bannecrete.jpg

Le sujet de la semaine du 6 octobre 2014

L'Histoire se répète

Les îlots d’Imia, deux rochers inhabités, qui pointent le bout de leur nez, non loin de l’île de Kalimnos dans le Dodécanèse, remémorent une des périodes les plus sombres des relations gréco-turques, après la catastrophe d’Asie Mineure.

Nous sommes en 1995, en Grèce sévit une crise politique, son Premier ministre, Andreas Papandreou, est gravement malade à l'hôpital, il ne reviendra pas à la direction du pays. Un cargo turc, le " Figken Akat" s’est échoué dans les eaux peu profondes, à 6 milles à l’Est de Kalimnos et émet un signal de détresse. Le capitaine refuse l'assistance de la garde côtière grecque, affirmant qu'il est en territoire turc et que les seules autorités compétentes sont celles de son pays.

Après 3 jours de tensions diplomatiques, le navire turc sera pris en charge par deux remorqueurs grecs, qui le conduiront au port voisin de Kioulouk.

Le jeu diplomatique a commencé, il va s’enflammer, tout est devenu possible, rien n’est hasard. Près de cinquante années plus tard, le Traité de Paix signé à Paris en 1947 est contesté. L'Italie qui fait partie du camp des vaincus de la Seconde Guerre mondiale, contrainte de signer, y céda toutes les îles du Dodécanèse à la Grèce. Le Traité énumère les îlots comme suit: «Astypalaia, Rhodes, Halki, Karpathos, Kassos, Tilos, Nisyros, Kalymnos, Leros, Patmos, Lipsi, Symi, Cos, Kastelorizo à l'intérieur et les îles adjacentes. Considérant que le Traité de Lausanne montre clairement que les îles grecques se trouvent à plus de 3 miles nautiques des côtes de l’Asie Mineure, il s'avère facile de conclure, même d'une manière simple, qui détient les ilots d’Imia, qui se trouvent à 3,8 miles nautiques des côtes turques.

Le 29 décembre, la Turquie a fait parvenir à la Grèce une note verbale indiquant que les îlots d'Imia sont enregistré dans le pays (Bodrum) et appartiennent à la Turquie.

Après un retard de plusieurs jours, car quasiment sans Premier ministre, la Grèce rejette la note. Le 19 Janvier, quatre jours après la démission d'Andreas Papandreou, Costas Simitis, est confronté à une crise, quelques jours seulement après qu'il soit devenu premier ministre.

Ces incidents diplomatiques, les revendications de la Turquie seront exploitées par les médias.

Le maire de Kalymnos, le 25 janvier, financé par la chaîne de TV Antenna 1, se rendra dans l'un des deux îlots et y plantera le drapeau grec sous les caméras de la TV. Le 27 janvier, deux journalistes du journal "Hürriyet", partis d’Izmir par hélicoptère se rendront à Imia, enlèveront drapeau grec, pour le remplacer par le turc en filmant leur action. Le lendemain, un commando grec y est héliporté et …… nouveau changement de drapeau !

Le 29 Janvier le Premier Ministre de la Grèce envoie un message à la Turquie, disant que le pays est prêt à répondre à tout défi. Les deux pays sont membres de l'Alliance de l'Atlantique Nord (OTAN) et ses escarmouches bilatérales atteignent la Maison Blanche, informé, le président Bill Clinton tente de comprendre; l'incompréhensible !

Deux pays, la Grèce et la Turquie, sont prêts à commencer la guerre, parce que deux journalistes turcs et un maire grec se disputent un rocher où n’ habite nulle chèvre ! Le 30 janvier, des Navires de guerre turcs et grecs sont dans la zone, prêts à en découdre.

Un hélicoptère de la frégate "Navarino" confirme la capture des ilôts d'Imia, il reçoit l’ordre de retour à la base. Quelques minutes après le signal disparaît, et avec lui la vie des occupants. Les trois membres d'équipage sont morts. Les Américains, par le vice-ministre des Affaires étrangères, Richard Holbrooke imposent des deux côtés leur volonté. Pas de navires, pas de troupes, pas de drapeaux !

Dans l’ après-midi du 31 Janvier, 1996 navires, soldats et drapeaux sont retirés d’Imia De l'avis officiel de l'Etat grec, l'hélicoptère s'est écrasé à cause de mauvais temps, peu sont convaincus. Mais ceux qui ont des opinions différentes, ne peuvent fournir une preuve. Beaucoup de gens affirmaient que l'hélicoptère a été abattu, mais le fait cachée afin de ne pas envenimer la situation.

Cette histoire démontre à suffisance la puissance des médias. Pour vendre du papier, augmenter leur audience, ils sont prêts à n’importe quoi, leur influence dans la vie politique et dans celle de notre quotidien est certaine, peu leur importe les conséquences.

L'Histoire se répète

Les îlots d’Imia, deux rochers inhabités, qui pointent le bout de leur nez, non loin de l’île de Kalimnos dans le Dodécanèse, remémorent une des périodes les plus sombres des relations gréco-turques, après la catastrophe d’Asie Mineure.

