bannecrete.jpg

Le sujet de la semaine du 3 novembre 2014

Coule le vin nouveau, mais n'oublions pas la moustalevria

En septembre débuta le foulage des grappes de raisins. Des centaines de grappes ont été piétinés à l’ancienne, le jus de raisin ou moût récolté, sera bientôt mis en fermentation, deviendra vin.

Il existe différentes variétés en Crète, citons parmi les principales la Liatiko, la Mandilaria, la Romeiko et la Vilana.

Quant aux tiges, peaux de raisin et même pépins, ils iront dans quelques semaines rejoindre les alambiques, d’où sortira le marc de raisin, appelé raki, tsikoudia en Crète, breuvage que tout visiteur de la Crète immanquablement connaît.

Aujourd’hui, c’est le premier jour que l’on foule les grappes et le village est en fête. Adultes et enfants y participent, non sans un certain cérémonial !

 Des cavaliers amènent les raisins au pressoir, les enfants, vêtus d’habits traditionnels, y apportent leurs paniers. Hommes et femmes aident à recueillir le moût du raisin, dont une partie sera réservée à la fabrication de la ‘moustalevria, une sucrerie, vraie délicatesse à base du moût du raisin, de farine, de noix, de cannelle, de graines de sésame et d’une plante aromatique que les crétois nomment « barbaroussa », les athéniens « arbororizi » et que le dictionnaire traduit par gingembre, ce qui me semblait être, pour l’avoir visualisée, une erreur.

Ma voisine m’a donné la solution, il s’agirait de feuilles d’absinthe.

Peu importe, cette préparation sera offerte aux villageois et personnes présentes, la musique et les danses traditionnelles achèveront une journée riche en couleurs, qui perpétue le temps révolu des aïeux, simplement pour que chacun, petits et grands s’en souviennent.

Les brèves de la semaine du 3 novembre 2014

Les sourires reviennent, cette année, la production d’huile d'olive, selon toutes les estimations sera généreuse ! Les meilleurs présages, nous annoncent que les régions productrices, comme la Crète et le Péloponnèse, verront doubler leur production, qui atteindra près de 28.0000 tonnes, à peine 135.000 tonnes lors de la campagne précédente. Néanmoins, il faut savoir que c’est la production en Espagne, qui est le baromètre qui fixe les prix internationaux, et il se dit que la demande sera supérieure à l'offre. Dans le Péloponnèse, la région de Kalamata, le prix se situait cet été, entre 2,80 euros en été à 3,10 en Octobre. Ces derniers jours, dans plusieurs endroits, le prix de l’huile a franchi la barrière de 3 euros. Sur le territoire de la Grèce, il y aurait plus de 132 millions d'arbres, 82% de sa production appartient à la catégorie des huiles ultra-vierges, tandis que l'Espagne n’en produit que 25 à 30%. Environ la moitié de la production annuelle grec est exportée vers les pays de l'UE, principalement en Italie. La variété la plus célèbre de l’olive grecque est le koroneiki, dérivé de Koroni en Messénie.

L'Athènes musulmane au jour de l'Achoura

Comme chaque année, cette année, des centaines de musulmans chiites se sont rassemblés au Pirée et ont célébré l'Achoura, un jour saint honore le souvenir du martyre de l'Imam Hussein, petit-fils du prophète Mahomet. Avec des fouets munis de lames, avec des chaînes, avec des chaînes les fidèles se flagellent, en essayant de ressentir toute la douleur physique et la souffrance du petit-fils du Prophète. Selon la tradition, l'imam Hussein a été tué avec ses compagnons à la bataille de Kerbala, décapité et son corps mutilé.

Un dimanche pas comme les autres

Ce dimanche, dans les grandes villes, les magasins ont levé leur volet. Il y avait beaucoup de monde dans les magasins d'Athènes, pour profiter des soldes intérimaires, qui dureront jusqu'au 10 Novembre. Les magasins étaient ouverts de 11 heures à 20 heures et les gens qui avaient choisi de faire du shopping en ce premier jour d’ouverture dominical, se disent satisfaits par la mesure qui leur permet de faire du shopping tranquillement le dimanche. Cependant, des manifestations ont eu lieu, comme à Salonique, où un petit groupes de manifestants empêchèrent les citoyens d'entrer dans un grand magasin. La police anti-émeute est intervenue pour libérer l'entrée.

Réthymnon a vu défiler des centaines de manifestants

Des centaines de travailleurs, des agriculteurs, des travailleurs indépendants, des chômeurs et des jeunes de toute la Crète protestaient contre une série de mesures, ceci avant la prochaine grève nationale, annoncée pour le 27 novembre. Ils demandaient des prestations de chômage équivalents à 600 euros pour tous les chômeurs et sans conditions pour la durée du chômage, aucun salaire inférieur à 751 euros et rétablir les salaires sectoriels au niveau de 2009, qu’aucun travailleur ne puisse travailler sans être assuré et sans conventions collectives. En outre, qu’aucune retraite ne soit inférieure à 600 euros, que les 13è et 14è mois soient réhabilités.

Ils sont de retour

La troïka revient à Athènes dans les prochains jours pour des discussions sur les réformes en cours, le gouvernement cherche à arrêter sa position sur les questions clés dans le but de déplacer le débat vers les perspectives d'allègement de la dette. Le FMI et la zone euro, ont déclaré que la Grèce aura besoin d'une aide pour se remettre sur ses pieds, que la Grèce devra conserver une sorte de ligne de crédit, certaines sources parlent d'une "ligne de crédit aux conditions améliorées", composé de 11,4 milliards d'euros en financement et recapitalisation des banques grecques. Pendant ce temps, le gouvernement doit faire une série de réformes économiques, promises à la troïka.

Les Chinois se retirent

Un système mixte avec le soutien de la Banque européenne d'investissement et le budget de l'Etat et au moins trois consortiums qui ont activement fait part de leur intérêt pour la construction de l’aéroport de Kastelli ,ont commencé à travailler sur le projet. Le géant chinois China State Construction Engineering Corporation, avait manifesté de l'intérêt au plus haut niveau, il s’est désisté en dernière minute. Les Chinois ont de l'expérience dans la gestion des infrastructures en Asie et en Afrique, mais le problème est qu’ils veulent avoir des affectations directes. Trois consortiums ont été créés et notamment, Vinci Ellaktor le français, l’espagnol ACS avec GEK Terna et aussi le groupe français Bouygues J et P Avax.

Que d'eau, que d'eaux !

