds de la sécurité sociale du pays qui sont déjà à court d'argent, principalement en raison de nombreuses entreprises qui ne paient pas leurs cotisations.

Des chiffres effrayants

Depuis le 1er Janvier 2001 au 31 mai 2013, 1.506 personnes sont mortes et 23.381 ont été blessés dans un accident de voiture en Crète, dont 648 étaient des cyclistes ou des motards ! Depuis le début de cette année 2013, 29 personnes sont mortes sur l'asphalte, dont 19 étaient de jeunes motards de moins de 25 ans.

L'optimisme leur fait défaut

Les acteurs du marché immobilier estiment que la taxe unique sera permanente à partir de 2014, que cela se traduira par des ventes massives de biens. Maisons et terrains dans les villages, locaux commerciaux vides, ne rapportant aucun revenu . On estime que sur les quatre dernières années, que les prix ont chuté de plus de 30%. Les saisies et ventes forcées, entraîneront une nouvelle série de réductions de prix, ce qui peut profiter à ceux ayant de l'argent et qui désirent investir.

Tous responsables !

Plus de 28 milliards de sacs en plastique finissent dans les décharges chaque année dans les 28 États membres de l'UE, contaminant les sols, l’eau et les mers et tuant la faune. Le vide juridique dans l’Union, laisse à chaque pays de décider de sa propre façon de limiter l'utilisation de ces sacs pollueurs.

Retour à la page d'Accueil

Le sujet de la semaine du 18 novembre 2013

Le protecteur de la ville d'Héraklion

La cathédrale d’Agios Minas à Héraklion, dédié à Saint Minas, le protecteur d'Héraklion, est une des plus grandes de toute la Grèce. Ce 11 novembre, tout comme chaque année, elle était en liesse.

Ce lieu de culte fut inauguré en grande pompe en 1895, les festivités durèrent trois jours, sous le regard, devenu tolérant du pouvoir ottoman.

A cette époque, la religion était la cause principale de violences et d’incidents entre les communautés musulmanes et chrétiennes. On raconte que durant les célébrations de la fête de Pâques en 1826, que la communauté musulmane fourbissait ses armes, pour attaquer les chrétiens rassemblés dans le temple en l’honneur de la Résurrection. Le massacre aurait été évité par l'intervention d'un officier de la Cavalerie ottomane. Cette intervention du mystérieux cavalier, les chrétiens l’attribuent à un miracle de Saint- Menas.

La Cathédrale d'Agios Minas, rendait donc, ce 11 novembre hommage à son saint patron : Αγιο Μηνά (Agio Minas).

Ce dernier serait né en Egypte au 3ème siècle après JC, A l’âge adulte, il décida de faire carrière dans l'armée romaine, il y devint officier.

En 303 de notre ère, la chasse aux Chrétiens est entamée, elle durera huit longues années. Les soldats de César les traquent, les arrêtent, les torturent. La répression est cruelle et Agios Minas, va démissionner ou déserter l'armée, fuir dans les montagnes, y vivra en ermite.

Il se dit, qu’une apparition divine lui aurait révélé que le moment était venu pour lui de témoigner. Il se rendit donc à la ville, où il ne tarda pas à y être arrêté. Il sera atrocement torturé, fouetté, écorché, traîné nu derrière un char, pour être finalement décapité.

Depuis lors, Agios Minas représenté à cheval en général romain est honoré comme le patron protecteur de la ville d'Héraklion. Dans son livre «Agios Minas» (1939), Georgios Syllamianakis dit que Minas était considéré et respecté par les habitants de l’île, musulmans et chrétiens confondus.

Titos, le saint patron de l'île

Le crâne de Saint Titus, le compagnon de l'apôtre Paul, lors de sa visite missionnaire en Crète, est conservée dans un reliquaire à la gauche de l'entrée de l'église.

La relique a beaucoup voyagé, elle partit pour Gortyn à l'époque byzantine, puis hors de l’île, à Venise. La tête du saint revint à Héraklion en 1966 et depuis lors, elle est conduite à travers la ville en procession le 25 Août de chaque année.

La ferveur populaire envers saint Minas ne fit que croître, lorsqu’en mai 41, une bombe tombée sur la cathédrale refusa d’exploser. Aujourd’hui, chacun peut la voir, exposée en dehors et proche de l’édifice.