Nous sommes en 1995, en Grèce sévit une crise politique, son Premier ministre, Andreas Papandreou, est gravement malade à l'hôpital, il ne reviendra pas à la direction du pays. Un cargo turc, le " Figken Akat" s’est échoué dans les eaux peu profondes, à 6 milles à l’Est de Kalimnos et émet un signal de détresse. Le capitaine refuse l'assistance de la garde côtière grecque, affirmant qu'il est en territoire turc et que les seules autorités compétentes sont celles de son pays.

Après 3 jours de tensions diplomatiques, le navire turc sera pris en charge par deux remorqueurs grecs, qui le conduiront au port voisin de Kioulouk.

Le jeu diplomatique a commencé, il va s’enflammer, tout est devenu possible, rien n’est hasard. Près de cinquante années plus tard, le Traité de Paix signé à Paris en 1947 est contesté. L'Italie qui fait partie du camp des vaincus de la Seconde Guerre mondiale, contrainte de signer, y céda toutes les îles du Dodécanèse à la Grèce. Le Traité énumère les îlots comme suit: «Astypalaia, Rhodes, Halki, Karpathos, Kassos, Tilos, Nisyros, Kalymnos, Leros, Patmos, Lipsi, Symi, Cos, Kastelorizo à l'intérieur et les îles adjacentes. Considérant que le Traité de Lausanne montre clairement que les îles grecques se trouvent à plus de 3 miles nautiques des côtes de l’Asie Mineure, il s'avère facile de conclure, même d'une manière simple, qui détient les ilots d’Imia, qui se trouvent à 3,8 miles nautiques des côtes turques.

Le 29 décembre, la Turquie a fait parvenir à la Grèce une note verbale indiquant que les îlots d'Imia sont enregistré dans le pays (Bodrum) et appartiennent à la Turquie.

Après un retard de plusieurs jours, car quasiment sans Premier ministre, la Grèce rejette la note. Le 19 Janvier, quatre jours après la démission d'Andreas Papandreou, Costas Simitis, est confronté à une crise, quelques jours seulement après qu'il soit devenu premier ministre.

Ces incidents diplomatiques, les revendications de la Turquie seront exploitées par les médias.

Le maire de Kalymnos, le 25 janvier, financé par la chaîne de TV Antenna 1, se rendra dans l'un des deux îlots et y plantera le drapeau grec sous les caméras de la TV. Le 27 janvier, deux journalistes du journal "Hürriyet", partis d’Izmir par hélicoptère se rendront à Imia, enlèveront drapeau grec, pour le remplacer par le turc en filmant leur action. Le lendemain, un commando grec y est héliporté et …… nouveau changement de drapeau !

Le 29 Janvier le Premier Ministre de la Grèce envoie un message à la Turquie, disant que le pays est prêt à répondre à tout défi. Les deux pays sont membres de l'Alliance de l'Atlantique Nord (OTAN) et ses escarmouches bilatérales atteignent la Maison Blanche, informé, le président Bill Clinton tente de comprendre; l'incompréhensible !

Deux pays, la Grèce et la Turquie, sont prêts à commencer la guerre, parce que deux journalistes turcs et un maire grec se disputent un rocher où n’ habite nulle chèvre ! Le 30 janvier, des Navires de guerre turcs et grecs sont dans la zone, prêts à en découdre.

Un hélicoptère de la frégate "Navarino" confirme la capture des ilots d'Imia, il reçoit l’ordre de retour à la base. Quelques minutes après le signal disparaît, et avec lui la vie des occupants. Les trois membres d'équipage sont morts. Les Américains, par le vice-ministre des Affaires étrangères, Richard Holbrooke imposent des deux côtés leur volonté. Pas de navires, pas de troupes, pas de drapeaux !

Dans l’ après-midi du 31 Janvier, 1996 navires, soldats et drapeaux sont retirés d’Imia De l'avis officiel de l'Etat grec, l'hélicoptère s'est écrasé à cause de mauvais temps, peu sont convaincus. Mais ceux qui ont des opinions différentes, ne peuvent fournir une preuve. Beaucoup de gens affirmaient que l'hélicoptère a été abattu, mais le fait cachée afin de ne pas envenimer la situation.

Cette histoire démontre à suffisance la puissance des médias. Pour vendre du papier, augmenter leur audience, ils sont prêts à n’importe quoi, leur influence dans la vie politique et dans celle de notre quotidien est certaine, peu leur importe les conséquences.

Les brèves de la semaine du 6 octobre 2014

Juste à temps

Une attaque terroriste a été déjoué à la dernière minute avec l'arrestation d'un membre de « Lutte révolutionnaire » , ce sont les bureaux du parti de la Nouvelle Démocratie, qui étaient les cibles probables La personne arrêtée avait avec lui un ordinateur portable avec les noms et adresses d’ hommes d'affaires importants, parmi eux, le président de l'équipe de football Olympiakos, Vangelis Marinakis, et le principal responsable de la Fédération des industries helléniques, ainsi que le numéro de téléphone de l’Association des armateurs grecs.. Le cahier de notes contient également des références et des infos qui concernent la Nouvelle Démocratie et les entreprises Siemens et InfoQuest. Les notes fort explicites font comprendre que les bureaux d’Infoquest, devaient être attaqués ce 4 Octobre. Une fouille effectuée dans le garage du suspect a permis de trouver les clés de la Nissan volée, qui fut utilisée dans un attentat à la bombe, visant la Banque de Grèce en avril.