En raison de pluies intensives, la ville de Réthymnon a annulé la parade du 28 octobre, jour de Fête nationale. La côte sud de Phaistos a connu une pluie sans précédent, comme ont dit les vieux ! Il est tombé 100 mm d’eau au mètre carré, dans un temps très court. Une catastrophe quasi biblique ! Les villages côtiers de Phaistos ont vu deux voitures emportées par l'eau. La route qui relie les deux villages de Karavovrysi – Chrysostome était bloquée par les glissements de terre, les chutes de pierres et des tronçons de route dévastés. A Chrysostome, des vacanciers se sont retrouvés piégés, durent attendre les machines de la mairie, qui ont nettoyé la route. Le passage des véhicules vers Peramata par Antiskari était difficile, car les dommages causées au réseau routier étaient très importantes. La route de Tzigkouna fut également fermée, des maisons de ce village furent inondées, des dizaines de serres démolies, des cultures dévastées.

Ces Mamans le font savoir

Le 5e allaitement simultané panhellénique est devenu un événement public important. Des mères dans 52 villes de la Grèce, ont allaité publiquement leurs bébés. Cet événement est organisé cette année par le Réseau national des groupes qui soutiennent l’allaitement maternel, ceci, dans le cadre de la Semaine mondiale de l'allaitement (1-7 Novembre).

Elle également a causé des dégâts

La tempête de vendredi a causé également des dégâts sans précédent en Attique de l'Ouest. Le coût des réparations des infrastructures qui sont dans un besoin de priorité immédiate est estimé à 900.000 euros, des centaines de maisons sont endommagées, des voitures emportées. Seulement au cours de lundi le département d'Attique a reçu plus de 140 demandes d'indemnisation. Les victimes de ces inondations ont ou vont recevoir une aide de l’Etat de 586 euros.

Toujours sous tutelle

Le test de résistance des banques grecques est maintenant surmontées, le gouvernement et la Commission européenne doivent mettre la touche finale au plan de sauvetage de la Grèce, sachant que une ligne de crédit de 11,3 milliards d'euros destinés au Fonds hellénique de stabilité financière (HFSF) pourront être utilisés. Ce montant servira également à réduire la dette de l'Etat, qui devrait descendre à 6% du produit intérieur brut, rendant la dette durable d'ici à 2020. La ligne de crédit actuellement va durer un an, la Grèce aura accès à plus ou moins 3 milliards d'euros par trimestre. Pour l’obtenir, Athènes devra s’engager en signant un texte, avec ses créanciers, disant qu'elle ne reviendra pas au cercle vicieux des déficits anciens et qu’elle s’engage de procéder à 10 réformes majeures. Si la Grèce exige cet argent, en plus de ses engagements, elle devra également se soumettre à une deuxième inspection sur ses chiffres budgétaires et l'état d'avancement de ses réformes.

Le sujet de la semaine du 10 novembre 2014

Le problème des déchets

Les îles grecques sont normalement associées avec l’image bucolique du soleil, du ciel bleu et de la mer, malheureusement y existe également des montagnes de déchets, une source de pollution que les autorités ont échoué à traiter d'une manière efficace.

Une conférence sur l'île de Samos sur cette question préoccupante de la gestion des déchets dans l'archipel égéen, vient de réunir les scientifiques du monde entier et des représentants de la plupart des îles de la Grèce, pour discuter des objectifs fixés et pour explorer de nouvelles synergies et des partenariats.

Une attention particulière fut portée aux déchets toxiques. Existent de récipients scellés spéciaux, qui sont maintenant utilisés pour stocker les batteries de voiture, ainsi que l'huile de voitures d'occasion et les batteries au plomb, les boîtes de médicament entamés sont maintenant retournés aux pharmacies qui à leur tour les remet aux fabricants pour la réutilisation, les déchets des hôpitaux sont également détruits conformément aux normes internationales d'hygiène.

Bien entendu, tout ceci se passe, vous l’avez compris, ailleurs qu’en Grèce ! D'autres stratégies intéressantes furent annoncées, l’une d’elles concernent une île proche de la Grèce: Malte.

Depuis 2007, les ménages sont encouragés à trier leurs déchets en plaçant du papier, du plastique et de l'aluminium dans des sacs différents, les autorités ont cherché à augmenter la participation du public uniquement par la sensibilisation.

Sevastianos Roussos, un professeur grec qui enseigne à l'Université d'Aix-Marseille dans le sud de la France, a souligné les avantages de l'utilisation des déchets provenant des pressoirs à olives. Nous parlons beaucoup de l'huile d'olive en Grèce, mais rarement sur les autres produits de l'olivier, comme les noyaux du fruit, les branches des arbres. En Grèce, où la pisciculture est particulièrement développée, les déchets des presses d'olive pourraient être utilisés comme nourriture de poissons ou même comme fourrage pour le bétail, les noyaux pourraient être utilisés pour chauffer les serres et les feuilles, pour leurs propriétés antioxydants, en cosmétiques. Un soutien particulier sera fourni à la Grèce pour la gestion de ses déchets non recyclables étant donné que à partir de 2020, toute décharge y sera interdite par l'Union européenne. Le défi, donc, sera de produire de l'énergie à partir de déchets.

Tinos, petite île grecque, a réussi à faire des progrès dans la gestion des déchets, grâce aux activités d'une coopérative communautaire. Cette association a élaboré une charte, a élaboré un plan, a cherché des sponsors et a lancé une campagne d'information au public.

En Juillet de l'année dernière, il a ouvert un centre de dépôt pour les matières recyclables à la périphérie de la ville. Les résultats sont impressionnants: à la fin du mois d’Août 2014, l'usine avait recueilli 14 tonnes de papier, 15 tonnes de verre, 13 000 canettes en aluminium, 4 tonnes de sacs en plastique, 160 000 bouteilles en plastique et 20 tonnes de friture huile. Les matières recyclables sont triées à l'usine, puis envoyées à des unités et des usines de recyclage à Athènes.

Les brèves de la semaine du 10 novembre 2014

Pour des jours meilleurs

Tout comme un peu partout, des centaines de travailleurs, agriculteurs, travailleurs indépendants, chômeurs et des jeunes de toute la Crète protestaient contre une série de mesures, ceci avant la prochaine grève nationale, annoncée pour le 27 novembre. Ils demandaient des prestations de chômage équivalents à 600 euros pour tous les chômeurs, l’abrogation des conditions d’octroi en ce qui concerne la durée du chômage. Ils revendiquent qu’aucun salaire ne soit inférieur à 751 euros et demandent que les salaires sectoriels soient remis au niveau de 2009, et surtout, qu’aucun travailleur ne puisse travailler sans être assuré et sans être concerné par les conventions collectives, en outre, qu’aucune retraite ne soit inférieure à 600 euros.