Les brèves de la semaine du 18 novembre 2013

La brique hollandaise, canadienne et israélienne, bientôt en Crète ?

La Banque nationale de Grèce, est proche de d’un accord pour vendre une participation majoritaire dans sa propriété immobilière Pangaia à la société Invel basé en Hollande. Invel a été créée en Mars 2013 pour tirer parti des opportunités du marché de l'immobilier en Europe en offrant aux investisseurs la possibilité de co-investir dans les transactions. BSG Real Estate, contrôlée par Beny Steinmetz homme d'affaires israélien, sera l'un des co-investisseurs dans la transaction. Le mois dernier, ce fut le canadien Fairfax Financial Holdings qui annonça son intention d'augmenter sa participation dans la société immobilière grecque Eurobank Propriétés.

Une déclaration responsable

Certaines régions de la Crète, comme par exemple celle de Messara, située dans la municipalité de Gortyne, manquent d’eau. Cette pénurie d’eau, principalement d’irrigation, qui existe depuis des années, nécessite une gestion rationnelle et responsable de ce précieux liquide. Les communautés municipales et locales de la municipalité. Une meilleure gérance s’avère nécessaire et des propositions pour une bonne gestion des ressources ont été faites par le maire. La pénurie d'eau dans la municipalité et la région environnante, pose souvent problèmes, et ce depuis des années. Cette question devrait être prise très au sérieux, sinon nous serons redevables aux générations futures, a déclaré, non sans raison, le maire de Gortyne.

Elles sont arrivées

Les premières pluies dignes de ce nom ont enfin arrosé les cultures en Crète. Des pluies et averses bienfaisantes et attendues, en Attique par contre, des centaines d’appels ont demandé l’aide des pompier, des caves et des rez-de-chaussées inondés, véhicules bloqués en raison de l'accumulation de l’eau. Les problèmes se situaient principalement dans Peristeri, Ilion et Acharnès. De graves problèmes étaient signalés en Messénie. Des coupures de courant se produisirent dans une grande partie de Kalamata, mais aussi sur la route de Meligala, de Messina, jusqu'à Koroni.

Une venue peu désirée

Golden Dawn s'est engagé à organiser des manifestations de masse contre la construction d'une mosquée dans le centre d'Athènes après que l'appel d'offres pour le projet ait abouti cette semaine. Le parti néofasciste a déclaré que : L'attribution du contrat était une provocation sans précédent et qu'il utiliserait sa position au sein du Parlement et dans la rue pour empêcher la venue de la mosquée. Un autre parti, des Grecs indépendants de droite a également publié une déclaration condamnant le projet, disant que c'était contre les intérêts nationaux de la Grèce. L'ex-député indépendant, Christos Zois, qui dirige aujourd'hui son propre parti, Nea Mera, a déclaré que : l'emplacement de la mosquée de Votanikos, à quelques mètres du rocher sacré de l'Acropole et de l'olivier de Platon " était un manque de respect à l'histoire grecque." Cela arrive à un moment où le gouvernement n'a pas osé demander que Sainte-Sophie à Istanbul, soit reconnue comme un lieu de culte d'importance mondiale et exiger la réouverture du séminaire théologique de Halki. Le ministère de l'Infrastructure a annoncé jeudi qu'il avait obtenu le contrat pour la construction de la mosquée à un consortium comprenant cinq entreprises.

Au risque d'une vie

Chacun le sait, la Grèce est un passage important pour les immigrants d'Afrique et du Moyen-Orient qui tentent illégalement d’entrer dans l'Union européenne. Un nouveau appel à l’aide, d’immigrants vers la police, indiquait que leur bateau était en détresse. Arrivés sur les lieux, les garde-côtes ont trouvé une quinzaine de personnes sur le rivage et flottant entre deux eaux, une douzaine de noyés.

Ils ont eu plus de chance

Un hélicoptère de la Force aérienne, a repéré un bateau à environ deux miles à l'ouest de Céphalonie. A son bord, 27 adultes et quatre enfants. Certains de ses immigrants illégaux ont été transférés à l'hôpital avec des problèmes de santé.