De mieux en mieux !

L’Administration grecque lentement se modernise, s’informatise et devient plus performante ? C’est ainsi que l’on apprend, que tous les dossiers des permis de bâtir, en janvier 2015, seront traités par voie électronique. Tous les permis de construire sont concernés, le projet pilote débutera dans les prochains jours à Athènes, au Pirée, à Corinthe, à Héraklion, à Chania, à Komotini et toutes les régions du pays à partir de janvier 2015. Les propriétaires seront en mesure de suivre le processus de la délivrance du permis de construire par ordinateur en utilisant un mot de passe, délivré par le ministère. Le système est appelé à gèrer électroniquement toutes les données du parc immobilier.

Il ne s'en laisse pas conter

Les tensions entre le gouvernement et le parti de gauche, SYRIZA sur l'épineuse question du système d'évaluation de la fonction publique, exigé par la troïka s’intensifient. Le ministre de la Réforme administrative Kyriakos Mitsotakis suggérant que les procureurs pourraient être mis à contribution pour veiller à ce que les fonctionnaires respectent le processus d'évaluation dans le secteur public. Tutes les fraudes, tous ceux qui ont utilisé de faux certificats, pour être embauchés, doivent être renvoyés à la maison", a déclaré Mitsotakis ! Si nécessaire, un procureur interviendra,"" at-il ajouté. Mitsotakis a même précisé que les responsables des collectivités locales pourraient faire face à une action en justice, s’il s’avère qu’ils ont embauché des fonctionnaires ayant des fauses qualifications.

Encore des manques

Ont disparu des rayons des pharmacies plus de 250 médicaments ! Les raisons de ces lacunes sont à l'étude. Mais elles sont attribuées aux exportations «parallèles», c'est à dire vers des entreprises étrangères, où le prix est beaucoup plus élevé.

Une nouvelle étonnante

Une nouvelle nous apprend que 38,7% des grecs ont une assurance privée. Selon la même étude, une personne sur deux en Grèce souffre de maladies chroniques ! Ceux qui sont au chômage ou qui sont incapables de payer leurs cotisations ont perdu toute couverture médicale, ce que cela signifie pour leurs soins de santé. A la question «combien d'argent avez-vous dépensé personnellement ces six derniers mois pour vos soins primaires», la réponse est en moyenne de 265,12 euros.

On saura vite pourquoi!

Une bombe a explosé à Almyrida ! Le rez-de-chaussée commercial d’un agent immobilier, d’origine ukrainienne était visé. L’engin explosif a sauté vers 5 heures du matin, ce samedi à l’aide d’environ 300 grammes de dynamite. L’explosion a causé des dégâts importants et même la banque ATM, située à côté, a été touchée.

Comme chaque semaine ...

Les autorités chypriotes ont reçu cette semaine un signal de détresse, un petit bateau, à environ 50 miles nautiques au sud-ouest de Paphos, était en perdition. Le bateau de croisière «Salamine Filoxenia», qui naviguait vers le port de Limassol, a changé de cap et s’est dirigé vers la zone. 300 réfugiés d’origine syrienne, ont été recueillis, transférés au port de Limassol.

Cela se passe à Heraklion

Une escroquerie très grave impliquant un projet qui n'a jamais été réalisé par un entrepreneur et une fausse certification signé par un responsable, est examinée ces derniers jours par l'Autorité municipale d'Héraklion, mais il est certain que cette affaire va suivre le chemin de la justice, le ou les salariés impliqués dans cette affaire en paieront le prix !

Par générosité

Pour la cinquième année consécutive, des dizaines de personnes de tous âges ont participé à un 'événement sportif, et pour la première fois, même des enfants âgés de 8-12 ans ! Le parcours comprenait, 500 mètres à la nage, 24 km à vélo et 6,6 km à pied autour du petit parc des Apôtres. Les enfants participants ont nagé 100 mètres, pédalé et couru 2 km 500 mètres. Le but de ce mini-triathlon enfants, était de faire découvrir les plaisirs du sport à un âge précoce. Dans les deux parcours, il n'y avait pas de classement, le seul but de l'effort était de de soutenir l’association "Horizon", qui apporte son aide et son soutien à ceux souffrant d’un cancer.

Une nouvelle secousse

Une secousse de 4,5 sur l'échelle de Richter s'est produite ce samedi 15h27, comme annoncé par l'Institut de géodynamique de l'Observatoire national d'Athènes et le Laboratoire de géophysique de l'Université Aristote de Thessalonique. L’épicentre était situé à 14 km de profondeur en zone maritime, à l'est de Sitia.