Les contrôles s'améliorent, mais le passif est lourd

De nouveaux cas de fraude incroyables viennent à la lumière des enquêteurs, dorénavant mieux formés et mieux équipés. Des médecins, des agents immobiliers, des employés de banque, sont concernés. Un des cas les plus flagrants en Crète, annoncé par la criminalité financière est un gynécologue, qui a oublié de déclarer 680.000 euros. A Kolonaki (Athènes) un médecin a "oublié" de déclarer € 6,8 millions entre 2012 et 2014. Un agriculteur de Thèbes a reçu des subventions par le biais de fausses factures, pour un montant de 2.116.000 euros ! Le montant élevé de la subvention, et le fait que personne ne l'avait identifié, surprend ! D’autres fraudes pour des montants dépassant le million existent ! Elles impliquent un directeur de banque, des agents immobiliers, des entrepreneurs également, du temps béni des briques, lorsque le marché immobilier était à son apogée en Grèce.

La nouvelle Allemagne dénonce

Le Procureur en Grèce fait valoir que le parti néo-nazi porte toutes les caractéristiques d'une organisation criminelle, accusée d'assassinat et d'autres actes de violence. Le journal allemand « De Spiegel » présente largement le contenu des 697 pages d’accusation, qui se référent à des attaques violentes contre les immigrés, les minorités, les homosexuels ….. Les élections historiques de 2012 portent le parti au Sénat, qui remporte 18 sièges, sur les 300 que compte l’hémicycle. Le rapport de l’accusation, cite des discours de Nikos Michaloliakos, "le leader que les membres de l'organisation appellent " Fuhrer " et bien sûr fait référence à l'assassinat de Paul Fyssas en Septembre 2013. L’enquête a démontré que le célèbre rappeur fut repéré dans un café, regardant un match de foot avec des amis. Il y fut attaqué alors qu'il quittait les lieux.. Deux à trois membres de l’Aube Dorée l’ont maintenu à terre tandis George Roupakias le poignardait à deux reprises dans le cœur et une fois dans la jambe. L’article du Spiegel, constate le large soutien dont bénéficie le parti parmi les forces de sécurité. Citant des affaires internes, l'article parle du refus systématique des autorités, qui cite plus de 130 cas, d’enquêter sur des plaintes déposées contre des membres de l’Aube Dorée. Le centre de détention de l'immigration dans Amygdaleza est mis en cause. Un employé agissant pour le compte de l’Aube Dorée, battait les détenus, Le SPIEGEL serait en possession du rapport de l'incident et d'autres semblables, le tout formant une grande liste d’accusations. Dans une interview de prison, Kasidiaris a affirmé que son parti respecte la démocratie ! De Spiegel satirique conclut: "Les vrais démocrates n’ont pas besoin d'armes."

Un anniversaire important

2014 ! Voici 180 années qu’Athènes est devenue la capitale de l'Etat grec, nouvellement créé (1834). Dans ce contexte, l'Agence de la Culture, de la Jeunesse et des Sports de la municipalité d'Athènes, à partir de ce 3 Novembre, a procéder à la réouverture de la galerie d'art municipale, au Pirée, avec l'exposition "Athènes, 180 années, capitale de l'État grec.

Le secondaire et les universités protestent

Les grèves paralysent, tout comme à chaque rentrée l’Enseignement. En Crète, 52 lycées sont actuellement occupés. Les étudiants protestent et dénoncent les lacunes. Ils exigent plus d'enseignants, dénoncent le manque de matériel, les livres non reçus. Plus de 500 écoles secondaires sont occupées dans tout le pays, comme l'a annoncé hier ministre de l'Éducation, Andreas Loverdos. Les élèves ont déjà été informés par la direction de l'école, que la loi prévoit des cours de rattrapage pendant les vacances et les samedis, ainsi que durant toute autre possibilité existante.

Une venue indésirable

En apparence et de la taille de la pièce de deux euros, une pièce de monnaie de la livre turque circule en Crète ! La valeur de cette monnaie qui affiche l’effigie de Kemal Atatürk, est d'environ un tiers de l'euro.

Le problème de la gestion de l'eau

L’ Autorité municipale de Apokoronas tente de mettre un terme au vol de l'eau dans la région, et d'obtenir toutes les sommes dues à la municipalité. Comme le nouveau maire Koukianakis le mentionne, il ya beaucoup de citoyens qui doivent des milliers d'euros !. Nous allons prendre des mesures même couper l'eau. Certains cas, doivent à la municipalité plus de 50.000 euros ! Nous essayons également de trouver plus de 1.500 aréomètres, parce que nous ne pouvons pas compter la quantité exacte d'eau consommée par les citoyens, nous venons de faire une estimation ", a déclaré M. Koukianakis, que pas moins de 10 entreprises utilisent une pompe à eau depuis plus de 10 ans ! M. Koukianakis a également mentionné que des travaux publics importants commencent à Kokkino, Asi Gonia et Maza. «Nous allons y construire des réservoirs d'eau et nous allons changer la plupart des conduites.

Sans se presser, il arrive

Il se dit que l'usine de traitement biologique des eaux usées, de Georgioupoli, un investissement tant attendu de 18 millions d’euros, sera opérationnelle à la fin de 2017. La partie nord-ouest de la municipalité d’Apokoronas . Le coût total atteindra 4 millions d'euros.

Un pari osé

Si je devais parier, je dirais que l'occupant de la tombe d'Amphipolis n'est autre que la mère d'Alexandre le Grand, Olympias, car il ya plusieurs indications dans ce sens. Cette déclaration a été faite par l'archéologue Terrence Clark, conservateur au Canada des civilisations occidentales au History Museum d'Ottawa.

Ils disent que tout va bien

La Banque Nationale, annonce un excédent de fonds, et une rentabilité record pour le 8ème trimestre consécutif. "Selon lui, la recapitalisation de la banque ne sera pas nécessaire. Le groupe de Alpha Bank, confiant envers les signes positifs de la reprise économique, dit qu’elle n’aura pas pas besoin, non plus, de ce coussin de capital. Eurobank note le succès des banques grecques dans les tests de stress.

Les provocations se poursuivent

Samaras a déclaré que la Grèce appuie la décision de Nicosie de suspendre les négociations des Nations Unies sur le problème de Chypre jusqu'à ce qu’Ankara arrête de violer la souveraineté chypriote. Ces provocations, selon Nicosie ne peuvent être ignorées. La présence d'un navire sismique turc au large de la côte sud de Chypre où les autorités chypriotes ont un permis de forage est intolérable. Anastasiades, pour sa part, a souligné que les réserves d'énergie situées dans la zone économique exclusive (ZEE) de Chypre appartiennent à la République de Chypre.