Une venue lourde de conséquences

Un camion transportant plus de 1,2 tonnes de haschich a été abandonné près de la ville de Nafpactos. Un Albanais, le chauffeur, est recherché par la police dans une vaste opération de ratissage. Les officiers des stupéfiants d’Ioannina avaient été informés de la venue du camion, accompagné de deux voitures qui devaient sécuriser le véhicule, prévenir son chauffeur en cas d’une présence policière. Les deux voitures ont été trouvés près d'Andírrion, un Albanais et un Grec d’Ioannina, arrêtés.

Un arrêt lourd de conséquences !

En navire fantôme, s’est métamorphosé le ferry " Penelope A", de la société « Agoudimos », qui a cessé toute activité depuis fin août. Ce navire faisaient quotidiennement la route Rafina - Andros - Tinos - Mykonos. Depuis le 2 Septembre, il est immobilisé au port de Rafina. Ces employés ont cessé le travail, certains n’avaient plus été rémunérés depuis un an ! D'autres plus heureux, depuis six mois, d'autres 3 mois. Beaucoup d'entre eux restent sur le bateau, sans eau, sans electricité, ils n'auraient pas suffisamment d'argent pour retourner chez eux !

Ils louaient pas cher

Quatre jeunes Marocains, squattaient, en l’absence de ses propriétaires, une maison située à Pervolia. C’est un voisin qui s'est plaint à la police ! Le groupe DIAS de La Canée, a trouvé dans la maison quatre Marocains, dans la maison des TV, des DVD, des montres, des vélos, etc. Tous les quatre ont été bien sûr arrêtés.

Une situation inacceptable

Les Universités d’Athènes sont en grève depuis 11 semaines, des milliers d’étudiants sont pris en otage, leurs études menacées. Le gouvernement envisage, par un ordre de réquisition, d’obliger enseignants et autres employés de reprendre le travail. Ces derniers sont en grève pour combattre le plan de mobilité qui va mettre des centaines de personnes en indisponibilité pour 8 mois, un licenciement déguisé pour certains.

Trop de tolérance

Le 1er janvier débutera l’envoi d’un rappel aux propriétaires de 2,5 millions de véhicules et de 750.000 motos qui n'ont pas passé le contrôle technique ! Des pertes énormes pour l'État, plus de 400 millions d'euros, et de graves problèmes pour la sécurité routière. Une amende de 400 euros, égale à celle de la police de la circulation, sera envoyée à ces propriétaires de véhicule, qui n'ont pas passé au contrôle technique. Toutefois, pour ceux qui se présenteront dans les 10 jours, l'amende sera réduite à 50 €.

Arrivés trop tard

Aucune arme n'a finalement été trouvée dans un conteneur que transportait le cargo Nour –T. Au cours de la vérification, les démineurs de Administration portuaire centrale de Rhodes n’ont pas trouvé d’armes. Toutefois, selon des documents qui se trouvaient sur le bateau, il y a des informations sur le transfert de 20.000 kalachnikovs. Pas de kalachnikovs à bord, seules des balles de différents calibres.

Mieux vaut savoir

On vient de découvrir que plus de 1.000 tonnes contrefaits de gruyère crétois sont sur le marché grec . Comme toujours, des individus sans scrupules cherchent à réaliser de plantureux revenus, peu importe la manière. Les importations de ce faux gruyère de Crète, partent de la Roumanie, la Bulgarie et la Hongrie. Des sources bien informées disent que ceux qui commercialisent ces fromages frelatés l’achètent en gros à 3,5 euros le kilo, le vendent au détail entre 11 et 13 euros. Le gruyère crétois provient du lait de brebis ou du lait de chèvre. Les fromages frelatés proviennent essentiellement du lait de vache, auquel sont ajoutés des protéines de lait de brebis et du lait caillé.

Un nouveau report

Le procès d'un député de l'extrême droite et de 10 autres accusés a été ajournée pour une deuxième fois mardi. Costas Barbarousis et 10 membres de l’Aube Dorée, sont accusés d’avoir détruit les étals de plusieurs migrants sur un marché en plein air dans la ville de Missolonghi, située dans le Péloponnèse, en Septembre de l'année dernière. Les 11 suspects sont accusés d'avoir usurpé l'autorité, d’avoir causé des dommages à la propriété et de comportements violents. Mardi, le tribunal a donc accordé un deuxième ajournement avec une nouvelle date pour le procès fixée au 13 mai 2014 ! Trois des avocats des défendeurs ont omis de se présenter devant le tribunal, affirmant avoir des engagements antérieurs, selon les médias locaux.