La mouche est combattue

Officiellement, vient d’être annoncée, à partir du 6 Octobre, le troisième pulvérisation pour combattre la mouche de l'olive dans la région de Mylopotamos et dans l'arrondissement d’Anogia. Les producteurs sont invités à contrôler la bonne mise en œuvre de la pulvérisation.

Imaginez !

En Grèce l’ indice des salaires a fondu de 23,8% en 4 ans ! Le PIB a perdu près de 20% de sa valeur depuis le début de la crise en 2009 et le taux de chômage culmine à 27% de la population active ! 2,5 millions de Grecs vivent sous le seuil de pauvreté et une étude de l'OCDE, classe la Grèce 31e sur 32 pour "la qualité de l'environnement au travail, alors que le salaire moyen net était à peine de 817 euros en 2013.

Flèche de retour en haut de la page


Les brèves de la semaine du 14 octobre 2014

Les aéroports s'acquièrent au Monopoly

Trois offres fermes ont été présentées vendredi, elles concernent les concessions et l’appel d'offres pour les 14 aéroports régionaux, y compris l'aéroport de La Chania. Il s’agirait d’un consortium d'Argentine, d’un groupe français et d’un allemand. Ces investisseurs semblent être les plus sérieux candidats. Selon les informations reçues, quatre autres investisseurs ont participé à la compétition, à savoir le français Aéroport De La Côte d'Azur, le consortium JP Avax - l'aéroport de Zurich et le groupe de l'Avent, tous s'engagent à mener à bien un programme d'investissement d'un montant de 300 millions d’euros. Les aéroports concernés sont repartis en deux groupes. Le premier groupe est constitué des aéroports de Salonique, Chania, Corfou, Zante, Céphalonie, Preveza et Kavala, avec option d'Alexandroupolis, la Arax, Kalamata et New Agialos. Le deuxième groupe est constitué des aéroports de Rhodes, Kos, Skiathos, Mykonos, Santorin, Samos et Mytilène, avec l'option des aéroports de Karpathos, New Aghialou et Lemnos. Exclu du processus est l'aéroport "Nikos Kazantzakis" d'Héraklion, la concession de ce dernier étant lié au développement du nouvel aéroport international de Kastelli.

De quel bois on se chauffe ?

Des oliviers vieux de centaines d'années, sont décapités, tronçonnés de bois, serviront le commerce, vendus pour chauffer la maison durant les jours froids de l'hiver! Le raid a commencé ... des arbres âgés, même monumentaux, sont massacrés. Une exploitation illégale, dont personne ne s’en soucie, comme si rien ne se passait ! Les municipalités crétoises, les associations, ont peut-être oublié leur rôle, protéger les arbres!

Conne une bombe !

Samedi soir dans le village de Vorizia, non loin d’Héraklion, une nouvelle maison de deux étages, n’est plus qu’un amas de pierres et de débris. Une explosion assourdissante, a soufflé des objets à une distance de plusieurs dizaines de mètres, heureusement sans faire de victimes, la famille était absente ! Les spécialistes venus sur place afin de recueillir des informations sur les circonstances de l'explosion, n’ont aucun doute, le gaz est le responsable du sinistre. Des sources indiquent que l'atmosphère dans l'explosion sentait gaz, éléments de preuve examinés par les autorités.

Un problème humanitaire majeur

Selon des sources diplomatiques, environ 1 million de Syriens ont trouvé refuge en Turquie au cours des six derniers mois. Un grand nombre de ces réfugiés ont été transférés à la région côtière d'Izmir, à la demande des autorités turques, et l'on craint que beaucoup tentent la traversée courte mais combien risquée de rejoindre la Grèce. Plusieurs îles de la mer Égée orientale, ressentent et gèrent comme elles le peuvent le poids du flux qui a considérablement augmenté. Les autorités de la garde côtière grecque ont interceptés 7967 immigrés au cours des neuf premiers mois de cette année à Lesbos, 6.351 à Samos et 4.440 hors de Chios. Les réseaux de contrebande turcs, installés à Izmir sont très bien organisés, ils sont sur la côte turque face à l'île de Kos. Les agences de renseignement étrangères ont demandé à la police grecque et aux garde-côtes plus de détails sur ces réseaux criminels qui opèrent sur les frontières extérieures orientales de l'Union européenne. La semaine dernière, le bureau grec de l'agence pour les réfugiés des Nations Unies a lancé un appel à l'Union européenne, afin que soit renforcé le soutien à la Grèce aux prises avec un afflux croissant de candidats à l'immigration, les arrivées sur les îles de la mer Égée ont triplé au cours de cette année.