Il est sauvé des eaux

Le bateau d'excursion "Gramvoussa Bay" a coulé dans le port de Kissamos ! Le travail de sauvetage est terminé et réussi. Des plongeurs ont colmaté la brèche dans le navire. Ensuite, une grande grue a soulever la poupe, puis le pompage a commencé à sortir l'eau à l'intérieur du navire, jusqu’à ce que le bateau puisse flotter. Les causes qui ont conduit au coulage de navire font l’objet d'une enquête menée les autorités portuaires.

Il a tremblé

Un tremblement de terre d'une magnitude de 4,8 sur l'échelle de Richter, dont l'épicentre était situé dans l'ouest du golfe de Corinthe a secoué la région sans occasionner de dégâts.

Un quasi désastre

Le barrage Aposelemis doit se terminer, mais il ne va pas solutionner le problème d'approvisionnement en eau de la ville d’Heraklion! Ce projet pharaonique, dont le coût total (pipelines, tunnels, raffinerie, expropriation) coûte pas moins de 230 millions d'euros ! La capacité du barrage est de 1.300.000 m3 et collecter autant d'eau, est impossible. Un chemin de non-retour et l'achèvement de la construction du barrage Aposelemi ne fournira pas suffisamment d'eau pour Héraklion, Agios Nikolaos et Hersonissos. Les responsables se tournent donc vers la solution de dessalement de l’eau de mer. Une autre préoccupation est associée à la qualité de la nappe aquifère, 75% de l'économie locale sur le plateau de Lassithi, vit de l’agriculture et les quantités de pesticides utilisées pourraient affectent la nappe aquifère, ce qui pour l'instant n’est pas confirmé.

Non, à la troïka

La nouvelle législation permettant aux contribuables de payer en 100 mensualités leurs dettes à l'État ne sera pas retirée, vient de déclarer le ministère des Finances, après avoir appris que la troïka a fait une objection à cette loi. "La discussion avec la troïka est en cours et couvre un large éventail de questions, il se dit que la troïka va conduire une négociation difficile, car les prêteurs du pays ne sont pas prêts à faire des concessions sur les réformes clés.

L'importance de la Mémoire

L'événement annuel honorant les combattants et les morts de la bataille de la Vierge, et les victimes des raids nazis, a eu lieu dans le village Panagia Kerameia. En ce lieu, les 12 et 14 Novembre 1944, la bataille a eu lieu dans Kerameia, bien que les Allemands possédaient un équipement moderne, les Allemands dans cette bataille, essuieront une lourde défaite, face à des combattants crétois armés de vieux fusils.

Il ne veut rien entendre

Alors que les chroniqueurs des grands journaux britanniques et que l'opinion publique du pays est en faveur du retour des sculptures du Parthénon, le directeur du British Museum exclut toute discussion. Les Marbres sont selon lui, entrés légalement dans le pays et ne seront pas retournés.

A eux par contre, merci !

Par contre, deux chefs-d'œuvre de la civilisation cycladique, viennent d’être retournés par l'Allemagne. Les deux datent de la culture des Cyclades, datent du début du 3ème millénaire avant JC. Les deux chefs-d'œuvre, furent acquis et achetés en 1975 par le Musée d'Etat de Bade (Badisches Landesmuseum) à Karlsruhe, où ils sont restés 38 ans. Leur rapatriement est devenu réalité vendredi à midi lors d'un événement tenu dans le musée archéologique national. Les deux reliques, étaient des objets volés, probablement venus de Naxos. La figurine cycladique d'environ 90 cm, représente un personnage féminin debout, les mains jointes.

Le sujet de la semaine du 17 novembre 2014

Une chute spectaculaire

Les prix de l'immobilier résidentiel ont poursuivi leur chute spectaculaire, on constate une nouvelle baisse au troisième trimestre de l'année, selon la Banque de Grèce dont les données viennent d'être publiées, le prix moyen a baissé de 7% sur une base annuelle et une baisse totale de 7,8% au cours des neuf premiers mois de l'année.

Les expertises immobilières effectuées par les banques à des fins de prêts hypothécaires se sont élevées à seulement 4.219 dans la période de Juillet à Septembre, soit 6,1% de moins que pour le même trimestre en 2013.

La banque centrale a également révisé à la baisse les données pour les deux premiers trimestres de l'année, les chiffres révisés montrent qu'une baisse annuelle de 10,9% a été enregistrée dans les prix des maisons l'an dernier, tandis que les prix ont chuté de 8,8% en glissement annuel au premier trimestre de cette année.

Athènes a connu une baisse nettement plus importante que dans les autres grandes villes. Pas une partie de la Grèce n'a été épargné par l'effondrement du marché immobilier et la baisse spectaculaire des prix.

Au cours de ces dernières années, on a assisté à un grand plongeon dans les maisons de luxe. Certains quartiers d'Athènes comme Halandri, Maroussi, Kifissia, Vrilisia, ou plus loin : Penteli, Vouliagmeni, etc, offrent de grands rabais, il en est de même à Arachova, Santorin, Mykonos. Russes, Emirs, Arabes et autres investisseurs étrangers achètent des centaines de villas de luxe aux prix affaissés.

Le marché immobilier grec est a perdu la moitié de sa richesse selon les données de la Banque de Grèce, au cours de ces dernières années. Le marché résidentiel de luxe, dans les banlieues nord et sud d’Athènes a chuté depuis 2008 de plus de 50%, les exemples sont nombreux.

La maison de David Gilmour des Pink Floyd à Rhodes, une villa de 575 m² sur un terrain de 10 hectares avec 9 chambres et une grande piscine, est proposée aujourd'hui à moins d’un million d'euros, un prix inférieur à 2.000 euros le m2 ! La villa de Lakis Gavalas à Mykonos, finalement adjugée pour seulement 800.000 euros, dix fois moins que le prix espéré!

La crise n'a pas seulement touché les biens coûteux, des dizaines de sites, principalement en Attique, offrent des maisons de 3.000 à 10.000 euros dans les zones «ghettoïsés» du Centre. Les résidences d'hiver, des domaines tels que Arachova, Agios Athanasios, Karpenisi, Trikala de Corinthe ont enregistré également une baisse de 50% en moyenne, depuis 2008.

Les brèves de la semaine du 17 novembre 2014

Pour un temps seulement

Fermé jusqu'en Février 2015 sera l'aéroport de Souda aux avions de l’armée américaine selon l'annonce faite aujourd'hui de la NSA de la baie de Souda. Selon l'annonce, en raison de travaux de reconstruction de la piste principale de l'aéroport de Souda.