Toute la différence!

Il est primordial et surtout souhaitable que le calendrier recommandé par la Direction de l'agriculture et par la médecine vétérinaire soit respecté, ceci afin d’éviter que subsistent des résidus de pesticides. La récolte des olives a donc démarré officiellement ce 15 novembre, avec la certitude qu’il ne demeurera aucune trace de substances phytopharmaceutiques, en général du diméthoate, un insecticide organophosphoré et un acaricide utilisé dans la lutte contre la mouche des fruits, différents insectes et acariens qui ravagent les fruits, les légumes, les grandes cultures et les arbres. Il est important que se soient écoulés au minimum 28 jours, entre la date de la pulvérisation et celle de la cueillette. Il y en aura le double ! Comme tout produit chimique, le diméthoate est un produit toxique, il est nocif en cas d’inhalation. Le Centre international de recherche sur le cancer n’a pas classé ce produit, évalué sa dangerosité chez l’Homme. Les études existantes à son propos, comportent des failles, ce produit testé en laboratoire, s’est avéré être cancérogène chez deux lignées de rats ! On comprend mieux pourquoi, la plus grande des précautions, doit être prise. Inutile d'ajouter que celui qui ne commercialise pas sa production à une grande échelle, ne la protège pas à l'aide d'insecticides.

Une lutte sans merci

Les services de police d’Héraklion ont entamé la chasse à la mendicité, effectuée dans un lieu public. La semaine dernière, dix personnes ont été conduites devant la Magistrature Héraklion, où elles ont été condamnées à la détention. Il se dit que les contrôles se poursuivront sans relâche.

Une chez nous !

Parmi les 341 personnes qui ont été arrêtées à travers le monde, 11 personnes impliquées dans un réseau de pornographie juvénile ont été arrêtées en Grèce. Six personnes à Athènes, quatre à Salonique et une à La Canée. La dislocation du réseau international elle, fut annoncée par la police de Toronto.

Retour à la page d'Accueil

Le sujet de la semaine du 25 novembre 2013

Pour des lendemains meilleurs

Il court 90 km pour un Monde meilleur L’événement principale de la fin de semaine en Crète fut sans conteste, le jogging de 90 kilomètres effectué par un certain Yianni Kouro. Ce dernier est parti de Sfakia à 8 heures du matin, achevant son parcours au stade municipale de Chania. Tout au long de son périple, dans chaque village traversé, l’attendaient petits et grands, prêts à l’accompagner un bout de chemin. Chacun revêtu du T-shirt conçu pour l’événement et vendu 5 euros.

Trop d'irresponsabilité

L’argent récolté est destiné aux œuvres caritatives, l’événement rendu possible grâce au bénévolat de centaines de volontaires. Ce dimanche, en ces temps de crise, la Crète courait pour l’avènement d’un Monde meilleur. Une heureuse initiative qui contraste singulièrement avec l’irresponsabilité affichée de ces recteurs d’université à Athènes, qui prennent en otage des milliers d’étudiants, privés de cours depuis plus de onze semaines !

En toute illégalité

Plus de 1000 étudiants ont manifesté pacifiquement vendredi dernier, devant l'entrée principale de l'Université d'Athènes, appelant le personnel administratif à rouvrir les portes, qui sont cadenassés, mais leur action contre la réforme de la fonction publique se poursuit et débute ce lundi une 12e semaine de grève. Toutes les entrées de la Fondation sont fermées pour ne pas laisser entrer étudiants ou enseignants dans les salles. Le personnel de l'Université Polytechnique nationale d'Athènes fut également en grève durant 11 semaines, protestant également contre son incorporation dans un système d’évaluation, de transferts et de licenciements forcés, mais l’enseignement ne fut pas perturbé. Le Premier ministre Antonis Samaras voulait contraindre les grévistes à retourner au travail, en décrétant la mobilisation civile, mais le ministre de l'Education est réticent, préfère la poursuite du dialogue avec les recteurs.