Il faudra être obéissant

Le programme de subvention de l'Union européenne, concernant la Grèce pour la période 2014-20 commence avec près de cinq milliards d’euros disponibles dans les deux prochaines années. En plus des projets prévus pour les deux premières années du programme, d'un montant à 4,2 milliards d'euros, 750 autres millions d'euros vont aller vers le financement de plans déjà annoncés pour stimuler l'emploi chez les chômeurs. Il ne faut pas se faire des illusions, le nouveau programme de 2015, devra respecter des objectifs fiscaux stricts et poursuivre des mesures structurelles, le gouvernement, quel qu’il soit, sera suivi par groupe de travail de Bruxelles. Pas question d'abolir le protocole, comme l'affirme Samaras, l'ultimatum lancé par Monsieur Draghi ne laisse aucune place à l'optimisme. La Grèce devra poursuivre le programme, le suivi rigoureux. Autrement dit: Pas de Mémorandum, pas d'argent ! Voilà qui dissipe la «success story» du gouvernement et les déclarations répétées du Premier ministre. Tout cela continuera d’être contrôlé par le Task Force, mis en place par Bruxelles. Les prêteurs n'ont pas l'intention de desserrer l'étau, qui oppresse le peuple grec depuis 2010.

Autant savoir

À environ 5 km de La Canée, entre le Souda et Tsikalaria, se trouve le village culturel Verekynthos. Ses habitants vivent de leur art et sont à la recherche de nouveaux artisans pour combler 10 des 35 ateliers autorisés dans le village. Le Verekynthos, selon la mythologie, était la montagne où ont vécu des mécènes des arts qui y sont venus pour enseigner les arts anciens de la métallurgie, la céramique, le verre et le tissage. Aujourd’hui chaque atelier est loué pour 200-300 euros, une maison style loft. La plupart de ces ateliers travaillent avec les grands magasins et les hôtels de luxe dans toute la Grèce, y fournissent leurs créations.

Une nouvelle interrogation

Nos deux grands deux partis politiques savent qu'ils ne pourront pas rembourser les montant des prêts qu'ils ont pris, évidemment, sans aucune garantie auprès des banques, montant qui dépasse les … 350 millions d'euros ! Toutes les données sur ces prêts sont confidentielles, ils ne sont pas mis sous contrôle parlementaire. Pourquoi ? Quand tout va bien et que les bilans déposés auprès de la commission parlementaire compétente sont performants, comment expliquer ce nouveau prêt de 14 millions d’euros accordés à la Nouvelle Démocratie ? La Banque ne donne pas de détails sur les prêts citant la confidentialité ! Et tout cela alors que les banques grecques bénéficient de prêts recapitalisés et contrôlés par l'État….

La chasse aux mauvais payeurs pose problème

Les inspecteurs de la troïka ont quitté Athènes, avec bien peu de signes d'un accord global sur les ajustement à effectuer. Une délégation grecque s’est rendue à Washington, afin d’y rencontrer le chef du Fonds monétaire international, Christine Lagarde. Demeurent une série de questions clés, comment par exemple gérer le règlement de prêts bancaires improductifs, consentis aux particuliers. Le FMI est perçu par la partie grecque, comme étant actuellement, le membre le moins souple de la troïka. Cela a incité le ministre des Finances, le gouverneur de la Banque de Grèce et le conseiller du Premier ministre Antonis Samaras d’aller aux États-Unis et rencontrer Lagarde. La délégation aura la tâche de revenir avec une formule qui va contribuer à conclure un accord rapidement avec la troïka, lors de leur retour à Athènes ce début Novembre, après que la Banque centrale européenne aura effectué les tests de résistance. Les discussions avec la troïka butent sur la question des prêts improductifs (créances douteuses). Le gouvernement dit avoir modifié ses intentions en ce qui concerne les dettes fiscales et celles envers la sécurité sociale. Au Parlement, dans les prochains jours, sera présenté un plan pour faciliter leur remboursement. Selon ce plan, ceux qui ont des dettes inférieures à 15.000 euros seront autorisés à les rembourser à l’aide d’un maximum de 100 versements, tandis que ceux devant plus de 15.000 euros seront autorisés à rembourser en 72 versements. Les auditeurs de la troïka exigent un plan global qui comprendrait des mesures pour régler les dettes des sociétés mais également des ménages et ce dernier point a été complètement éludé.

Mais pas pour tout le monde !

Si vous êtes grec, vous risquez d’être menotté et conduit à la prison de Koridallo pour y passer des vacances ... s'il vous devez 10.000 euros à la TVA! Si, toutefois, une société allemande est redevable depuis 2001, de plus de 500 millions d’euros, l'enfant de Mme Merkel, ne rend des comptes à personne ! Hochtief, actionnaire principal de l'aéroport de Spata refuse de payer l'impôt, tel que déterminé par le contrôle fiscal qui avait été faite par les services de vérification spéciale. Le géant allemand refuse donc de payer la somme de plus de 150 millions, amendes comprises pour les années 2001, 2002 et 2003, en dépit de l'avis du Conseiller juridique de l'État rejetant la actions de Hochtief. Même les tribunaux anglais, ont justifié la dette et la semaine dernière, la Cour administrative d'appel, a jugé que Hochtief doit payer la TVA due, qui atteint actuellement 600 millions d'euros ! La décision est devenue obligatoire et exécutoire, même si Hochtief porte l’affaire devant le Conseil d'Etat, rejetant la décision des tribunaux anglais. Hochtief ne paie pas la TVA, se réfugiant derrière l'argument selon lequel, elle bénéficie de «compensation», il n’existerait aucune trace d'un tel droit. La société nommée Aéroport International d'Athènes SA n'a aucun droit de compensation, ni de déduction partielle de l'impôt sur la valeur ajoutée, qui concerne des dépenses visées au paragraphe 4 de l'article 23 de la loi. 1642-1686. L'exploitant de l'aéroport a tenté d'éviter le paiement de la TVA en faisant valoir que les dépenses de luxe, de divertissement ou (vente de boissons, de cigarettes, parking, etc) sont exemptés. Par un calcul approximatif, basé sur le revenu de trois années 2001, 2002 et 2003, la TVA pour les années 2004, 2005, 2006, 2007, 2008, 2009 et 2010, devrait se chiffrer au moins à 350.000.000, sûrement davantage, au vu de l'augmentation du trafic de l'aéroport et, par conséquent, le chiffre d'affaires. Mais personne ne les touche.