Le suspense s'achève

À la fin de la semaine prochaine, probablement jeudi, on devrait connaître le soumissionnaire préféré pour l'octroi du droit d'utiliser la gestion et l'exploitation des aéroports régionaux. Cela fait un total de 14 aéroports séparés en deux groupes. La première comprend les aéroports de Salonique, Corfou, Chania, Céphalonie, Zante, Aktion, Kavala. Le deuxième groupe comprend les aéroports de Rhodes, Kos, Samos, Lesbos, Mykonos, Santorin, Skiathos. Finalement il a été décidé que le soumissionnaire retenu pour exploiter les 14 aéroports. A ce jour, tous les aéroports locaux appartiennent au gouvernement grec sans avoir aucune structure d’entreprise, et sont supervisés par l'Autorité de l'aviation civile. Ils ont tous une valeur cachée très importante qui découle de la possibilité de faire une meilleure utilisation des infrastructures. Le développement commercial et l’amélioration de leurs propriétés sont nettement sous-utilisés. L’appel d’offres du TAIPED est dans sa phase finale et comprend trois demandes d'investissement, impliquant des "joueurs" internationaux, habitués à la gestion du marché des aéroports et ayant une expérience dans les concessions. La Corporación América possède une expérience de gestion de 53 aéroports en Amérique latine et a étendu ses activités en Europe, particulièrement en Italie (Milan Linate et Trapani en Sicile). Le français Vinci, également connu par sa participation lors de la construction de grandes routes en Grèce et de sa participation dans le projet du pont Rio-Antirrion. Il gère 23 aéroports en Europe et en Asie. Enfin, Fraport, dont le principal actionnaire est le Land de Hesse, gère 12 aéroports en Europe, en Asie et en Amérique du Nord.

Les desssous d'une crise

Les images avec de jeunes enfants souffrant de troubles de développement, enfermés dans des cages en bois a choqué. Voir un enfant de neuf ans assis dans une caisse en bois, se balançant d'avant, le regard vide interpelle. En Grèce, les personnes handicapées mentales sont stigmatisées et leurs proches doivent se battre avec bec et ongles pour obtenir le soutien et l'aide dont ils ont besoin. A Lehena, le personnel dit que les conditions devraient être améliorées, mais qu’il n'y a pas assez d'argent. Six membres du personnel soignant assistent plus de 65 enfants handicapés et il n'y a qu'une seule infirmière et un assistant par étage, avec la responsabilité de plus de 20 enfants. En plus, il n'y a pas de médecin permanent au centre. Difficile d’imaginer une telle situation dans un pays européen moderne, mais on est encore plus surpris lorsque le personnel agit comme si c’était quelque chose de normal», explique le psychologue bénévole Catarina Neves du Portugal. Le Médiateur grec, suite à de nombreux témoignages de bénévoles, qui ont passé dans le centre, a produit un rapport accablant qui se réfère à plusieurs décès dus à un manque de surveillance ! Le rapport de l'Ombudsman avait décrit ces lits-cages comme «une pratique manifestement illicite, qui est en contraste direct avec l'obligation de respecter et de protéger les droits de l'homme. Le contre-argument vient de George Goti, travaillant depuis vingt ans comme médecin bénévole dans le centre. Selon ce dernier, le centre de soins de Lechena est l'un des meilleurs établissements pour enfants handicapés non seulement en Grèce, mais dans toute l'Europe. Ces cages spéciaux sont construits pour protéger les enfants contre l'automutilation et il est impossible pour nous de réussir sans eux, avec si peu de personnel. Certains de ces enfants expriment des tendances suicidaires ou veulent se battre. Le nouveau directeur du centre Gina Tsoukalas, qui n’a pas été payée depuis …. Une année, ne veut démissionner à cause de l’obligation qu'elle ressent envers les enfants qui y vivent, se plaignant que les 2/3 des enfants ont été abandonnés par leurs parents ! Elle assure faire ce qui est humainement possible, avec un minimum de personnel et les pauvres ressources financières. Les cages ne sont pas destinées à protéger les enfants, mais à aider le personnel. L'inclusion dans une cage crée psychologiquement et physiquement des problèmes, n’a aucune valeur thérapeutique. Les seuls autres pays qui utilisent ces cages sont la République tchèque et la Roumanie.

De plus en plus nombreux

A Bordeaux, une nouvelle ligne aérienne sera ouverte du 3 juin au 17 octobre 2015 sur base de 2 vols hebdomadaires, les mercredis et samedis. Les horaires proposés permettent des correspondances vers Salonique au nord de la Grèce et vers les îles de Kos, Santorin, Mykonos, Rhodes ou Chypre. Le vol du samedi permet une correspondance vers Le Caire (Egypte). La compagnie grecque Aegean poursuit son développement à Bordeaux. La ligne Héraklion-Bordeaux passera à 2 vols (les lundis et jeudis) par semaine dès le 16 avril 2015. Egalement, "British Airways continue d'étendre son réseau vers la Grèce. L'annonce de vols directs vers deux destinations très populaires : Rhodes et Héraklion, en plus des vols directs de la compagnie aérienne vers Kos et Corfou, ont été annoncés le mois dernier. Ces nouvelles destinations seront ajoutées aux routes existantes et exploitées directement à partir de l'aéroport de Gatwick (Londres).

Une belle ardoise

300 milliards d’euros, voila la somme que devrait payer l’Allemagne à la Grèce ! 350.000 personnes furent durant la seconde guerre mondiale, fusillées par l'occupant allemand, des centaines de milliers sont mortes de la faim en raison de la famine organisée par l’État allemand. Il y a eu la destruction des industries, des infrastructures portuaires, des terres agricoles, les pillages des antiquités grecques jamais rendues à la nation. Pire : Les dommages de guerre du premier conflit mondial n'ont pas été complètement honorés ! Mais fait majeur : l' État allemand n'a jamais remboursé l’État grec des dommages de guerre causés lors du second conflit mondial. Jamais remboursé, les sommes volées dans les réserves des banques de la Grèce, à savoir : 634.962.691.995.162 drachmes.

Comme d'habitude

Mais ce 13 novembre déjà! Environ 1.500-2.000 élèves ont manifesté dans le centre. Des accrochages ont eu lieu à l'extérieur de l'Université. Un groupe d'environ 50 jeunes, des casseurs, a tenté d'envahir l'institution en brisant le cadenas du grillage. Les accès de l’Université étaient verrouillés suite à une demande du recteur. Immédiatement, la police anti-émeute est intervenue avec des gaz lacrymogènes. Des mesures de sécurité draconiennes furent prises dans le centre-ville à quatre jours de l'anniversaire du soulèvement de l'Ecole polytechnique, qui fit tomber la dictature. Les forces de police mobilisèrent quasi tous les services d’Athènes, plus de 6.000 agents de police seront sur la route jusqu'à mardi 18 novembre.

A méditer!

