bannecrete.jpg

D'autres sites au versant sud de la Crète

Les sites à voir sont nombreux en Crète, tout voir et connaître sur une ou deux semaines est impossible. A l'exception de la route nationale qui longe la côté nord de l'île, les routes secondaires sont étroites, sinueuses et souvent escarpées car la Crète est fière de ses hauts sommets. Le côté sud, face à la mer de Lybie possède de belles plages, la belle Elafonissos, en est l'Ambassadrice mais d'autres lieux méritent le détour. Les principales sont brièvement mentionnées ci-dessous.

Falasarna.

Située à 17km de Kissamos à l'ouest de Polyrinia dont elle était le port. Cet endroit surprend par sa beauté. Endroit relativement calme, quatre kilomètres de sable fin et une autre partie où roches et sable se disputent le territoire. Les eaux cristallines invitent à la baignade mais elles ne doivent pas vous faire oublier de visiter le site de l’ancienne cité. A proximité du village de Koutri où sont visibles, des tombes, des fondations d'habitations. Durant l'été des "Beach party", y sont organisés.

Frangokastello

Plage familiale, connue pour les ruines de sa forteresse, construite par les vénitiens en 1371. reconstruite à plusieurs reprises,le chantier le plus important fut l'oeuvre de Mustapha Pacha en 1866. Si le cœur vous en dit, nous vous conseillons de rejoindre Réthymnon par La route qui monte en lacets, elle vous offrira des points de vue de cette région sauvage de toute beauté.

Preveli, c'était fini !

Une plage discrète, située à la sortie des gorges de Kourtaliotika et proche du monastère, aujourd'hui ravagée. La végétation environnante, les palmiers et le sable blanc transportent l’imaginaire vers l’Afrique. Tout avait brûlé, l'incendie de l'été 2010 avait détruit la palmeraie, qui heureusement aujourd'hui se régénère..... A voir!

La Fiancée de la mer de Libye

Paleohora

Sur la côte sud-ouest de la Crète, face au bleu immense de la mer de Libye se trouve la ville de Paleochora, appelée "La Fiancée de la mer de Libye", avec ses 320 jours de soleil est un petit paradis sur Terre. Paleochora est construite sur une petite péninsule entourée des deux côtés par des baies pittoresques, qui sont également de belles plages. La plage Est est appelé "Chalikia" et celle à l'ouest plage "Pachia Ammos". Les deux plages ont gagné le “Pavillon Bleu".
Paleochora compte, de nombreux petits hôtels familiaux, de petites tavernes et cafés, des boutiques, banques, pharmacies, cafés Internet, un merveilleux cinéma en plein air.

Paleochora est fier de son vieux château vénitien (Fortetza) construit en 1278. La soirée appartient aux piétons qui désirent s’offrir des promenades romantiques, des repas dans les tavernes.
Pour les amoureux de la plongée existe à une profondeur de 19 mètres et à 200 mètres à l'est de la cantina Yianniskari une grotte qui regorge de jeunes coraux.

Paleochora est une base idéale pour des excursions vers l'ancienne ville de Lissos, pour Sougia, Agia Roumeli et Sfakia. L'île de Gavdos et Elafonisi avec ses plages dorées et ses eaux turquoises sont visitées par des excursions quotidiennes en bateau. Outre les plaisirs de la mer, Paleochora est proche de la célèbre E4, non loin on trouve également les célebres gorges de Samaria et celles moins populaires, mais combien belles d’Agia Irini.

L'ancien site de Lissos n'est pas loin. Des mosaïques et des vestiges de la salle d'hydrothérapie et de la nécropole y sont visibles. Elyros, qui était un centre commercial important et prospère, fut détruite par les Sarrasins en 823. Vous pouvez y accéder à pied, partant de Paleochora. Toute proche est Anydri. Une plage très prisée par la jeunesse estudiantine dans les années 70, l'endroit était à cette époque difficilement accessible. Hippies et jeunes y vivaient, y dormaient à la belle étoile. Aujourd'hui une route y amène le visiteur. L'endroit est situé à quatre petits kilomètres de la petite ville.

Agia Roumeli

Agia Roumeli se découvre au bord de mer à ceux qui effectuent la traversée des gorges de Samaria. Sinon, l'endroit n'est accessible que par mer ou de Paleochora par le sentier E4, cette dernière solution pour les adeptes du trekking.

L'Office du Tourisme en parle

Les châteaux proches de Chania

Nous parlons de ruines ou de constructions actuellement en fonction, petite mise au point afin d'éviter des déceptions, nous ne sommes pas au bord de la Loire.

Château Firkas, construit au 16ème siècle par les Vénitiens, destiné à protéger la ville de Chania. C’est en ce lieu que Venizélos a déclaré l’union de la Crète à la Grèce. Aujourd'hui, il abrite le Musée Maritime et un petit théâtre.
Château de Souda. Le château est construit sur l'îlot de Souda, et protégé le port de Souda et de Chania. Il occupe presque toute la superficie de l'îlot. Il fut construit en 1715.
Château Intzedin, il est situé à 14 km à l'est de La Canée, juste à côté du site archéologique d’Aptera. Son nom vient du nom du fils du Sultan Abdul Aziz Intzedin. Il fut utilisé comme une prison pour les prisonniers politiques, durant la dictature de Pangalos, de nombreux dissidents y furent emprisonnés, durant la guerre civile également, des dizaines de prisonniers politiques communistes y ont séjourné.

Les monastères et les églises proches de Chania

Pour ceux qui aiment églises et chapelles, voici la liste fournie par l'Office du Tourisme de la région (Chania.)

Le Saint- patriarcale et le monastère stavropégique de Chrysopigi se trouve à une courte distance de la ville de Chania, sur la route conduisant au port de Souda. Heures d'opération : 08.00-12.00 et de 15,30 à 18,00.

Le monastère d'Agia Triada de Tzagarolon, l'un des plus riches et la plupart des beaux monastères en Crète. Proche de l' aéroport de Chania.
Le monastère de Gouverneto. Le complexe de monastère fut construit à partir de 1537 jusqu'à 1548.
Les ruines du monastère du Katholiko, situées à 20km à l'est de La Canée, à proximité et en contrebas du monastère de Gouverneto. Il est situé à proximité de la sortie des gorges d'Avlaki, à une courte distance de la mer.
Le monastère de Panagia Chrisoskalitissa, situé 72 kilomètres au sud de La Canée , tout près de la magnifique lagune d’Elafonissi . Il fonctionne comme un couvent et rappelle une forteresse, perché sur un rocher, avec vue infinie sur la mer.
Le monastère de Saint-Georges en Karydi(Apokoronas)est situé à environ deux kilomètres à l'est du village de Vamos. Le monastère a été abandonné depuis de nombreuses années mais a été restauré en 1996 et aujourd'hui, il fonctionne normalement.
Monastère de Pasinos. Il s'agit d'un complexe de monastères construits durant la domination vénitienne ( 16ème siècle ).
St George de Mythimna - Kisamos. La salle voûtée de l’église St George dans le site archéologique de Methymna, près de Drapania de Kisamos, a été construit au cours de la première moitié du 15ème siècle, à la place d'un bain romain.
Les ruines, je dis bien ruines de la Basilique paléochrétienne d’Almyrida Apokoronou, qui furent une basilique à trois nefs, construite dans la seconde moitié du 6ème siècle.
L'église de St Georges dans le centre de Kournas, construit à la fin du 12ème siècle .

Retour à la page "Tourisme"

Retour à la page Accueil