Une bonne nouvelle

Les étrangers ont doublé leur investissement et dépenses dans l'immobilier grec, dans la première moitié de l'année par rapport à la même période en 2013. On note une nette amélioration sur le marché, les bonnes affaires étant actuellement disponibles actuellement en Grèce. Les prix de l'immobilier en Grèce ont chuté de plus de 40% depuis le début de la crise, six années plus tôt. L'intérêt des étrangers sur le marché local a commencé à devenir évident l'année dernière quand ils ont investi 48,5% de plus qu'en 2012. Les transactions ont été réduites de manière significative au cours des cinq premiers mois de 2014 en raison de l'application claire de l'impôt sur les gains en capital, obligeant de nombreux investisseurs à différer leurs achats. Par contre les professionnels de l'immobilier attribuent la croissance du marché de la maison de vacances non seulement à la baisse des prix, mais aussi à l'augmentation constante des arrivées de touristes et à des mesures gouvernementales qui ont rendu les transactions plus attrayantes, telles que la réduction de l'impôt sur le transfert du 8-10% l'an dernier à 3% aujourd'hui, et la concession d'un permis de résidence pour les acheteurs hors Union européenne qui achètent des immeubles de 250.000 euros et plus.

Elle a frappé !

Une forte tempête a frappé l'île. Foudre et la pluie ont duré plusieurs heures et la piste principale de l'aéroport de Chania s’est retrouvé sans éclairage. Deux vols low cost, l'un de Dublin et un d'Athènes, ont été obligé d’atterrir à l'aéroport d'Héraklion.

Les brèves de la semaine du 20 octobre 2014

Une utopie peut-être, mais ils y croient

Nous ne prévoyons pas une action en justice, existent des possibilités, les tribunaux internationaux, les mécanismes de médiation, les traités internationaux, etc. Nous allons entamer la procédure auprès de l'UNESCO, pour y défendre et soutenir la Grèce et sa demande concernant le retour des marbres du Parthénon. Amal Alamountin- Clooney, Geoffrey Robertson et Norman Palmer, assistés de trois avocats éminents de Grande-Bretagne, spécialisés dans le droit international et la propriété intellectuelle, David Hill, président de la Commission internationale pour la restitution des marbres du Parthénon et la secrétaire du ministère de la Culture, Lena Mendoni, devant une salle pleine de journalistes, de photographes et de cameras se sont exprimés. Selon les trois avocats le gouvernement grec a le droit de demander la restitution des frises, 200 ans après leur enlèvement, car cette injustice perdure depuis trop longtemps. Il est temps que le British Museum comprenne et restitue les frises à la Grèce, dans l'intérêt des deux peuples et le monde entier. Il est inadmissible que ces marbres soient situés dans deux zones distinctes, 60% en Grèce et 40% en Grande-Bretagne, disent-ils. Le gouvernement britannique affirme que les marbres ne quitteront pas pas le British Museum, à qui, selon lui, ils appartiennent.

Nous ne sommes pas pressés

A son plus bas niveau depuis trois ans, est le prix du mazout de chauffage, disponible sur le marché grec. Son prix dépasse légèrement 1 euro, mais la demande lors de ces premiers jours est nulle, car cette semaine, les températures en Crète ont exceptionnellement flirté en ce mois d’octobre avec les 35 degrés. Une baisse de ces températures estivales est prévue pour aujourd'hui, dimanche, avec des vents du nord, localement de 8 Beaufort et la pluie annoncée en Macédoine centrale, en Thessalie et dans les Sporades.

La toute dernière, disent-ils

Une possibilité de remboursement des dettes à des conditions favorables est offerte à plus de 3 millions d'entreprises et de travailleurs indépendants. Une dernière chance offerte pour régler leurs dettes envers les caisses de la sécurité sociales et fiscales à des conditions favorables. Toute demande doit être présentée dès le 1er Novembre 2014 et avant le 31 Janvier 2015.

Une venue remarquée

Impressionnante fut la scène de l’arrivée d’un sous-marin à la base de l'OTAN dans la baie de Souda, accompagné par deux remorqueurs. Officiellement, il s’agirait d' un sous-marin américain faisant escale pour le ravitaillement et le repos de l’équipage.

Toujours vers le bas !