Ce n’est qu’un banal fait divers, quasi quotidien en Crète : Un homme est mort dans un autre accident de voiture sur la route nationale, près du village de Panormo (entre Rethymnon, Héraklion). Ironie du sort, ce 16 Novembre est la Journée mondiale du souvenir de tous ceux qui sont morts dans un accident de voiture. Est-ce la qualité du réseau routier qui explique cette hécatombe ou le comportement de conduite qui doit changer radicalement? Je constate qu’en Crète, alcool et vitesse se mélangent dans une combinaison très dangereuse et chacun de ces inconscients pourrait être la prochaine victime. Parmi eux, celui qui se vante, tout en buvant un café avec ses amis, d’avoir soudoyé un officiel pour obtenir le permis de conduire. Il existe l’irrespectueux qui klaxonne à la première seconde, lorsque le feu passe au vert. Puis, il y a ceux qui ne respectent pas les priorités, ceux qui effectuent des manœuvres de dépassement extrêmement dangereuses, sans se soucier des autres. Nous devons changer notre code de conduite ! Nous devons désapprendre et réapprendre à respecter le code de la route. Ce dernier devrait d’ailleurs être enseigné dès l'école primaire !

On croit rêver!

On apprend avec effarement que plus de 200 postes sont vacants au niveau national aux soins d’urgences. Les ambulances existent mais elles n’ont pas de chauffeur ! Le ministre responsable vient d’envoyer son approbation pour que puisse commencer le recrutement.

Amphipolis en rêve!

Le monde entier en parle, les archéologues à Amphipolis, situé en Macédoine, dans le nord de la Grèce ont trouvé des restes humains. Le squelette a été trouvé dans une tombe rectangulaire, auprès d’un coffret en bois et d’ os éparpillés autour. La tombe, qui se trouve à 1,60 m au-dessous du niveau du sol, a été retrouvé dans la troisième chambre du site. Le squelette pourra peut-être aider les archéologues à résoudre l'énigme et apprendre qui fut enterré dans ce tombeau monumental, vers la fin du 4ème siècle avant JC, dans le crépuscule du règne d'Alexandre le Grand.

Les restes humains, dans la troisième chambre, devraient appartenir à un éminent général macédonien. La clé de l'énigme réside dans l'identification avec les dernières technologies. Le déchiffrement de l'information codée, ressemble à une enquête médico-légale, toute information peut se révéler aux scientifiques, du plus petit au plus grand, comme la couleur des cheveux, des yeux, les caractéristiques particulières, la couleur de la peau, et même les maladies qui auraient entraîné la mort. Un monument funéraire de trois chambres, décorées avec des sphinx de marbre et une grande mosaïque, laisse la porte ouverte à toutes les hypothèses, car Alexandre le Grand a été enterré en Egypte, mais sa tombe n'a pas encore été localisé.

Le sujet de la semaine du 24 novembre 2014

Le monument d'Amphipolis suscite bien des hypothèses

Des désaccords entre spécialistes concernant la datation du monument funéraire d’Amphipolis existent, certains même suggèrent que le défunt n’était pas une personne très importante, ne croyant pas que ce soit un membre de la dynastie, mais plutôt quelqu'un de riche, peut-être le maire d'Amphipolis et sûrement pas un général de l’armée macédonienne.

La mosaïque du tombeau d'Amphipolis montre une déesse aux enfers, il existe différentes opinions, dont une suppose que le barbu, l’homme qui conduit le char pourrait être l'occupant de la tombe. La scène montre l'enlèvement de Perséphone par Hadès, le Seigneur des Enfers, dans la mythologie grecque.

On peut se demander si, après trois mois d’analyses approfondies et d’offres de théories diverses, il y aurait encore quelque chose de nouveau à dire, une chose non encore proposée, une nouvelle hypothèse sur la tombe d'Amphipolis.

Une porte, des sphinx, des cariatides, une abondance de richesses dans la conception, les éléments artistiques et décoratifs et les matériaux employés, démontrent l’importance de cette découverte et l’évidence que ce monument funéraire n’est pas une tombe ordinaire. Ses éléments décoratifs à eux seuls, dépassent tout ce qui a été vu dans d'autres tombes macédoniennes, aucune comparaison n’est possible, ni en taille, ni dans la décoration, ni dans l'abondance des matériaux employés.

Les lecteurs qui aiment l'art et l'histoire et qui ont visité Vergina et d'autres sites archéologiques dans la région, ou ont simplement vu des photos de ces tombes, comprennent exactement ce que je veux dire.

Des mètres cubes de marbre, une mosaïque colorée de plusieurs mètres carrés, quatre grandes sculptures, art exquis, de marbre, une grande mosaïque figurative un monument d'une grandeur sans précédent, une zone de 100 m², en dehors, une hauteur de 9 mètres, la chambre de la tombe, son périmètre de 497 mètres tout en marbre.

Le tombeau d'Amphipolis pourrait être comparé seulement avec le tombeau d'Agamemnon à Mycènes !

Qui donc a osé, vingt à trente ans après la mort de Philippe II, le père d’Alexandre le Grand, faire construire pour lui-même un tombeau plus grand que le plus grand roi de Macédoine ? Qui donc était ce simple citoyen, insignifiant et oublié par l’Histoire ?

Qui donc était celui qui fut en mesure de faire construire et de payer le plus grand tombeau vu en Grèce de tous les temps?

Les brèves de la semaine du 24 novembre 2014

Les chinois apprécient la Crète!

La Grèce, Athènes, la Crète et les îles des Cyclades sont les destinations préférées des chinois ! De plus en plus de personnes en provenance de la Chine visitent la Grèce, mais surtout la Crète. Ce week-end, au « Divani Caravel Hôtel » à Athènes se sont réunis une soixantaine de représentants de la Commission municipale de Beijing, et de différentes agences et associations de voyage, ainsi que des ,journalistes de la grande Chine. Une délégation de la Grèce et de la région de la Crète, pour leur part, ont visité la Chine la semaine dernière. Athènes et Pékin, seront reliés l’été prochain via des vols charter. La première liaison aérienne directe reliant Shanghai à Athènes, a été lancé cette année, elle fut un grand succès. Il se dit qu’en 2015, une coopération avec C-voyage, la plus grande agence de Voyage en ligne de la Chine sera éffective, près de 140 millions de clients y sont enregistrés. L'année prochaine verra aussi le début d'un nouveau partenariat avec le principal moteur de recherche chinois : Baidu et l’Office national du Tourisme grec, se poursuivra également une collaboration extrêmement importante avec Sina Weibo, l'équivalent chinois de Facebook et de Twitter, pour une deuxième année consécutive.

Ils n'en veulent pas!

