bannecrete.jpg

Les grottes crétoises

Les grottes sont nombreuses en Crète, elles n'ont pas encore livré tous leurs secrets. Les premières recherches et explorations ont débuté dans les années 70. Ces recherches étaient conduites par des pionniers Grecs, Italiens, Anglais et Français.

La grotte de Psychro est certainement celle qui fut la plus excavée et fouillée. La plupart des autres grottes, ayant été fouillées uniquement en surface, en sus certaines furent excavées sans aucune précaution, leur méthode fut l’emploi de la dynamite !

La plupart des grottes, pour les Anciens, étaient des lieux de culte, elles étaient sacrées. C’est le cas de la grotte d’Inatos, située non loin de la côte, côté sud, quasi au niveau de la mer. Au contraire, les grottes d’Ideon et celle dite Psychro, sont situées en altitude, sur les hauts plateaux.

La grotte Dictaeon est célèbre dans la mythologie grecque, elle est considérée comme le lieu où la nymphe-chèvre Amalthea, a nourri le bébé Zeus, qui se délectait également du miel fabriqué spécialement par les abeilles du mont Ida. C'est Rhéa, la mère de Zeus, qui confia ce dernier à Gaia. Celle-ci le transporta à Lyctos en Crète, où elle le cacha dans la grotte de Psychro sur le mont Dicté (ou Aegéon ou Ida), tout en le confiant aux bons soins de la nymphe Adrasté. Les Crétois affirment que Zeus est né dans la grotte. De toute façon, la connexion mythique et sa longue utilisation comme lieu de culte est attesté ici par les résultats des fouilles. Zeus fut élevé ici en secret, pour le protéger de son père Cronos ( Kronos ).

La grotte a été fouillée en 1886 par Joseph Hatzidakis, en 1896, Sir Arthur Evans a étudié le site, en 1899, J. Demargne et David George Hogarth de la British School d’Athènes vont dénoncer les méthodes primitives employées dans le passé.

L'autel en stuc dans la grotte supérieure sera découvert en 1900, recouvert par des couches de cendres, des débris de poteries, parmi lesquels se trouvaient des objets votifs en bronze, en terre cuite, en fer et en os, ainsi que des fragments d'une trentaine de tables à libations et d'innombrables céramiques, dans lesquelles des offrandes de nourriture étaient déposées. Les os trouvés témoignent du sacrifice de taureaux, de moutons et de chèvres, de cerfs et même de sangliers. La grotte fut habitée ou vénérée depuis le Minoen précoce.

Dans tous les cas, les sanctuaires rupestres et leurs dieux vont tomber quasi dans l’oubli après l'introduction du christianisme dans l’île.


Hogarth dans les fentes verticales des stalactites, les plus bas, va trouver des jouets, des doubles haches, des lames de couteaux et autres objets en bronze. Psychro et le sanctuaire du mont Ida se distinguent des autres grottes sacrées, ce n'est que chez elles que l’on a trouvé des figurines humaines.

A Psychro fut trouvé un nombre rare de pierres semi-précieuses, comme la cornaline , la stéatite, l’améthyste, le jaspe et de l'hématite, toutes exposées au musée d'Héraklion.

Retour à la page "Tourisme"

Retour à la page Accueil