L’ajustement au salaire de base de la population, s'applique dès à présent au secteur privé. Il est maintenant de 680 euros au lieu des 780 actuels. Ce nouveau salaire correspond au salaire de base du secteur privé, qui est de 586 euros et qui ne perçoit plus les primes de Pâques, ni de Noël. Pour les employés des écoles secondaires publiques, le salaire de base sera de 748 €, au lieu des 858 actuels ; il sera de 996 dans l'enseignement technologique et de 1.070 dans l'éducation universitaire.

Une autre amélioration

Une procédure informatisée déterminera dorénavant ceux qui ont droit à des remboursements d'impôt ou de TVA, mais également, ceux qui ont des dettes. Depuis le 1er Juillet 2014, la compensation des remboursements d'impôt dus aux fonds de pension est devenue obligatoire. Par contre, il n'y a pas de changements prévus en ce qui concerne le nombre de versements permis pour le remboursement des dettes aux fonds de l'Etat et de la sécurité sociale, soit un nombre maximum de 100 pour les dettes inférieures à 15.000 euros et de 72 pour des montants plus élevés. Il apparaît également que le gouvernement et ses créanciers se sont entendus sur un taux d'intérêt révisé de 4,5%, au lieu des 8,05%.

Ils sont à l'arrêt !

En raison de traces du passé découvertes lors des excavations des projets sont à l’arrêt, bloqués, afin que des fouilles archéologiques puissent y être entreprises. Le problème semble actuellement immense car ... les archéologues n'ont pas suffisamment de fonds pour effectuer ou poursuivre des recherches, parfois scientifiquement injustifiées ! Parmi les importants chantiers à l’arrêt, l’important projet routier de Gournes- dont le budget dépasse les 80 millions d'euros! Celui qui concerne la station balnéaire de Hersonissos, qui devrait devenir facilement et rapidement accessible d'Héraklion. De Krousana à Anogia également, une partie de route importante pour le développement du nouvel aéroport international de Kastelli.

Tout mais pas cela!

Des projet soi-disant «d'embellissement, qualifiés de régénération des espaces publics sont entrepris ou prévus dans Apokoronou. Améliorations esthétiques et fonctionnelles, des interventions ciblées, comme à Nio Chorio, à Vrisses, à Gavalohori. Un budget de plus de 600.000 €. Espérons éviter le désastre de Georgioupoli, ou la place centrale est défigurée par un amas de béton inesthétique!

Les flammes d'un mois d'octobre très chaud

20 pompiers avec huit véhicules ont fait des efforts surhumains, luttant contre les vents forts qui attisaient les flammes d’un grand feu qui a éclaté vendredi soir à Rodia (Heraklion). Selon les rapports, le front du feu se trouvait à proximité de maisons habitées. Une nuit agitée pour les services d'incendie d’Héraklion, qui ont lutté dans une autre bataille, contre flammes et vent à Achladas (Palaiokastro). Les habitants de cinq maisons situées à proximité du principal foyer, furent priés de quitter les lieux car la vitesse d'expansion de l'incendie était impressionnante. Deux véhicules avec leur équipage complet, suivi par cinq autres camions de pompiers et 22 hommes des services d'Héraklion furent nécessaires pour vaincre les flammes.

Changement d'horaire annoncé

Un changement d’horaire ce lundi 20 Octobre 2014, est annoncé et concerne les lignes des bus interurbains (KTEL) de l’Est de la Crète, qui adoptent l'horaire d'hiver. Pour plus de renseignements, les voyageurs peuvent visiter le site de la société ici

Ryanair, n'importe où

Disponibles dans les agences de voyages sont aujourd'hui les billets Ryanair et ce, sans supplément de prix et sans la nécessité d'utiliser une carte de crédit. Cela signifie que toutes les agences de voyages utilisant Amadeus peuvent «voir» et «acheter» des billets pour les vols de Ryanair.

Une mauvaise semaine

Les marchés européens ont affiché la plus forte baisse depuis 2003, alors que les taux à 10 ans est tombé à son plus bas niveau depuis Juin 2013. Les marchés mondiaux ont réagi aux tensions géopolitiques du Moyen-Orient, des manifestations à Hong Kong et à la progression du virus Ebola.

Flèche de retour en haut de la page


Les brèves de la semaine du 27 octobre 2014

Une aide bien venue

La décision d’aider en allégeant la note de chauffage des familles, vient d’être entérinée. Le montant de l’aide financière octroyée varie selon les régions, le territoire a ainsi été divisé en quatre zones climatiques. Dans la zone D on y trouve : Héraklion, Chania, Rethymno, Lassithi, Cyclades, Dodécanèse, Samos, Messénie, Laconie, Argolide, Zakynthos, Céphalonie et Ithaque, îles du Golfe Saronique et de Cythère. Le montant y octroyé est de 0,35 euros le litre. L’aide est limitée à 600 litres, soit à 210 euros. Les critères d’obtention sont les suivants : Les revenus d’une personne seule doivent être inférieurs à 30.000 €, de € 40.000 pour un couple marié sans enfants, augmenté de € 3.000 pour chaque enfant à charge. La valeur subjective de la propriété immobilière ne peut dépasser 200.000 euros pour une personne seule et 300.000 pour les couples mariés et les familles monoparentales.