Pour la première fois en Grèce, dans le cas d’élections anticipées, aucun des partis traditionnels, le PASOK ou la Nouvelle Démocratie ne seraient en tête. Le parti de la Gauche de Tsipras, SYRIZA arrive largement en tête dans tous les sondages et on assiste à une campagne de critiques et de matraquage contre ce malvenu. Il ne s’agit pas d’un débat politique, ni d’avancer des arguments politiques, mais d’attiser les craintes, SYRIZA menacerait le pays. Depuis les dernières élections nationales de 2012, SYRIZA s’est maintenu, la ND a perdu 7 points et le PASOK 4. La majorité de ses voix perdues rejoignant les rangs du jeune parti néo-nazi : l’Aube Dorée, aujourd’hui décapité et dont plusieurs députés sont sous les verrous pour incitation à la haine, détention d’armes, actes de violence, assassinat, etc. Un gouvernement qui perd 11 points n'a plus de légitimité et selon ses opposants, n’a pas le droit d’hypothéquer le pays pour les cinquante prochaines années. Actuellement, le pays est dirigé par un gouvernement dont le pouvoir à la Chambre est de 94 sièges, soit moins du 1/3 du parlement, qui en compte 300. SYRIZA dans les sondages bénéficie d’un taux record de 25,8% par rapport aux 22,2% de la Nouvelle Démocratie. A la question de savoir si des élections anticipées seraient positives ou négatives pour l'économie et la société grecque, 58,3% des interrogés ont répondu plutôt négatives et 36,6% plutôt positives.

Ces éternels nostalgiques d'un autre temps

Des représentants des autorités locales et de nombreux organismes institutionnels, professionnels et sociaux, et des citoyens ont envoyé un message au gouvernement, en protestant contre la privatisation de l'aéroport de La Canée. Une centaine de personnes et parmi eux, rien de surprenant, un parlementaire de SYRIZA et un du KKE, le parti communiste grec.

L'exemple d'une réussite

La société chinoise Cosco Pacific Ltd a déclaré qu'elle va élargir le transport du fret par train, l'objectif est de faire du port du Pirée la porte d'entrée principale du commerce européen. Piraeus Container Terminal SA a ajouté à sa liste de clients une société de produits électroniques, qui utilisera également les services de fret ferroviaire depuis le port du Pirée pour transporter ses marchandises vers l'Europe centrale, un dernier ajout au groupe, qui comprend déjà Huawei Technologies Co, ZTE Corp. Chine et le californien Hewlett-Packard Co. Le port du Pirée, est le premier grand port à conteneurs européen pour tout navire entrant dans la mer Méditerranée par le canal de Suez. Le port d'Athènes, depuis l'entrée de Cosco sur le marché en 2009, est devenu le dixième plus grand port à conteneurs de l'Union européenne, selon les statistiques de l’agence Eurostat. Les marchandises de ces quatre sociétés multinationales qui utilisent les services de transport ferroviaire, vont en Autriche, Hongrie, la République tchèque et la Slovaquie, à raison de trois à quatre trains complets par semaine. Cosco a également commencé à recevoir des cargaisons venant par chemin de fer de l'Europe centrale pour être distribués en Grèce par camion ou en vue de leur acheminement vers des destinations étrangères par bateau, dans ce contexte, le Pirée a la chance de devenir un centre de distribution important pour le Moyen-Orient et l’Afrique.

Elle est souvent trompeuse

Les fraudes, les falsifications, les fausses dénominations, abondent dans le commerce, en ce qui concerne l’huile d’olive. Les services de contrôle de la Direction régionale de Macédoine vient de dépister une huile, soi-disant originaire de Sougia en Crète. L’huile était vendue comme HUILE D'OLIVE EXTRA VIERGE, sous le nom commercial «Alkyonis" en pack de 5 L et la date d'expiration du 31/12/2016. Le nom de KONTOGIORGIS Antonis y était mentionné, existe d’ailleurs un oléiculteur avec ce nom. Le retrait immédiat et le rappel de tous les lots a été ordonné, le produit étant jugé dangereux pour la santé du consommateur, qui est invité à ne pas le consommer.

L'offre de la dernière chance

Cette semaine, l'application électronique dans TAXISnet, permet à 4 millions de contribuables, actuellement en retard, n'ayant honoré leurs taxes envers l'Etat, de demander une protection en vertu des nouvelles règles de remboursement des dettes, qui permettent jusqu'à 72 ou 100 versements mensuels. Cela est une réglementation «dernière chance», pour tous, à la condition de respecter les termes de cet arrangement, qui offre la possibilité de remises rétroactives, des réductions, qui pourront être accordées après le premier versement. Toute demande pour bénéficier de ses facilités de remboursement doit être introduite avant le 31 Mars, 2015.

Pas toujours d'accord

Les pourparlers entre la Grèce et la troïka ne devraient pas sortir de l'impasse au cours des prochains jours. La tension entre les deux parties est forte. Les prêteurs de la Grèce estiment le déficit budgétaire de l'année prochaine à 2 et 3 milliards d'euros. Le gouvernement grec qui a présenté son budget 2015 au Parlement le conteste. Il insiste sur le fait que tout nouvel accord avec la troïka ne devra pas impliquer des nouvelles mesures d'austérité l'année prochaine. De leur côté, la Commission européenne, la Banque centrale européenne et le Fonds monétaire international attendent des concessions de la Grèce dans les prochains jours, le 8 Décembre, les ministres des Finances de la zone euro se réuniront à Bruxelles. Parmi les questions clés, l’ajoute du nombre de produits et de services au taux supérieur de la valeur ajoutée, soit 23%, la mise au rebut des exemptions de TVA pour certaines îles et l'introduction de critères de richesses pour les contribuables qui veulent bénéficier du nouveau plan de paiement pour leurs arriérés fiscaux.

Ils sont à la baisse

A partir de janvier 2015, les barèmes des salaires pour les nouvelles recrues de l'État sont à la baisse et ajustés au niveau du secteur privé, à savoir 684 euros. Dans l’'Enseignement primaire les salaires à l’embauche diminuent de 96 euros, en passant de 780 à 684 euros. Dans l'Enseignement secondaire, le salaire à l’embauche était de 858 euros, il passe à 752. Dans l’Enseignement technique, l’ancien salaire de 889 euros, passe également à la trappe et diminue de 148 euros. L'enseignement supérieur n’est nullement épargné, l’ancien salaire à l’embauche de 1.092, diminue de 135 euros.