C'est la panique!

Pour éviter tomber dans le plan de mobilité, d'être mis à pied, certains fonctionnaires suivent une formation. Cela concerne principalement ceux qui ont été nommés avant 1994. Chacun tente de certifier ses connaissances acquises, qu'elles soient acquises on non. Des dizaines de cours privés, ont vu le jour, ils prennent en charge la formation, vont jusqu’à monnayer les travaux, thèses et dissertations ! La personne qui présentera sa thèse, en ce cas, n’en connaîtra pas grand-chose !

Mais il n’est jamais trop tard d'entreprendre. A Héraklion, le 9 décembre, auront lieu des examens, qui permettront aux non diplômés, en cas de réussite, d’obtenir un diplôme de fin d’études secondaire !

A son tour, c’est l'Université de Crète qui débraie, son personnel administratif, participe à une grève de 48 heures ce lundi et mardi 25-26 Novembre, en raison des licenciements.

En Crète, au lycée de Sfakia, par contre on engage !

Trois mois sans un enseignant pour les cours de physique et de biologie, c’est long ! Le maire de Sfakia est allé à Athènes, s'est entretenu avec le Directeur du ministère de l'Éducation nationale, exposant le problème existant et demandant une solution immédiate. A la fin de cette semaine, les enseignants demandés, devraient être à leur poste.

Les brèves de la semaine du 25 novembre 2013

Intransigeants et sans pitié

La chancelière allemande Angela Merkel, a reçu vendredi dernier, le Premier ministre Antonis Samaras, qui certainement, était venu quémander un allègement de l'énorme dette de son pays, en arguant que son pays, la Grèce, affichera un excédent primaire cette année et également en 2014. Une réduction des taux d'intérêt sur les prêts étrangers et une extension de échéances, pour Samaras, serait une bonne initiative. La chancelière allemande concède que certaines réformes économiques ont été accomplies mais qu'il reste encore beaucoup à faire. Le président de l'Eurogroupe, Jeroen Dijsselbloem, presse la Grèce de trouver un accord avec la troïka.

Ils sont à vendre

Près de 300 hôtels seraient à vendre en Grèce, des investisseurs crédibles sont recherchés du côté de la Russie. Contact a été pris avec l’Ambassade russe d’Athènes.

Pluies diluviennes à Rhodes

Des scènes de désolation étaient diffusées ce samedi matin sur toutes les chaînes de télévision. Sur l’île de Rhodes, se sont abattues des pluies diluviennes, en 12 heures il est tombé 174 millimètres de pluie. C’est la ville de Kremasti, qui fut la zone la plus touchée. Une vingtaine de personnes prises au piège dans leurs maisons ou dans leur voiture, ont heureusement été secourus, d’autres ont eu moins de chance, on compte deux morts et un disparu. Un hélicoptère Super Puma avec une équipe de secours spécialisée ont été envoyés pour participer aux recherches. Des coupures de courant étaient signalés et certaines routes locales étaient fortement endommagées.

Ils sont dans le rouge

Le ministère du Développement promet aux détenteurs d'hypothèques qui sont temporairement incapables de payer leurs mensualités, de leur venir en aide. En fonction de leur revenu, les emprunteurs seront en mesure de rembourser une petite somme d'argent chaque mois en échange de la suspension de toute action à leur égard. Seule condition : que leur maison soit évaluée à moins de 150 000 euros, mais le seuil précis est encore à déterminer.

Un archéologue performant

Une perquisition chez un homme de 57 ans, à Serres, dans le Nord de la Grèce, a permis de mettre la main sur un véritable trésor archéologique, détenu bien sûr illégalement. La police grecque a trouvé et saisi 766 objets divers, selon les archéologues, certains dateraient du néolithique, les plus récents, de l'époque ottomane. Poignards en fer et armes anciens en pierre, en bronze, bijoux, statuettes, des fragments de jarres, des pots, des vases, des fossiles, etc., la liste est longue ! Ne reste plus qu’à connaître la provenance de ces témoins de notre passé.

Qui va contrôler?

Conformément à la loi, tous les utilisateurs de pesticides doivent suivre une formation, et après le 26/11/2015, ils leur sera interdit d’effectuer des pulvérisations avec des pesticides qui ne sont pas authentifiés. On Interdit, on légifère, mais sans suffisamment de contrôles, le consommateur sera toujours mal protégé.