Eux aussi seront aidés

Une aide financière d'urgence est également octroyée aux victimes des inondations, qui ont sévi en Attique. Un montant fixe de 586,94 euros par ménage sera ainsi versé pour couvrir les besoins immédiats. Un soutien financier variant entre 1.174 et 5.869 euros pour les dégâts occasionnés à la maison. Près de 350 ménages sont concernés. Une vidéo sur le Web, montre des torrents d’eau dévalant une des artères d’Athènes. En fait, elle a été enregistrée à Ilion, situé loin d’Athènes et en sus, l’artère, ses maisons et donc, les familles qui y habitent sont illégales. Elles sont à côté d’un cours d’eau et personne ne peut vaincre la nature.

Une grande déception

La mosaïque qui vient d'être découverte dans le tombeau d'Amphipolis en Macédoine, avec la représentation de l'Enlèvement de Proserpine a attiré l'attention du monde entier, avec des experts à travers le monde pour essayer d’interpréter et de résoudre le mystère de l’occupant. La mosaïque représente l'Hermès, Hadès et Perséphone, trois personnages mythologiques. Olympe, grande reine de Macédoine est morte entre 325 et 300 avant JC, peut-être fut-elle enterrée à Amphipolis ? La découverte du sphinx et des cariatides, rappellent le culte des festivals dionysiaques. Son fils, Alexandre mourut en 336 avant JC, soit 20 ans avant la mort d’Olympe. La tête du Sphinx a été trouvé à l'intérieur de la troisième chambre de la tombe, elle appartient à la statue située à gauche de l'entrée. Sauf une légère altération du nez, la tête est en grande partie intacte. Des fragments des ailes de ce sphinx furent trouvées dans la même chambre, ce qui confirme les appréhensions des archéologues, le tombeau a été violé et pillé. Les voleurs ont ainsi causé sur le monument funéraire d'Amphipolis, qui ne nous livrera peut-être jamais son secret.

Elle fut évitée

La grève des contrôleurs aériens grecs fut jugée illégale. Tout vol depuis et vers la Grèce, jeudi aurait été fortement perturbé, voir compromis, heureusement le tout annulé, c’était le jour de mon départ vers Bruxelles. prévu ce jour-là !

Notre alligator s'y plait bien

Quels que soient les appâts et les pièges employés, notre alligator, court toujours, est toujours libre et il somnole parfois sur les berges ensoleillées du barrage de Réthymnon. Les herpétologistes français peuvent revenir pour tenter une capture du reptile désobéissant.

De nouveaus arrivants

A mai 2013, Russes, Chinois et Egyptiens sont de loin la majorité des ressortissants des pays tiers qui ont acquis des biens immobiliers en Grèce et qui obtiendront un permis de séjour en vertu des dispositions de la Loi sur l'investissement. Plus précisément, depuis mai 2013, 436 titres de séjour ont été délivrés, 185 se rapportent à des citoyens de la Russie, 119 à la Chine et 33 aux citoyens égyptiens. Parmi ceux-ci, depuis le 1er mai 2014, ont des permis de séjour pour 182 propriétaires et membres de leur famille. Selon des informations diffusées par l'Agence de Nouvelles Athènes, l'accès à la citoyenneté devrait être pour ces personnes simplifié. Le permis de séjour sera permanent et sera mis à jour tous les cinq ans.

Ils manquent d'argent

Le manque tragique de fonds rend difficile la gestion de la municipalité d'Héraklion, la dure réalité du manque d’argent, pousse la municipalité à rechercher des ressources d'urgence! Le programme technique dispose d'un budget pour 2015 d'environ 2,7 millions d'euros, alors que seulement les constructions prévues dans la mairie, coûteront environ 18 millions d'euros!

Il se propage

Internet sans fil gratuit (Wifi) sera disponible bientôt dans les espaces publics. La prolifération du Wifi dans les espaces publics est un engagement du Premier ministre A. Samaras. Le plan, entre autres choses, implique l'activation initiale de 15.000 points d'accès dans 4.000 municipalités. En outre, le projet prévoit la possibilité d'offrir des services électroniques identifiés aux citoyens des municipalités. Les gens pourront se connecter à jusqu'à 30 minutes. Chaque point sera en mesure de servir environ 40-50 utilisateurs. Le programme ne s'applique pas à à la municipalité d'Athènes, qui développe son propre réseau d'Internet sans fil.

Un triste record

Nouveau record a montré les dettes envers l'Etat en Septembre, qui s'élèvent à 70.16 milliards d'euros, contre 69,24 milliards à la fin du mois d’Août. Les données du Secrétariat général du Trésor public nous montre que le montant des nouvelles dettes en souffrance au cours de Janvier-Septembre 2014 s'élève à 9,683 milliards d'euros. Une grande partie ne sera jamais récupérée, car de nombreuses sociétés sont défaillantes ou n’existent plus.

Retour à la page d'Accueil

Flèche de retour en haut de la page