Ils ne veulent la brader

La citoyenneté grecque à l'âge adulte pourront acquérir les immigrants de la deuxième génération. Ce projet de loi modifie la loi Ragousi de 2010, après la décision du Conseil d'Etat de Février 2013, qui l’avait déclaré inconstitutionnelle. Environ 200.000 enfants de la deuxième génération sont concernés par cette décision du Conseil d'Etat, ils ont la possibilité d'acquérir la nationalité grecque, s'ils sont nés dans le pays et si leurs parents résident légalement en Grèce depuis cinq ans, autre obligation, avoir terminé l'enseignement obligatoire ou avoir obtenu un diplôme d'enseignement supérieur, à condition qu'ils aient étudié pendant six ans dans une école grecque. Toutefois, en attendant, la question demeure en suspens, elle est maintenant renvoyée à un comité spécial. Ces dispositions en matière de citoyenneté, causèrent des tremblements intenses en 2013 parmi la tripartite au pouvoir à l’époque, à savoir la Nouvelle Démocratie, le PASOK et le DIMAR, compte tenu des positions extrêmes exprimées.

Un problème de civisme

En Grèce, des milliers de tonnes de débris, de matériaux de construction, de plastiques et de déchets finissent dans des déversements illégaux et ce chaque jour. Au moins 300 tonnes dans la région d'Héraklion et à quelques kilomètres de la ville. Ce phénomène, ces dernières années a vu des plaintes rampantes faites aux postes de police locaux, des données atteignant même le procureur. A Kavrochori, existent deux énormes décharges à proximité des maisons et des commerces locaux, une autre décharge illégale existe à Kroussonas ... et comme si cela ne suffisait pas, des déversements illégaux sont rencontrés à d'autres endroits comme Malia et Hersonissos, mais aussi dans d'autres préfectures de la Crète. Des estimations faites, disent que plus de 30 conteneurs, ce qui correspond à 5 à 10 tonnes de gravats, plastique et déchets, se vident tous les 24 heures dans des décharges illégales autour de Héraklion, et surtout la nuit. Une honte, quand on sait qu’il en coûte à peine 20 euros pour chaque tonne déversé dans une décharge légale et réglementée. Les amendes existent, elles sont lourdes, en cas de flagrant délit, les véhicules sont saisis, mais le manque de moyen, le manque de contrôles sont saisissants.

Lorsque religion et institutions sont unis

Ce vendredi 21 novembre, les magasins situés dans les limites de l'ancienne ville de Chania restèrent fermées en raison du congé local, octroyé pour la célébration de la Vierge Marie, ( Εισοδίων της Θεοτόκου ) le saint patron de la ville.

Promise à un rôle clé

La Crète aura un rôle clé sur la scène internationale de l'énergie. En Méditerranée Orientale, le pipeline aura une section sous-marine de 550km, qui partant de Chypre, passera en Crète orientale, vers la Grèce occidentale, traversera le Péloponnèse sur 260km de terre et l'Epire et finalement effectuera la connexion avec le pipeline gréco-italien IGI (interconnexion Grèce-Italie), après qu’une autre section sous-marine ait traversé le golfe de Patras. Ce projet est d’une importance stratégique majeure pour les réseaux de gaz et d'électricité euro-méditerranéens. Le pipeline aura une capacité de 8 milliards de mètres cubes par an.

Pas toujours d'accord!

Les négociations avec la troïka génèrent une controverse stérile selon la partie grecque, dont son peuple, après 7 années de vaches maigres et de lourds sacrifices, espère, au delà des chiffres, se voir créer un pays moderne, mieux organisé où l'évasion fiscale est puni, la corruption révélée, les privilèges abolis, et que soient jetées les bases pour une gestion économique et sociale plus efficace et équitable. Une majorité de Grecs trouvent pour le moins inélégant que les créanciers décident de tout, alors que le pays a enregistré un excédent primaire, des excédents plus importants que convenu et plus tôt que prévu. Pour le Grec de la rue, l’'attitude actuelle des représentants de la Troïka est complètement biaisée : le pays a déjà atteint un excédent primaire de 2% , ce qui va sûrement créer une augmentation des recettes fiscales, une amélioration de l'activité économique. Certains vont même jusqu’à affirmer que l'économie entre dans une trajectoire de croissance accélérée, et que le pays sera bientôt en mesure de couvrir tous les paiements d'intérêt de sa dette publique ! Pour eux, le pays est entré dans un chemin de croissance, a réussi à mettre en œuvre des réformes structurelles, en particulier dans le marché du travail et de son système de sécurité sociale, a créé des conditions favorables pour la venue de nouveaux investissements et pour la création de nouvelles entreprises et ce en dépit de la perte temporaire de l'accès aux marchés subie pour des raisons purement politiques. La Grèce est désormais une oasis de forte reprise dans la zone euro, avec une nette avance sur les autres pays de la zone euro en ce qui concerne les perspectives budgétaires et de croissance. Les besoins de financement en 2016, seront de 4,3% du PIB pour la Grèce, contre 17,4% du PIB en France, 24,6% du PIB pour l'Italie, 17,8% du PIB pour le Portugal et 19 4% du PIB pour l'Espagne ! Si cette trajectoire est maintenue dans les prochaines années, les optimistes affirment que le pays va réussir son entrée dans le club des pays AAA. Ceci est absolument réalisable, si l'évolution politique du pays le permette. Le point de discorde actuel reste un écart fiscal soi-disant pour l'année prochaine, la troïka l’estime entre 2 à 3 milliards d'euros; Athènes, pour sa part, soutient que le budget est proche de l'équilibre. Pour qu'un accord soit atteint et pour obtenir l'approbation de la zone euro avant la fermeture pour les vacances de Noël, une telle réunion devrait être tenue avant le 19 Décembre au plus tard. Certains pays, principalement l'Allemagne, le FMI et la Banque centrale européenne sont en faveur d'un programme strict et n’acceptent aucun relâchement.

Que nous disent les spécialistes?

Les spécialistes nous annoncent que l'économie grecque est entrée dans une phase de reprise et ce depuis le deuxième trimestre de 2014 et que l'économie grecque devrait croître à un taux annuel moyen de l'ordre de 2 4% en jusqu’en 2020, l'effet cumulatif sur le PIB est estimée donc à plus ou moins 17%. Toutefois, à ce stade, la reprise reste fragile, en raison de pathogènes spécifiques existant dans l'économie et l'incertitude de son vécu politique et des négociations avec la troïka. L'incertitude semble se refléter dans le spread des obligations grecques, le marché boursier grec est en chute et poursuit la tendance à la baisse. L'incertitude règne également en ce qui concerne l'élection du Président de la République et l'absence de consensus sur les réformes structurelles nécessaires. Le spread sur les obligations d'Etat grecques à 10 ans, le 14/11/2014 était de 7,26%, près de trois fois plus élevé que les niveaux des autres économies européennes périphériques, comme le Portugal et l'Espagne.

Retour à la page d'Accueil

Flèche de retour en haut de la page