bannecrete.jpg

Pour ceux qui veulent apprendre le grec

Le service de l’Education de l’Ambassade de Grèce à Paris, propose des cours de grec moderne pour adultes et enfants, pour la préparation du BAC (option grec moderne), ainsi que pour l’obtention du « Certificat de Langue Grecque ». Les cours, assurés par des enseignants du Ministère de l’Education grec, détachés en France, sont gratuits.

Se renseigner auprès du Service de l’Education de l’Ambassade de Grèce en France Tél. : 01 55 73 00 01 - Fax : 01 55 73 00 04.

Pour s'informer sur les nombreuses adresses, aussi bien publiques que privées, qui proposent des cours, même à distance, en France consultez ce site

En Grèce, les possibilités d'apprentissage existent également. Vous trouverez le lien sur la page précitée.

L'école et l'enseignement publique en Grèce

La mauvaise réputation

C'est un fait acquis, l’école traditionnelle, en Grèce n’a pas bonne réputation. Il en est de même pour le lycée, du moins est-ce l’opinion de la gente estudiantine dont la formation s’appuie sur la mémorisation au lieu de la compréhension.

La plupart améliorent leur savoir en fréquentant les cours du soir (frontistiria), outil jugé indispensable pour celui qui veut réussir, parfaire et mener à bien ses études.

La qualité de l'Enseignement, gangréné par les grèves à répétition

Autre fléau, les grèves à répétition du corps enseignant, ce qui gangrène la qualité de l’enseignement. L’exclusion sociale guette la majorité de ces jeunes, les places dans la société grecque, pour eux, se font rares. Lorsqu’on habite en Crète ou dans les autres îles, les débouchés professionnels sont quasi inexistants, restent les grandes métropoles : la capitale, Salonique, Patras ou un départ vers l’étranger.

La cruelle manque

Ces mouvances sont rares, car le jeune n’aime guère quitter son quotidien et souvent les parents y sont pour quelque chose ! Langues étrangères, informatique sont, aux cours du soir, les options à succès, chacun espérant vivre du tourisme mais souvent, seuls les petits boulots se présenteront à lui. La motivation manque cruellement car beaucoup de familles ont des terres, vivent de l’agriculture, détiennent une basse-cour, des chèvres, des moutons.
Le jeune homme se sait destiné aux labours. La jeune fille se mariera jeune et deviendra une excellente ménagère, une maman aimante. Les parents protègent, hébergent et même entretiennent leurs enfants des années durant. Des jeunes dans la trentaine logent chez Papa et Maman, sans songer un seul instant à acquérir leur indépendance.

Des réformes sont annoncées

Des réformes dans l’Enseignement supérieure sont en préparation. Les heures de cours vont augmenter, donnant en principe, plus de temps à l’enseignant pour expliquer sa matière. Si ce dernier aime son métier et ses élèves, les réformes porteront leurs fruits mais on peut en douter car l’augmentation salariale perçue sera très inférieure aux sommes que l’Enseignant gagne dans le privé, prestant aux cours du soir.
Les classes sont en outre, souvent surpeuplées et le niveau d’apprentissage des élèves inégal. La frontistiria est une institution bien marquée dans la mentalité grecque :"Pour réussir mon examen d’entrée à l’université, je dois aller aux cours du soir."

Les enseignants et les livres scolaires sur le banc des accusés

L’école publique traîne sa mauvaise réputation et les enseignants sont accusés de mal enseigner la matière. Des responsables de l’Église orthodoxe grecque, déclarent que la crise morale et spirituelle actuelle, incombe en grande partie aux livres scolaires, qui détruisent les fondements de la société hellénique ! Mais ceci est une autre histoire ! Par contre, la rentrée scolaire en septembre 2011 fut plutôt amère. Force était de constater que la crise économique faisait des ravages. les livres et manuels scolaires font défaut et près d'un tiers des enfants scolarisés devront se satisfaire de photos-copies !

Retour à "Renseignements"


Retour à la page d'Accueil