Chichement rétribués

En ces temps de disette, certains se sont intéressés à l’argent que reçoit chaque député. La somme varie de de 7,644.79 euros à 8,178.79, en fonction de sa circonscription. A ces montants, s’ajoutent l’indemnité pour la participation aux divers comités parlementaires (75 euros par réunion) et tous les avantages en nature.

Il sera le premier

Le premier port d'hydravions qui verra le jour en Crète, sera peut-être celui d’Agios Nikolaos. Deux compagnies ont exprimé leur intérêt et soumis leurs propositions.

Ce ne sera pas la première fois

La Commission européenne vient de décider, d'assigner la Grèce devant la Cour pour traitement inadéquat des eaux usées urbaines. Elle demande à la Cour d'imposer des amendes, un montant forfaitaire de 11.514.081 euros et une astreinte journalière de 47.462 euros ! La Cour a déjà statué en Octobre 2007 et six ans après la décision de la Cour, six villages en Attique n'ont pas encore respecté les normes de l'UE. Le défaut de traitement des eaux usées dans ces colonies entraîne des risques pour la santé des habitants, et l'eau brute peut être contaminée par des bactéries et des virus. Les aux usées non traitées, contiennent également des nutriments tels que l'azote et le phosphore, susceptibles de nuire au milieu marin en favorisant la prolifération d'algues qui étouffent les autres organismes vivants.

L'Attique ce n'est pas la Crète !

Durant la période 2012-2013, les forces de l’ordre ont enregistré 285 incidents à caractère raciste dans l'Attique. Cette période coïncide avec l'entrée de l'Aube Dorée au Parlement et à la ville d'Athènes. L’assassinat de Pavlos Fyssas, musicien et militant antifasciste, par des sbires de l’Aube dorée le 17 septembre à Athènes a soulevé une vague d’indignation. L'assassinat sauvage de deux de ses membres, abattus froidement, tout autant. N'empêche, c'est l’entrée au Parlement de l’organisation criminelle Aube dorée sur fond de crise qui a légitimé son discours raciste et la tentation extrémiste de certains lui ont permis de s’enraciner. A l’exception de Syriza et des organisations de gauche radicale, tous ont laissé le champ libre aux gesticulations des députés néo-nazis et ce, même dans l’enceinte du Parlement.

Blanc, plus blanc que blanc!

Les naturalisations illégales à travers le circuit des mariages arrangés entre étrangers et grecs, explore le procureur en Achaïe (Grèce continentale). Ceci implique la mairie, des échevins d'Achaïe et des avocats. Des femmes semblent s’être mariées deux fois dans la même journée ! L’enquête a constaté qu’en 2013, il y a eu lieu 26 mariages entre ressortissants grecs et étrangers, selon la base de données du Registre national, des cas de bigamie ont été détectés ! Il a été constaté que des femmes grecques se sont mariées à deux reprises, et qu’elles ont immédiatement déposé les demandes de permis de séjour. Par ailleurs, dans la dernière quinzaine, ont été soumis 67 demandes de permis de résidence par le mariage à un citoyen grec ! Le procureur de Patras, enquête parmi les fonctionnaires de la municipalité et d'autres parties prenantes. Le Ministre de l'Intérieur dans une lettre à l'administration décentralisée du Péloponnèse demande une enquête approfondie.

Une mauvaise année

Le prix de vente de l'huile d’olive, cette saison, pourrait varier entre 2,70 et 3 euros le litre. Les producteurs crétois annoncent une grande chute de la production, qui ne dépassera pas 1I.000 tonnes à La Canée, et 32 à 35.000 tonnes pour toute la Crète. Une chute importante, si l’on considère qu’une bonne année produit 100.000 tonnes ! A l'ouest de la Crète, la plus grande perte de production est constatée à Kissamos. Ce sont les vents chauds venant du sud, les 28 et 29 mai 2013, lorsque les arbres étaient dans un stade précoce de mise à fruit ou en floraison, qui sont les principaux responsables de la mauvaise récolte annoncée.

Retour à la page d'Accueil

Flèche de retour en haut de la page