bannecrete.jpg

Le monastère d'Arkadi

Le monastère d'Arkadi, situé à 25 km au sud de Réthymnon, sur les contreforts du mont Psiloritis, est un symbole de patriotisme et de courage pour la Crète, aujourd’hui libérée.

Le jour du drame

A l'aube, le 8 Novembre 1866, les défenseurs, au nombre de moins de 300, et plusieurs centaines de femmes et d'enfants qui ont fui les villages voisins, découvrent au réveil, l'enceinte fortifiée du monastère encerclé par les troupes ennemies. Le lendemain, ces derniers lancèrent une attaque massive, enfoncèrent la porte donnant accès à la cour intérieure et prirent possession du toit. La lourde porte verrouillée de la salle de munitions, où femmes et enfants avaient trouvé refuge, fut forcée à son tour.
Ne voulant être pris vivants, les défenseurs firent exploser les barils de poudre, tuant tous les occupants, ainsi que des centaines de soldats turcs. Seuls trois Crétois survécurent à l'assaut, s'enfuirent et purent raconter ce drame.

Un lieu très visité

Aujourd’hui, les visiteurs peuvent voir l’endroit où l’explosion se serait produite, tout est bien sûr restauré. L’église de style baroque qui date du XVIème siècle a résisté à la déflagration. A l’aile sud, un petit musée présente des anciennes icônes, des vêtements religieux et expose des objets ayant appartenu aux défenseurs, ainsi que des reliques religieuses.

La bannière de la révolte

Exposée et protégée par une vitrine, la bannière de la révolte s’offre aux regards des visiteurs. Elle représente la Transfiguration du Christ. Sont exposées des armes qui ont servi pendant la lutte, y compris des fusils à silex, des pistolets et des fusils turcs.

Autres pièces interéssantes

Autres pièces maîtresses : L’iconostase en bois sculpté de l’église principale représentant la Résurrection, la seule pièce qui a survécu à l’explosion et à l’incendie qui s’en suivit, et parmi les vêtements sacerdotaux exposés, une pièce remarquable, brodée d'or, qui date de 1681 et qui représente le Christ et les 12 disciples.
Le monastère d'Arkadi, est ouvert tous les jours en hiver de 9 heures à 18 heures et en été de 8 heures à 20 heures. Un droit d’entrée de 2 euros est demandé par personne.

Retour à la page "Tourisme"

Retour à la page Accueil